GEORGE MICHAEL - EGO TREBUCHANT AVEC GEORGE MICHAEL !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - EGO TREBUCHANT AVEC GEORGE MICHAEL !!

Dire que George Michael avait un ego sain serait un euphémisme. Certains sont allés jusqu'à l'appeler un égomane. Et George serait la dernière personne à le nier....

Une interview publiée en 1990 dans le magazine australien Looks.

Morceaux choisis et traduits ....

GM  -  " Il me semble avoir passé les six dernières années de ma vie professionnelle à faire de mon mieux pour convaincre le monde que j'étais l'égomane le plus arrogant et narcissique qui ait jamais marché sur la terre. Je dois dire que cette partie était facile. La partie difficile est de les convaincre que je plaisantais. "

Mais que le monde comprenne ou non la blague, George a le dernier mot. Il publie son deuxième album solo, Listen Without Préjudice, et une biographie Bare. Et il peut parier que tous deux vont devenir des best-sellers. Et quand le temps des récompenses arrivera, George sera à nouveau sur le podium. Il savait que cela pourrait arriver. Il avait tout prévu dans les moindres détails.

GM  -  " Je ne pense pas que la façon dont j'ai planifié ma carrière soit plus méticuleuse que la plupart des planifications, je pense simplement que c'est plus correct.... Au début, la raison pour laquelle les choses vont si bien, c'est que je produis une musique de qualité constante. Je prends vraiment soin de ça. C'est le maillon le plus important de ma vie et j'y suis passionnément impliqué. Les choses que je fais pour être entendues partout sont plus difficiles à faire, comme faire des vidéos et des interviews. "

Les concerts ne sont pas aussi faciles pour George que cela en a l'air.

GM  -  " Je commence à être très nerveux avant de monter sur scène et je pense que cela vous met en quelque sorte à la hauteur. Mais il y a eu quelques occasions où je n'ai pas eu l'énergie de le faire ou quelque chose a mal tourné personnellement, et j'ai vraiment commencé à me demander : Pourquoi est-ce que je fais ça ? . "

Mais dans une tournée, que ce soit de la conception de la scène au prix des billets en passant par les t-shirts vendus en dehors du concert, on tient compte de l'engagement personnel de George.

GM  -  " J'ai un manager, mais mon manager a toujours été le même que les autres personnes qui travaillent autour de moi. Ils me reviennent toujours pour les décisions finales sur tout. Et c'est comme ça que je le veux . "

Pour  George la perspective de passer huit ou neuf mois sur la route lors d'un tour du monde est décourageante.

GM  -  " C'est un cauchemar absolu pour moi. J'essaie de ne pas y penser. Mais quelle que soit la promotion que vous puissiez faire dans le monde avec des vidéos, vous devez toujours prouver que vous êtes en direct. Vous devez être perçu comme un excellent interprète pour vous frayer un chemin dans les livres d'histoire. "

Est-ce juste une touche du vieil ego qui atteint son apogée ? 

GM  -  " Je pense que j'ai toujours eu une énorme confiance. Et bien, pas toujours... probablement depuis cinq ou six ans, j'ai acquis une grande confiance en tant que professionnel. Mais je pense que ma confiance en dehors de ma carrière est assez similaire à celle de la plupart des gens. J'ai les mêmes faiblesses, les mêmes insécurités ou peu importe. Peut-être que je les dissimulerais mieux. "

Alors, George Michael la personne, est-il très différent de George Michael, la superstar ?

GM  -  " Il n'est pas très différent. Mais il est probablement plus humain. Curieusement, l'une des grandes contradictions de ma carrière est que les gens m'ont toujours considéré comme une personne en position de pouvoir et qui l'affiche, puis quand vous écoutez ce que j'écris..... Je ne suis pas différent des autres... je ne chante pas pour ça quand même. "

 

George est devenu un  ami de poids lourds dans l'industrie de la musique, notamment Elton John, Aretha Franklin, Stevie Wonder. N'importe qui d'autre voudrait quelques conseils, mais pas George.

GM  -  " Il y a très peu de gens dans la vie à qui je demande conseil. Souvent, les gens le voient comme une sorte d'arrogance, mais je ne le vois pas comme ça du tout. Je viens de voir que j'ai toujours senti que je savais quoi faire pour aller plus loin. Et jusqu'à présent, je n'ai jamais chuté à aucun moment de mon parcours. Enfin, pas très mal tombé, en tout cas . "

Pas assez mal pour meurtri son ego, c'est sûr. Mais s'il a des raisons, soyez fier de ses réalisations. Georgios Kyriacos Panayiotou a parcouru un long chemin depuis son adolescence douloureuse, lorsque les enfants de l'école lui ont fait passer des moments difficiles au sujet de ses lunettes et de ses cheveux bouclés... Depuis il a montré à tout le monde qu'il n'était pas une pop star jetable....

 

Commenter cet article

F
Bonjour à tous, magnifique photo de George pleine de douceur. Encore une fois ceux qui se sont permis de qualifier George d’egomane sont certainement les mêmes qui ont déduit, qui il était, sans le connaître. Depuis 36 ans où je suis avec assiduité la carrière de cet homme exceptionnel, je penserais que George avait un esprit vif, alerte et ingénieux, quelquefois sarcastique, critique et provocateur, parfois chamailleur avec ceux qui le connaissaient bien. Pour lui, les pensées comme les actions devaient être rapides au risque de devenir impatient voire critique et ironique avec les personnes qui ne pouvaient pas le suivre, mais conscient de son potentiel artistique, il savait exactement ce qu’il souhaitait faire, il savait également comment s’entourer, preuve en est, il travaille depuis longtemps avec les mêmes personnes La confiance, qu’il avait en lui, a permis d’entreprendre la carrière que l’on lui connait, il avait un grand besoin d’indépendance dans son travail, il aimait sa liberté d’action. Finalement George était un être de passion, quelquefois incompris voire souvent, mais son immense atout était de rebondir avec une force toujours plus grande après chaque épreuve de sa vie. Un homme d’une grande qualité.
Répondre
G
Bonjour Flo, que puis-je ajouter de plus, il me semble que tu as tout dit concernant cette interview. George provocateur, c'est sûr, il aimait ça, indépendant dans son travail c'est connu, et je pense que ce n'était pas très facile de travailler avec lui, il était tellement perfectionniste. Il a été incompris par certaines personnes, sans doute parce qu'elles n'ont pas cherchés à le comprendre. J'aime à dire que George était un être exceptionnel....
L
Bonjour Christiane. Comme il le dit si bien lui-même, George produit une musique de qualité constante. Étant donné qu'il s'entourait de la même fidèle équipe depuis longtemps, qu'il supervisait mille fois son propre travail et celui du team, qu'il était extrêmement exigeant et hyper professionnel, je pense qu'il pouvait être fier de lui et l'ego illimité est amplement justifié! Il a toujours été conscient de son Art, de ses capacités et maintenu sa philosophie de vie au cours des années, c'est peut-être pour cela qu'il ne demandait pas de conseils aux «grands», car il savait parfaitement ce qu'il voulait et où arriver. Cela ne l'empêchait pas de rester humble aussi bien devant eux qu'avec son équipe et ses lovelies, ce qui fait tout son charme...et c'est probablement pour cela qu'il nous manque encore plus...
Répondre
G
Bonsoir Laurence, exactement l'ego illimité est amplement justifié, et il n'avait pas besoin de conseils des autres, il a toujours su ce qu'il voulait, il a tout fait pour y arriver, et malgré son statut de Star il a su rester humble, je pense que beaucoup d'artistes devraient prendre exemple sur George.... Bonne soirée....
P
Bonjour Christiane, Bonjour Clara,
Tout d'abord cette première photo - quelle photo ! - ce regard ... j'ai encore le cœur complètement chaviré !!
Bien sûr que George Michael était ambitieux ! sauf erreur de ma part - il avait dit qu'il avait donné corps au personnage George Michael 'L'ARTISTE' mais que ce n'était pas lui .. il y avait l'autre George, le solitaire, celui qui avait besoin d'avoir une vie "Normale" pour lui c'était vital.
On ne peut pas avoir une telle carrière sans faire des choix précis et s'y tenir ... George savait ce qu'il voulait quant à ses équipes elles connaissaient son mode de fonctionnement et il était entouré depuis longtemps des mêmes collaborateurs cela en dit long George était apprécié !!!
Les tournées "Cauchemar absolu" ... cela aussi il le disait et pourtant en vrai professionnel il donnait le meilleur de lui même. Je pense que toute cette frénésie (le public, les médias, ...) devaient lui faire peur ... c'est pourquoi il avait besoin de se retirer pour se ressourcer.
Idole, Star, il n'a jamais, jamais surjoué, ... toujours cette bienveillance à l'encontre de son public, c'est en cela que l'on reconnait une MEGA STAR.
Merci George de nous avoir tant donné !!!
A bientôt sur les ondes de Christiane et de notre George
Répondre
G
Bonjour Pascaline, ah le regard de George..... rien que de voir ses yeux nous sommes bouleversées, s'y plonger et se perdre dans son regard., si seulement nous pouvions encore le faire, par exemple lors d'un concert ! George avait de l'ambition, mais aurait-il fait une telle carrière si il n'en avait pas ? Personnellement je trouve que c'est très bien quelqu'un qui sait ce qu'il veut, et fait tout pour y arriver, tout comme notre George. Il a pu réaliser son rêve d'enfant, " Je n'ai jamais désiré être quelqu'un d'autre. Etre une star, être aimé, être reconnu dans la rue, c'était mon rève d'enfant, mais pas de devenir un autre. " Il était une star, mais il a su rester humble et généreux jusqu'au bout... Bonne journée Pascaline...
C
Bonsoir Christiane, George n'était pas sûr de son physique voire complexé , par contre il était très sûr de lui pour ses chansons et l'orchestration qui va avec . Comment était-il avec son entourage professionnel avec ce caractère, les conseils il n'en voulait pas et c'est lui qui avait le dernier mot. J'ai toujours pensé qu'il avait un certain égo , égo qui lui permi de sortir la tête haute de certaines situations. ... George "egomane " mais pas la grosse tête.
Bonne nuit, ou bonne journée .... bise
Répondre
G
Bonjour Clara, je me demande pourquoi George était si peu sûr de son physique ? Il était pourtant si beau, et il devait bien le voir dans le regard des femmes..... Par contre, comme tu le précise niveau musical, il n'avait aucun doute.... Il savait très bien ce qu'il voulait, et comment les choses devaient être faites pour donner un rendu exceptionnel, avec un tel perfectionnisme cela ne devait pas être facile tous les jours pour les personnes qui l'entouraient et travaillaient avec lui..... Bonne journée, bises