LINDA EVANGELISTA SE SOUVIENT DE GEORGE MICHAEL !!

Publié le par Georgiafan

LINDA EVANGELISTA SE SOUVIENT DE GEORGE MICHAEL !!

Linda Evangelista se souvient de sa première rencontre avec le chanteur emblématique George Michael, et de leur première amitié durable née du tournage de la vidéo " Freedom'90 "

En dépit de savoir qui était George du groupe Wham! , je ne l'ai pas rencontré avant 1990, quand il est venu à Paris pour les collections et m'a demandé de faire la vidéo"Freedom! "90" . Toutes les autres filles avaient déjà accepté et j'étais la dernière à le faire. Quand il m'a dit: «Ça va vous rendre célèbre», j'ai éclaté de rire! À ce moment de ma carrière, tout ce que je voulais faire était de faire mon «art», quel qu'il soit. Je ne voulais pas synchroniser les lèvres dans un vidéoclip ou vendre des calendriers ou des hamburgers, et je ne dis pas cela de façon désobligeante. Je voulais vraiment être un mannequin. Je ris aussi parce que je ne savais pas comment je trouverais le temps. J'étais tellement occupé! George, d'un ton grave, a alors dit: «Cela vous mettra sur un niveau différent.» Comment dites-vous non à cela? Nous avons donné à George le seul jour où j'étais libre.

La veille du tournage, j'ai fait un tournage avec Steven Meisel où mes cheveux étaient inspirés d'Andy Warhol (blond seulement sur le dessus, racines sombres), mais après le tournage, nous avons teint mes cheveux platine parce que Steven a décidé que "The Warhol" était trop étrange sur moi. Donc, après avoir tourné toute la journée, nous avons fait mes cheveux dans ma cuisine jusqu'à 3h30 du matin, et je suis sortie directement de ma cuisine à Paris pour filmer la vidéo à Londres. Les autres filles avaient chacune reçu un lecteur CD avec la chanson et une copie des paroles. Non seulement je n'ai jamais eu de lecteur CD, mais comme mon télécopieur ne fonctionnait pas, mes agents à New York n'ont pas pu m'envoyer les paroles, alors je me suis présenté le dernier jour de tournage sans connaître les mots et n'avoir jamais entendu la chanson. George a découvert et est venu à la loge de maquillage pour m'aider à l'apprendre. Il est resté avec moi jusqu'à ce que je sois à l'aise.

Après ma première prise, George, m'a arrêté et m'a dit d'arrêter de chanter la chanson et la lip-synch à la place. Je n'avais aucune idée de la différence, mais j'ai travaillé très dur sur mes compétences de synchronisation labiale. Pour la plupart 16 heures et plus, Christy était avec nous . Il y avait beaucoup de vin rouge, beaucoup de rires, et quand la production a supprimé le vin, George et moi avons réussi à pénétrer dans le bureau de production fermé et à en voler quelques-unes dans le but de "terminer le tournage", George disait. J'ai payé pour ça! "Nous sommes devenus amis proches à partir de là et nous nous voyions quand nous le pouvions.

Au moment où nous avons tourné la vidéo "Too Funky" pour l' album Red Hot + Dance deux ans plus tard, Georgie (comme je l'appelais a ce moment là) et de nombreux artistes travaillaient pour sensibiliser le public au VIH / SIDA. En fait, Georgie et les autres artistes ont fait don de tous leurs profits à des organisations de lutte contre le VIH / sida. Faire la vidéo pour "Too Funky" était un peu plus dur que "Freedom! "90." Georgie avait engagé Thierry Mugler pour réaliser la vidéo, mais c'était un projet tellement détaillé et ils ont vite compris qu'ils n'avaient pas le temps nécessaire pour la version imaginée par Thierry. Georgie a donc pris le relais, a combiné les images de Thierry avec les nouvelles vidéos qu'il a réalisées et a fait la version pour laquelle il est le plus connu aujourd'hui. C'était un génie au travail!

Au fil des ans, nous sommes restés en contact et nous envoyions nos voeux d'anniversaire (le mien en mai, le sien en juin). Je peux facilement me rappeler toute la folie que nous avons apprécié ensemble. L'un de mes moments préférés avec Georgie était de voir Prince en concert à Londres - de la cabine de son - et de danser tout le temps! Georgie était une âme éblouissante et compatissante dont je me souviendrai toujours comme il était le jour où nous nous sommes rencontrés: avec un sourire précoce et un sens de l'aventure. Merci pour l'amour, Georgie.

Vmagazine

Commenter cet article

Jacqueline b. 04/12/2017 14:05

Bonjour,
Je ne connaissais pas ce témoignage, c'est vraiment bon de lire ça, ça fait chaud au cœur.
Merci.

Georgiafan 04/12/2017 14:21

Merci à toi Jacqueline de passer ici et de commenter...

Laurence 15/11/2017 08:54

«Georgie était une âme éblouissante et compatissante», elle a tout résumé!

Georgiafan 15/11/2017 09:23

Oui Laurence, Linda a tout dit concernant George !! Merci à elle