George Michael s'ouvre dans sa dernière interview !!

Publié le par Georgiafan

George Michael s'ouvre dans sa dernière interview !!

L'interview que George Michael a accordé à Kirsty Young n'était pas destiné à être diffusé, George Michael avait prévu d'utiliser des extraits édités dans son documentaire autobiographique : George Michael - Freedom.... Mais après son décès, Kirsty Young s'est souvenu d'une remarque finale de la part de George, " Transformer l'interview en un programme de radio "... Elle a donc tenu à honorer ses sentiments en nommant celle ci : Red Line, qui d'après George Michael est le fil figuratif traversant sa carrière

Une interview poignante d'un artiste profondément tourmenté.

Malgré son succès, George Michael était amèrement seul.

Il a parlé franchement de sa vie personnelle, en mentionnant Anselmo Feleppa, l'amour de sa vie qui n'a jamais quitté ses pensées...  " C'était une personne incroyable, je veux parler de lui."

" Il était la personne la plus belle, généreuse et angélique que j'ai jamais rencontré. J'étais si fier de lui, c'était mon destin. A 27 ans, je me suis réveillé dans mon lit avec quelqu'un qui m'aimait, Anselmo était tout cela. Pendant 6 mois j'étais plus heureux que je ne l'avais jamais été de toute ma vie. La renommée, l'argent, plus rien ne comptait."

" Il était mon sauveur, j'étais terrifié, j'étais follement amoureux d'une personne qui allait disparaître... J'étais en colère, mon amour m'a été enlevé."

Il admet que même 23 ans plus tard, Anselmo lui fait toujours monter les larmes aux yeux, et il ajoute : " Vous ne pouvez pas rivaliser avec un fantôme, mais il est toujours là. C'est quelque chose qui a été difficile pour mes partenaires depuis sa mort."

.

George Michael s'ouvre dans sa dernière interview !!

Ceci n'est que des extraits de la première partie de l'interview, la deuxième partie sera sur BBC 2 le 8 novembre.

Publié dans George Michael, interviews

Commenter cet article

Flo 05/11/2017 22:26

Bonsoir, Il n'y a pas grand chose à ajouter le chagrin de George face à la perte d'Anselmo, puis toutes celles qui vont suivre ont fait de lui un homme inconsolable et il a fait comme il a pu pour surmonter tout cela, même avec toute la magie du monde, on ne peut réparer un coeur brisé qui refuse d'accepter la réalité. Une citation pour clôturer, avant la prochaine interview du 8 novembre, d'un philosophe français Vladimir Jankelevitch "la mort révèle l'amour, c'est l'inconsolable qui pleure l'irremplaçable". George tu nous manques.

Georgiafan 06/11/2017 06:04

Bonjour Flo, tu as parfaitement raison, je pense que pour lui la perte d'Anselmo, sans oublier celle de sa maman, a été pour lui quelque chose D'INSURMONTABLE, lorsque vous avez perdu votre raison de vivre, que vous reste t-il ?? Espérons que dans la deuxième interview il y aura moins de souffrance....

Cassandre 03/11/2017 18:39

Bonsoir Christiane, un grand merci pour la traduction de ces mots bouleversants et qui en disent long....Je crois que nous avons tous un sentiment amer et d'inachevé, qui ajoute encore à la peine, au manque et aux questions qui resteront sans réponse. Bonne soirée à tous

Georgiafan 03/11/2017 19:16

Bonsoir Cassandre. Beaucoup de choses m'ont bouleversé dans cette interview, et en particulier entendre George pleurer, très dur... George a ouvert son coeur, et l'on peut se rendre compte qu'il y a eu beaucoup de souffrance dans sa vie....Encore beaucoup de questions qui resteront sans réponse malheureusement...