GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DANS GQ MAGAZINE UK 2004 - L'HOMME DE L'ANNEE !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DANS GQ MAGAZINE UK 2004 - L'HOMME DE L'ANNEE !!

Lorsque George Michael a remporté le prix Lifetime Contribution lors de la 7éme édition annuelle des GQ Men Of The Year au Royal Opéra House à Londres le 7 septembre 2004.

L'interview se déroule au domicile de George Michael, c'est lui même qui ouvre la porte, le seul indice de son statut de superstar, son sourire cosmétiquement assisté par Colgate. Aucun pilier d'entrée imposant, ni un lion de béton en vue....

 

GM  -  " Je ne suis tout simplement pas soucieux de la sécurité. Et j'ai le sentiment que si tu penses de cette façon, la mauvaise merde va venir à toi. Si quelqu'un veut vraiment vous faire du mal, ils trouveront le moyen de le faire. Je ne veux pas vivre ma vie en m'inquiètant. "

Et pourtant, notre artiste a eu quelques expériences troublantes avec ses fans, notamment avec une jeune fille anglaise qui a passé quatre jours sous son domicile, George nous raconte : " Un soir, je parlais à l'un de mes amis et je pensais avoir entendu mon nom... Puis elle s'est subitement présentée. J'ai appelé la police mais comme il n'y avait pas de loi anti-harcèlement criminel à l'époque, ils ont dit qu'ils ne pouvaient rien faire. La seule raison pour laquelle ils l'ont finalement emmenée au poste de de police était parce qu'elle avait frappé l'un deux. Et elle est revenue plusieurs fois. "  GM

George Michael a également trouvé d'autres fans qui se cachent autour de sa propriété, mais il semble insensible à cela : " Ecoutez, si j'avais des enfants, je serais M. Sécurité. J'aurais tout l'attirail parce que je serais névrotique pour eux. Mais comme c'est juste moi, non."  GM

Je suis donc accueilli chez lui, une tasse de café à la main et entouré de bougies parfumées qui ajoutent à l'atmosphère détendue. Habillé en noir aves ses labradors Meg et Abby jouant à ses pieds. Il s'agit d'un George Michael soigné et en bonne santé, enfin en paix avec lui-même, un homme qui admet depuis son arrestation en 1998, être " Un homme gay plus à l'aise ".

Patience, dont les ventes atteignent actuellement près de qutre millions dans le monde a également reçu des critiques favorables. L'un d'entre eux a déclaré qu'il s'agissait d'un nouveau George Michael, qui ne craint plus d'être considéré comme une pop star.

GM  -  " Cela ne m'a jamais dérangé d'être considéré comme une pop star. Les gens ont toujours pensé que je voulais être considéré comme un musicien sérieux, mais je ne voulais pas, je voulais juste que les gens sachent que j'étais vraiment sérieux en matière de musique pop. "

George Michael selon ses mots  A été plongé dans l'abîme " dans sa vie privée. Le début de cette spirale descendante s'annonce en 1991, avec son petit ami Anselmo Feleppa.... Parce que la mort est inattendue, George n'était pas avec lui :

GM  -  " C'était inopportun, mais comme ça il n'a jamais perdu sa dignité, et je suppose que j'ai été épargné par le pire de ce que certaines personnes traversent. Mais je suis toujours convaincu que s'il avait été aux Etats-Unis ou à Londres, il aurait survécu, car six mois plus tard à peine, tout le monde suivait un traitement d'association. Je pense qu'il est allé au Brésil parce qu'il craignait ce que ma renommée ferait à lui et à sa famille s'il était soigné ailleurs. J'ai été dévasté par ça. L'idée qu'il a eu l'occasion d'aller mieux quelque part mais qu'il ne l'aurait pas prise à cause de ma renommée me fait me sentir très coupable."

Anselmo avait une éducation catholique stricte, et son effet sur sa vie laisse quelque chose d'amer dans la bouche de George :

GM  -  " Je ne peux pas supporter le catholicisme. L'une des choses les plus déchirantes que j'ai jamais vue est quand j'ai été dans la chambre d'Anselmo un après midi et qu'il était assis dans son lit avec ses cartes de prières. Je me suis dit : S'il te plaît, ne me dis pas que tu penses aller en enfer. Cela me met tellement en colère et j'espère sincèrement qu'il ne craint pas cela. "

 

Après la mort d'Anselmo, George Michael décide finalement de reconnaître à ses parents qu'il était gay, et il le fit dans une longue lettre. La réaction de sa mère fut la dévastation de ne pas pouvoir aider son fils à traverser une expérience aussi traumatisante. Mais qu'en est-il de Jack, le père... : " Il n'a jamais affiché de déception ou d'homophobie. Je suis sûr qu'il l'a senti et que c'était difficile pour lui, mais il ne m'en a rien imposé, ce dont je dois le remercier. C'est triste, mais j'estime que le succès peut annuler la déception d'un parent. Je pense vraiment que même si son fils est gay et ne va pas lui donner de petits-enfants, la consolation de mon père est que j'ai bien réussi dans la vie. "  GM

Et en 1996, c'est la rencontre avec le texan ,Kenny Goss , ils se sont rencontrés dans un spa respectable de Los Angeles. : " Nous venions juste de bavarder et je lui ai demandé de dîner, je n'étais même pas sûr qu'il soit gay "   GM

Sa vie semble reprendre son cours, George en est ravi, il a téléphoné à sa mère pour lui annoncer la bonne nouvelle, mais dans le même appel sa mère lui dit qu'elle a reçu un diagnostic du cancer. : " Alors je ne me suis même pas senti heureux d'avoir rencontré Kenny, j'étais de retour dans le trou noir. Je n'ai pas eu de jours sombres depuis longtemps maintenant, mais il y a un moment où c'était tout ce que j'avais. Je voulais dormir et dormir. Certains jours, je pouvais à peine mettre un pied devant l'autre, c'était une vraie dépression. Je suis plus heureux maintenant. Je semble avoir progressé mentalement, même si je suis une marmite. J'étais si près du bord tout le temps que je continuais à tomber dans l'abîme, regardant constamment par -dessus mon épaule, me demandant d'où viendrait le prochain coup. Mais je touche du bois, tout va bien maintenant. "   GM

George Michael ne doute pas que le soutien de son partenaire était important : " S'il n'avait pas été là, je pense que ma vie aurait été en danger, en ce qui me concerne. Après la mort de maman en 1997 quand je ne pouvais pas écrire et que je me sentais vraiment inutile. Je pense que j'ai peut-être fait partie de ces lâches qui ont choisi une mauvaise voie "   GM

Que veut-il dire ? suicide ?... 

GM  -  " Je n'en suis pas sûr, mais j'imagine que cela aurait été une très forte possibilité si je n'avais eu quelqu'un d'aussi fort que Kenny sur qui compter. Il était là pour mettre ses bras autour de moi et me rappeler qu'il se passait quelque chose de positif. J'ai toujours été stressé dès l'instant où j'ai découvert le cancer de maman, mais Kenny a attendu et il a finalement pu me voir en bonne santé et heureux l'année dernière. J'espère que cela valait la peine d'attendre. "

Son attitude décontractée envers son propre bien-être contraste avec son souci pour ses proches, en particulier Kenny...

GM  -  " Mon plus gros problème dans la vie est la peur d'avoir plus de pertes. Je crains la mort de Kenny bien plus que la mienne. Je ne veux pas lui survivre. Je préférerais avoir une vie courte et ne pas avoir à être déchiré à nouveau. Kenny doit beaucoup voyager avec son travail et nous devons nous battre avant qu'il ne s'envole parce que j'essaie de lui faire éviter Bristih Airways ou American Airlines au cas où il serait victime d'un attentat terroriste. Quand il me quitte, je panique. Je ne peux pas me détendre tant qu'il n'a pas appelé pour dire qu'il est bien arrivé. Mais quand je prends l'avion, ça m'est égal et je passe tout droit  à BA. "

Pour finir cette interview, voici une autre révélation de George Michael ...

GM  -  " Quand je vais dans un restaurant, je regarde les femmes avant les hommes, car elles sont plus glamour. Si je n'étais pas avec Kenny, j'aurais des relations sexuelles avec des femmes, pas de problème... Mais je me sentirais comme un faux.... Emotionnellement, je suis définitivement un homme gay. "

 

Commenter cet article

Laurence 17/06/2019 06:45

Toujours cet altruisme de George, sa propre sécurité importe peu, la peur de la perte des autres plutôt que sa propre mort...quelle perte énorme pour nous tous!

Georgiafan 17/06/2019 07:00

Nous avions tellement peur de le perdre, surtout au moment de son hospitalisation pour sa pneumonie, et malheureusement il nous a quitté quelques années plus tard. Quelle immense perte pour tous....

Pascaline 15/06/2019 17:08

Bonjour Christiane, Bonjour Feriel,
Oui avec Feriel nous avons de la lecture, merci Feriel !!!
Ici George se dévoile vraiment, il aborde les sujets et chagrins qui l'ont marqué. Cela devait effectivement être très difficile pour lui de croire que Amselmo était resté au Brésil pour ne pas le déranger dans sa carrière. Oui à quelques mois prêts Anselmo aurait pu être traité par trithérapie, sale destin ... George Michael a eu un parcours d'une STAR INTERNATIONALE ! IRREMPLAÇABLE et INÉGALABLE ! mais dans sa vie d'homme cela a été autre chose, trop de tourments, le manque de recule certainement pour garder Kenny car il en aurait été autrement, George serait encore parmi nous.
Je suis tellement frustrée qu'un homme aussi généreux n'ait pas eu le bonheur qu'il méritait.
Merci Christiane, vraiment pour cette article, si cela continu on pourra publier un livre des commentaires de Feriel ce sont une véritable source de bonheur !!! bonne fin de Week end, Christiane et petit coucou à Feriel

Georgiafan 16/06/2019 07:17

Bonjour Feriel, je te souhaite un très beau dimanche. Merci pour ton passage sur le blog et merci de prendre le temps d'y laisser des commentaires, ce qui nous fait toujours plaisir. Pour ma part je prends toujours autant de plaisir de parler de George avec mes articles que de lire vos réponses. Nous pensons tous et toutes la même chose, que George était et restera a tout jamais un être exceptionnel qui méritait le bonheur sur terre, a-t-il réussi a être vraiment heureux ?? Sans doute que oui à certains moments, mais il faut reconnaître que la vie ne l'a pas épargné et qu'il a payé très cher sur cette terre sa place au paradis. J'espère qu'il a trouvé là haut la paix et qu'il est près de son grand amour et de sa chère maman.... Bon dimanche a vous tous.

CrazyFuriosa 16/06/2019 01:30

C'est encore moi :) Alors Coucou à toutes et Coucou à toi chère Pascaline :)

Chapitre 1 (bon je crois que c'est le chapitre le plus court qu'on peut écrire haha :)
J'ai découvert le blog george-michael-my-friend dont le nom est très bien choisi en tout début d'année, le meilleur cadeau du nouvel an, le tout premier commentaire que j'ai posté était sur l'article "Sa philantropie a secretement changé la vie de millions de personnes" et quelle incroyable etre humain chaleureux et humble.
Ce merveilleux blog est devenu un monde à part, une douceur où chaques semaines j'en apprends davantage sur cette légende qu'est Mr Georgios Kyriacos Panayiotou, c'est un plaisir de lire sans cesse ses articles. D'ailleurs c'est grâce aux commentaires que j'ai su qu'on s'appelait les lovelies.

Mes commentaires source de bonheur eh bien Waouh ! Je te remercie beaucoup je suis hyper contente et très touchée que mes commentaires puissent te plaire. Vraiment ravie merci, merci, merci, merci, merci........
C'est aussi un plaisir d'écrire sur l'inoubliable George Michael, à chaque article je me dis toujours "aller je vais écrire 3-4 lignes" et puis sans m'en rendre compte j'écris de longs commentaires et parfois des demi-pages, George est une source d'inspiration inépuisable impossible de m'arrêter.
Mais ce que j'apprécie énormément sur ce magnifique blog c'est le fait de partager nos impressions, nos points de vues en commentaires. Et c'est un plaisir de te lire, tu écris également tout ce que je pense, nous avons exactement les mêmes points de vues.
Tu as tout dis. C'est déchirant de savoir qu'il a eu beaucoup de souffrances, maudites épreuves, destin cruel :( Une belle âme qui méritait le Bonheur.

Aussi j'ai lu dans le précédant article que ton anniversaire était le 12 juillet, le jour même où Freedom et le concert Live in London seront diffusés sur ARTE sans doute un signe :) Oui oui,  C'est bel et bien un signe.
Quel formidable cadeau que de passer la soirée avec George Michael ! Je te souhaite (certe en avance et le moment venu) de passer un moment magique :)
L'avantage avec cette chaîne c'est que c'est la seule où nous ne sommes pas dérangées par les multiples coupures pub qui gâchent le visionnage.
Bonne journée les filles :)

Georgiafan 15/06/2019 17:41

Bonsoir Pascaline, et merci pour Feriel, et oui avec elle nous avons de la lecture et c'est très bien....Et oui, nous pouvons constater au fur et à mesure des interviews que la tristesse a fait partie de la vie de George, il n'a pas été épargné, comment le sort a-t-il pu s'acharner sur la vie de cet homme si gentil qui ne demandait qu'à être aimé, qu'il a tant donné pour les autres, pourquoi le malheur était-il souvent là pour lui ?? Pour Anselmo, c'est sûr que si il avait pu être soigné, à Londres, il serait toujours en vie et peut-être que George n'aurait pas été si malheureux ..... si l'on pouvait éviter bien des choses la vie serait plus belle.... Bon week end

Clara 15/06/2019 14:25

Bonjour Christiane, dès les premiers lignes je soupçonne George d'être un tantinet superstitieux ..... que dire de l accueil, c'est monsieur tout le monde qui vous recois, café, bougies, chiens comme vous et moi. Ou est la star ? ....
Ensuite ça se complique, comment supporter l'insupportable, le décès de l 'homme providentiel, le sauveur, celui qui l'aide a assumer son orientation sexuelle , comment rebondir quand vous pensez que votre notoriété est responsable de son départ . . Comment annoncer aux parents que vous aimez les hommes, le choix de l écriture est une solution . Le comportement du père ressemble a un non dit qui peut-être laisse supposer une gêne , dû a la notoriété son fils .
L'arrivée de Kenny lui redonne le sourire et ce bohneur est vite entaché par la maladie de sa maman, comment ne pas être bouleversé, oui bien sûr il pense à Kenny , qui va être le prochain ? Je ne veux pas lui survivre ..... je peux comprendre qu'il ait pensé au suicide alors qu'il trouve cela lâche. Pour finir, je constate que George n'est pas insensible au charme féminin..... sur lequel il pose un regard plutôt coquin, sacré George.
PS. Quant aux comportements de certaines lovelies , leurs sentiments ou admiration voire les deux peuvent les pousser a être intrusives , faut-il en avoir peur ?
Sur ce, bon week-end

Georgiafan 15/06/2019 17:57

Bonjour Clara, et oui, nous pouvons constater que George était bien une personne humble, pas de chichis, non, il ouvre la porte lui-même, il sait accueillir, en fait il vivait comme monsieur tout le monde.... Et cela aussi c'était George Michael..... Pour lui ce ne fut pas facile de perdre l'amour de sa vie, Anselmo, et de plus avouer à ses parents son orientation sexuelle, comment réagir dans ce cas ?? Apparemment les parents ont très bien compris et accepter, mais la tristesse était toujours présente, enfin, Kenny arrive, il lui redonne la joie de vivre et le sourire, mais à croire que George n'a pas droit au bonheur, non, c'est trop, il faut autre chose et voilà la perte de sa mère, encore un nouveau drame, mais comme le dit George heureusement que Kenny était à ses côtés, il l'aide à surmonter ce nouveau chagrin..... Et oui, George n'est pas insensible au charme féminin, il entre au restaurant et que regarde t-il en premier, les femmes voyons, elles sont glamour, et oui George tu avais entièrement raison..... Quand aux fans qui dépassent la limite, je ne comprends pas qu'il n'avait pas peur, c'est vrai qu'il ne craignait pas pour sa vie, mais quand même savoir qu'il y a des personnes loufoques qui circulent juste près de vous ça donne à réfléchir.... Bon week end

CrazyFuriosa 15/06/2019 01:45

Bonjour Christiane :)
Oh lala je suis en mode *fangirl* ce sourire hyper chaleureux c'est un régal...un bonbon pour mes yeux. Je remarque que son sourire est plus brillant que la musique actuelle, au passage je veux bien la marque de son dentifrice mdr. :)
L'homme de l'année bien sûr c'est une évidence mais j'ajouterai également l'icône du siecle, la classe et l'élégance iconique à tout âge, l'humaniste au grand coeur d'or, eh oui "G" comme "George" mais aussi comme "Générosité", l'immense artiste intemporel aux 120 millions d'albums vendus, au talent inégalable, le TOP du TOP, le NUMBER ONE, le meilleur artiste de TOUT LES TEMPS.
C'est une légendaire et TRÈS sérieuse pop star dont l'unique voix soul nous captive instantanément et dont les textes écrit sur un bout de papier ou dans sa tête, aussi profonds soient-ils s'harmonisent et se transforment en HITS incontournables, intemporels pour notre plus grand bonheur. Sa musique est de l'OR pur. Il a crée son or. Et de cet or il s'en sert avec l'autodérision et l'humour qu'on lui connaît dénoncer ce qui ne va pas dans ce monde, pour soutenir diverses organisations, et accomplir un incroyable travail philantropique dans la plus grande discrétion, car sa philosophie était "écouter, aider, donner c'est aimer", oui une belle âme, un bel ange.
En revanche il y a des limites entre être fan et être taré, et ces personnes irrespectueuses ont un comportement plus que honteux. Même si c'est une légende qui nous transmet des moments magiques il a le droit comme chaque être humain au RESPECT de SON intimité, de SA dignité et de sa vie privée.
Honnêtement ça me REVOLTE tout cet acharnement médiatique totalement délibéré concernant son homosexualité, c'est sa vie privée ça lui appartient à lui et à lui SEUL. Beaucoup lui colle injustement l'étiquette de"chanteur ou icône gay" ça m'écoeure de l'écrire, il ne doit pas être réduit à sa sexualité c'est un aspect de sa vie privée et PERSONNE ne devrait s'en mêler ou avoir son mot à dire. Il a été un modèle pour la communauté LGBT mais également une source d'inspiration, d'influence positive pour tout le monde.
Avec les pertes tragiques de Anselmo, et de sa mère Lesley qui était son repère, son pilier, il n'a plus jamais été le même, une partie de lui s'est éteinte. Parfois il avait le sourire mais il essayait tant bien que mal de survivre durant toutes ces années avec cette profonde cicatrice. Il n'était jamais serein car il se demandait toujours "qui est le prochain". :(
Et je pense que toute sa vie il a culpabilisé parce que Anselmo pouvait recevoir un meilleur traitement(peut-être qu'il serait encore de ce monde) et qu'il a refusé à cause de la traque des "medias-cafards" c'est comme si d'une certaine manière ils avaient conduit Anselmo à cette tragique et traumatisante agonie. Et je comprends parfaitement la colère de George, le mot Révoltant est trop faible. Il ne méritait pas cette horrible souffrance qu'il a subit durant sa courte vie. Oh que non il a tort de dire qu'il est lâche je ne connais pas ce mot là quand il s'agit de George non non je n'entends rien.

Concernant la religion je sais que c'est un sujet très épineux et je me demande même si tu vas afficher mon commentaire pour ce qui va suivre mais je me lance.

Ce que je ne supporte pas dans les discours religieux c'est une instrumentalisation et une surinterprètation des versets pour répandre leur haine. Ils ont un visage dur, un discours sévère dépourvu d'arguments ressortant le classique "c'est comme ça pas autrement". Pour moi ce n'est pas une religion mais un asservissement car une religion est censé être une harmonie compatible avec les besoins et libertés de chaques personnes. Quand tu as une religion tu ne dois ni juger, ni blâmer, ni blesser, ni frapper, ni imposer un mode de vie à qui que ce soit, si c'est le cas c'est de l'égarement.
"L'ignorance conduit à la peur, la peur conduit à la haine, et la haine conduit à la violence. C'est ça l'équation" citation qui est toujours d'actualité et lourde de sens de Ibn Rushd plus connu sous le nom latin Averroès.
Personnellement je ne considère pas l'homosexualité comme un "péché" et j'ai un point de vue différent sur ce sujet.

A l'heure où j'écris ce commentaire j'ai terminé le visionnage du Live in London, j'ai lancé ma playlist, là c'est 
One more try que j'écoute pour la 3ème fois euh non la 7ème fois et la suivante c'est Through :) frissons, évasion et émerveillement sont au programme...que d'émotions...je précise que je n'ai pas bu de café alors je vais essayé de ne pas m'endormir avant la fin de la chanson hahaha.
D'ailleurs je me demande bien combien de fois mon commentaire sera envoyé je précise que je l'ai envoyé une fois, mais les joies de l'internet comme tu le dis si bien Christiane font que ça peut arriver en double, en triple, en quadruple, en quintuple etc...
Alors je t'envoi ce compliment qui risque d'arriver je ne sais combien de fois : Ton blog est MERVEILLEUX et AMAZING.
Passe une agréable journée

Georgiafan 15/06/2019 06:57

Bonjour Feriel, et bien je t'annonce que ton commentaire était à nouveau en double (lol)... Ce n'est pas grave ça me donne deux fois plus de lecture (mdr) Ah! le sourire de George a damné un saint... Je n'ai jamais su la marque du dentifrice, je pense que lui seul la connaissais (lol) en tout cas peu importe la marque je l'adore.... Je ne sais si tu connaissais l'histoire de cette jeune fille qui se cachait sous la maison de George, oh là, ça fait peur quand même, il faut vraiment être dérangé, mais apparemment George n'avait absolument pas peur pour sa sécurité, je crois d'ailleurs que par la suite George avait du la croiser et elle portait des vêtements qui appartenaient à George, comment avait-elle fait pour se les procurer ??? Franchement il y a des gens qui ne sont pas bien finis sur cette terre.... Pour la religion, je dis que chacun est libre d'avoir la religion qu'il souhaite, même si George n'aimait pas le catholisisme, et je crois qu'il a du changer d'optique après sa pneumonie, je sais qu'il lui arrivait d'aller à la messe de minuit lorsqu'il était à Goring, une bien belle église que j'ai pu visiter lors de mon dernier voyage à Goring en décembre 2018, une semaine après Noël, cette église qui se trouve juste près de Mill Cottage ....Je te remercie Feriel pour ton compliment concernant le blog, j'essaie de faire de mon mieux pour le rendre agréable et surtout pour que personne n'oublie GEORGE, c'est pour cette raison que je reviens sur des interviews qui parfois datent un peu.... Une bonne journée.