DANS LE VILLAGE DE GORING ON SE SOUVIENT DE GEORGE MICHAEL !!

Publié le par Georgiafan

DANS LE VILLAGE DE GORING ON SE SOUVIENT DE GEORGE MICHAEL !!

Dans le village de Goring les habitants se souviennent plus de lui en tant qu'habitant plutôt qu'une superstar. Certaines personnes partagent leurs souvenirs de rencontre avec George Michael

" George Michael me frotte les pieds "

La première rencontre d'Alison Clark avec l'icône des années 80 s'est faîte lorsqu'elle l'a heurté lors d'une promenade le long de la Tamise.

" Je cherchais désespérément à lui dire quelque chose, mais il a été tout à fait cool, il a dit non et il a ri. "

Malgré l'embarras, les deux sont devenus amis. Plus tard elle est allée à la célébration de son 40e anniversaire, elle a dansé avec lui dans le jardin, a bu du champagne et a fini par être jetée dans la piscine. George Michael l'aida à se sécher et l'emmena dans son dressing en l'invitant à prendre de quoi se changer. Il a ensuite placé les vêtements humides devant le feu. Ils ont discuté toute la nuit de la vie et de la musique.

" Puis il a commencé à se frotter les pieds " se souvient Alison Clark,  " J'étais juste assise là à penser que George Michael pourrait me frotter les pieds... C'était surréaliste. "

 

 

" J'ai sauvé son labrador "

Diana Davies vivait à côté de la maison de George Michael, elle a été invité à des soirées et à côtoyé des célébrités.

Elle dit que George Michael s'était fait un devoir de se présenter lorsqu'il a emménagé et qu'ils discutaient tous deux régulièrement dans le jardin, parlant de la faune et de la campagne entourant le village. Ils ont développé un lien permanent quand Mme Davies a sauvé un de ses chiots labrador, Meg, de la noyade dans un ruisseau.

" C'était un samedi matin, je promenais mon chien et à ce moment là je pouvais voir ce chiot très inquiet, âgé d'environ six mois, je suppose, courant d'avant en arrière le long des amarres. Je l'ai immédiatement reconnue comme Meg, elle était très bouleversée car elle ne savait pas où elle était, mais j'ai réussi à l'attraper et à la prendre dans mes bras. Je suis allée chez George Michael et lui ai dit : votre petite Meg est ici, il a répondu oh, entrer, entrer... Il était très content de la voir et a dit : bon je dois faire quelque chose, alors j'ai répondu, si vous pouviez être le patron de notre organisation de sauvetage des cygnes ce serait merveilleux.... Il a accepté et a officiellement soutenu l'organisation à partir de ce moment.... Il n'a jamais fait de chanson et de danse à ce sujet, ce que je comprends, car il a soutenu beaucoup d'organisations caritatives.

 

" Je voulais juste dire bonjour. "

" George, tu n'es pas le seul gay du village. " C'est ce que George Michael a pu lire sur une carte déposé dans sa boîte aux lettres en novembre 2015.

" Cela fera le Noël de mon mari si vous venez dans notre pub, j'espère vous voir bientôt. "

Le mari en question était Tim Schulz, propriètaire du pub Catherine Wheel, près de la maison de George.

Tim Schulz était horriblement embarrassé lorsqu'il a découvert ce que son mari James Dawe avait fait, mais cela à fonctionné. Quelques jours plus tard un grand groupe d'amis sont entré dans le pub. 

" Ils ont dit qu'ils avaient une réservation et pendant que je parlais il m'est soudainement apparu que c'était George Michael qui se tenait devant moi. "

Son exaltation fut rapidement remplacée par la panique quand George demanda des fish and chips, quelques instants après que son chef lui avait annoncé qu'il n'y avait plus de poisson.

En fin de compte, il préférait les scampis accompagnés d'un verre de vin blanc.  Le chanteur  dit à M.Schulz qu'il pensait que la carte que son mari lui avait envoyée était " Mignonne " et qu'il voulait " Juste dire bonjour."

Après cette soirée, George est devenu un habitué. Il a toujours refusé l'offre d'un espace privé parce qu'il voulait voir tout ce qui se passait.

" Il n'était ni bruyant, ni extraverti ou attirer l'attention sur lui-même, mais certainement dans une conversation en tête-à-tête il était très agréable." explique M.Schulz.

 

 

 " C'était son sanctuaire "

George Michael a également fréquenté le pub Miller Of Mansfield, juste en face de chez lui. La gérante Mary Galer, dit que les gens de Goring voulaient une existence tranquille tout autant que leur résident la pop star George.

" C'était son sanctuaire, il a vécu ici pour une raison que nous avons tous compris, il voulait être loin de la scène et vivre sa vie comme il le voulait. "

Tout en le qualifiant de Mr Michael, Mme Galer dit qu'elle tient à respecter sa vie privée lorsque les fans viennent poser des questions personnelles

Il était très loyal, très agréable, pour nous il était un client normal. "

Elle dit que les fans qui sont venus lui rendre visite depuis sa mort n'ont montré rien d'autre que De L'amour...et qu'elle a souvent prêté son épaule sur laquelle pleurer.

" Ils viennent de si loin, très loin, et il n'y a jamais eu d'animosité avec eux. "

Pour les fans Goring reste un des endroits où :

" C'est le plus proche endroit où il se trouvait. Nous devons aller montrer notre amour pour lui, notre profond respect pour lui et notre sentiment pour lui et tout ce qu'il a donné avec sa musique.

Publié dans George Michael

Commenter cet article

Ann-mary 01/01/2018 21:15

Quelle chance ses voisins ont eu de le côtoyer nous aurions bien aimé le voir moi Christiane et les autres fans ainsi que Fanny walters lors de son concert au stade de France ....je pense qu'il a été intimidé et puis il était en pleine répétition mais ce jour est inoubliable

Georgiafan 02/01/2018 06:23

C'est sûr Ann-Mary nous aurions aimé pouvoir approcher George au Stade de France, même un court instant, malheureusement cela n'a pas été possible. l'avant concert et le concert lui même restera gravé à jamais. Ce fut un très bon moment.

val 28/12/2017 15:05

merci de ces temoignages, traduits.je ne savais pas que george avait une maison de campagne, encore un point commun, je vis en campagne.il faudra que je m'y rende un jour.bonne fin d'année a tous.

Georgiafan 28/12/2017 20:41

Et oui Val, George possédait une maison en campagne à Goring, c'est d'ailleurs là qu'il est décédé.... C'est endroit très joli, verdoyant et calme, exactement ce que George recherchait.... Bonne fin d'année à toi aussi.

Nathou 27/12/2017 03:03

j'aimais beaucoup cet artiste il avait une voix merveilleuse il va nous manquer une partie de ma jeunesse est partie merci encore pour ce bel article belles fêtes à vous bisous

Georgiafan 27/12/2017 08:17

Il est parti beaucoup trop tôt malheureusement, il avait encore tant de choses a accomplir avec sa musique,il nous manque et manquera toujours...

Flo 26/12/2017 23:50

Merci Christiane pour ces merveilleux témoignages, un délice pour les yeux que de prendre lecture des souvenirs de ces personnes qui ont connu George. Quel homme exquis, il était accessible, sans prétention. Je retiens la rencontre de George inopportune avec Allison Clark, j’espère que cette femme sympathique mesure l’envie qu’elle suscite auprès de toutes les lovelies ? Mais je ne suis pas étonnée car George était en harmonie avec lui-même, (mais c’est comme même dingue). Je suis toujours heureuse de lire ou d’entendre les personnes qui l’ont rencontré, dire combien George était agréable et d’une extrême gentillesse. C'est vrai que les endroits où George se sentait bien, sont importants pour nous les lovelies.

Georgiafan 27/12/2017 08:22

Oh oui Flo, moi aussi j'aurai aimé heurté George, quelle merveilleuse rencontre, j'ai l'ai toujours espéré mais cela ne s'est jamais produit malheureusement. Il était aimé car il était d'une telle gentillesse, un être humble, généreux, comment pouvait-il en être autrement. Il nous manque tellement.

Laurence 26/12/2017 21:46

Cela réchauffe le coeur de voir que toutes ces personnes ne sont pas prêtes à «vendre» des détails scabreux ou inventés, elles ont toutes beaucoup de respect, et c'est dû je pense seulement à la personne même de George, si l'on respecte on est automatiquement respecté. Le belle âme qu'il était apparaît clairement dans ced témoignages, merci Christiane!

Georgiafan 27/12/2017 08:28

Oui Laurence, l'amour, le respect est dans ces témoignages, je suis heureuse de voir qu'il était aimé par les habitants de Goring, cet endroit était son havre de paix, il s'y sentait bien, il était libre.... Cette liberté si chère à George... Et il était aimé.....

Cassandre 26/12/2017 16:50

Merci Christiane pour ces très jolis témoignages qui reflètent bien la belle personne qu'était George. Bonnes fêtes à tous.

Georgiafan 26/12/2017 17:13

Merci à toi Cassandre, j'espère que tu as passé (malgré la tristesse) un bon noêl, George était un être exceptionnel, ces témoignages ne font que le confirmer.