GEORGE MICHAEL - IL FILME SA VIDEO OUTSIDE ET DECIDE DE NE PLUS GASPILLER SON ENERGIE AVEC LA PRESSE !! !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - IL FILME SA VIDEO OUTSIDE ET DECIDE DE NE PLUS GASPILLER SON ENERGIE AVEC LA PRESSE !! !!

Cette interview parue en date du 19 janvier 1999 de The Avocate, a eu lieu à Venise en Californie. George Michael était en train de filmer sa vidéo " Outside ", utilisant des toilettes publiques de la ville.

George Michael portait une casquette de baseball et se cachait la tête dans un moniteur vidéo pendant que des acteurs déguisés en policiers tiraient un homme en difficulté.

George leva les yeux sur l'intervieweuse, la reconnu, puisqu'ils avaient fait une interview en 1986 après la dissolution du groupe Wham!.... Il sourit et dit ceci :

GM  -  " Asseyez-vous avec moi et regardez comment j'enregistre les joies du sexe en plein air... Mais ne regardez pas là bas. "

Il a pointé du doigt un photographe isolé qui s'était glissé sur le plateau du tournage.

Pourquoi, après une longue bataille pour tenir sa vie privée à l'écart de la presse, George Michael s'assoit-il avec The Avocate et fait ce qu'il a juré de ne jamais faire ?.

GM  -  " Les gens me disent toujours de faire attention. Mais à la fin de la journée, tout ce que je veux être, c'est d'être honnête. J'ai atteint un très bon point d'acceptation de soi. Je n'ai aucune honte à propos de ma sexualité. Je ne pense pas que les gens vont m'abandonner parce qu'ils en savent plus sur moi...  Viens chez moi samedi. Je suis prêt à faire l'interview. "

Et l'entretien a eu lieu au domicile de George à Los Angeles, le 10 octobre 1998.

 

Voici quelques extraits choisis et traduits par mes soins !!...

 

* De toute évidence, votre premier single et votre vidéo " Outside " de Ladies & Gentlemen, traitent de ce qui s'est passé. Pouvez-vous en parler davantage ?

GM  -  " Dans la vidéo je présente la situation dans laquelle je me trouvais, mais avec un hétérosexuel dans une salle de bain. Une belle jeune fille arrive... le gars se rend compte qu'elle est disponible et l'embrasse. Elle se change en flic, un flic plus âgé, vraiment méchant et coriace. Ce qui vous fait penser, c'est tellement injuste. C'est ridicule..  J'essaie donc de faire réfléchir les hétérosexuels à ce sujet. J'essaie de leur faire voir l'injustice fondamentale du piège de la police. "

* Qu'entendez-vous par coopération entre la police et les paparazzi ?

GM  -  " Il y avait une interaction entre la police de Los Angeles et les paparazzi à Londres. Je pense que la coopération a eu lieu entre quelqu'un qui a envoyé la police sur place dès que je suis arrivé au parc parce que le commissariat de police est au bout de la route, littéralement à 600 mètres. Et je pense que la raison pour laquelle les rapports ont tellement changé est que la police était paniquée que ce soit moi qui ai été arrêté. La police de Beverly Hills ne veut pas être vue en train d'arrêter des célébrités. "

* Et les images lorsque vous vous faites bronzer ?

GM  - " Oui, et ce qui est vraiment dérangeant à propos de ces photos, c'est que j'ai enlevé ma chemise. Je ne retire jamais ma chemise en public, jamais. Même quand je suis mince, je ne retire jamais ma chemise en public. Et le jour où la photo a été prise, j'étais un peu en surpoids. Un titre de tabloïd a en fait déclaré : Fat and Gay. J'ai juste ri quand je l'ai lu. J'ai pensé, qu'est-ce que ça veut dire ? Je n'ai pas compris! C'était comme : " Voici deux choses que tu détesterais être. Et il est tous les deux!. "

* Avez-vous envisagé de nier ce qui s'est passé à Beverly Hills ?

GM  -  " Non, je pense que nier aurait été vraiment stupide. Je ne suis pas désolé que cela soit arrivé. Je suis heureux que cela se soit produit, ce qui me conduit en même temps à me demander si, inconsciemment, j'ai permis que cela se produise. "

* Et bien, je voulais vous demander cela .

GM  -  " Oh oui, écoute, j'ai 35 ans maintenant. Je ne pense pas que vous puissiez baser votre sexualité sur autre chose que les personnes dont vous tombez amoureux. Quand j'étais plus jeune, j'ai couché avec des hommes et des femmes et je ne suis pas tombé amoureux du tout. J'avais des relations brèves. "

GM  -  " Enfant relativement peu attrayant à l'école, je suis devenu célèbre. J'ai soudainement eu la possibilité de faire l'amour chaque fois que je le voulais. J'ai eu beaucoup trop de relations sexuelles avec beaucoup trop de gens, la plupart des femmes mais aussi des hommes. Et comme je n'avais aucune compréhension émotionnelle de moi-même, tout cela était plutôt insatisfaisant. Quand je me suis finalement permis de nouer une relation où il y avait un réel engagement, j'avais 27 ans. A partir de ce moment-là, je me suis cru homosexuel. "

* Donc tomber amoureux était ce qui a mis fin à votre conflit ?

GM  -  " Oui, exactement. Je suis de ceux dont la sexualité était visiblement ambiguë. Et j'étais attrayant pour les jeunes filles, alors je suis automatiquement devenu leur cible. Mais était-ce faux ? Non, donc je devais faire face à cela. J'essayais tout le temps de comprendre pourquoi je ne nouais pas de relations durables ou pourquoi je me sentais si seul. Je n'ai jamais eu de problème moral d'être gay. De toute évidence, en tant que jeune homme adoré par des millions de jeunes filles, il était commode de penser : Eh bien, j'espère que je vais trouver cette femme dont je tomberai amoureux un jour. Mais je ne la trouvais pas ."

* Tu n'es jamais tombé amoureux d'une femme ?

GM  -  " Non, je pensais que je l'étais... Je pensais l'être plusieurs fois. Je pensais aussi en être avec des hommes et puis je me suis rendu compte qu'aucune de ces choses n'avait été de l'amour. J'ai réalisé que j'essayais juste de me débrouiller . "

* Il y a huit ans tu es tombé amoureux. Pourquoi n'avoir rien dit ?

GM  -  " Parce que je suis une personne très fière et que j'ai beaucoup de difficulté avec l'autorité, qui est liée à mon éducation. J'ai eu un père très strict. "

* Je ne comprends pas .

GM  -  " Si vous me dites que je dois faire quelque chose, je vais essayer de ne pas le faire. Et ce que les gens ne comprennent pas dans l'équation de ma relation avec la presse, c'est que des gens parlent et écrivent sur ma sexualité depuis l'âge de 19 ans. Andrew Ridgeley et moi étions immédiatement au centre de nombreux commérages. Bien qu'Andrew soit complètement hétéro..."

* Cela est épuisant !

GM  -  " Dieu oui! Ce que j'ai réalisé au cours des ces six derniers mois, c'est à quel point je leur donnais de l'énergie. Récemment, il y avait des tonnes de photos sur les journaux simplement parce que quelqu'un m'avait vu tenir la main de Kenny. Quand je sors avec Kenny, je suis très physique avec lui. Quand j'étais avec mon petit ami, celui qui a vraiment commencé ma vie gay, pour ainsi dire,  je ne me suis pas caché. Nous avons voyagé ensemble, nous avons partagé des chambres, nous ne nous sommes jamais cachés. Je savais juste qu'un jour la presse allait y aller. Je n'avais jamais pensé que cela arriverait de cette façon. Mais je me suis dit, quand ça arrive, ça arrive, je ne vais pas la leur donner. Je ne vais pas faire une interview spéciale. "

* Comme celle - ci ?

GM  -  " Oui, alors, nous y sommes. Mais ce que je réalise, c'est que j'ai permis aux gens de penser que j'étais misérable, fermé, et c'est la raison pour laquelle j'étais solitaire au lieu d'en avoir marre de la façon dont ces gens écrivent sur moi. Je laisse les gens penser, ils pensent que c'est quelque chose à cacher. J'ai laissé les gens penser que le problème était ma sexualité, pas ma vie privée. Pas une partie de moi n'a de problème avec les gens sachant que je suis gay. "

* Comment votre père a-t-il réagi, puisqu'il était le strict autoritaire dans votre vie, et vous dites que quiconque essayant de vous contrôler vous rappelle vos expériences avec lui. Etait-ce libérateur ?

GM  -  " Il était génial, en fait. Il m'a appelé le lendemain et m'a dit : Dis-leur de se faire foutre. Tu es qui tu es. Cela m'a beaucoup impressionné. "

* Avez-vous beaucoup d'amis gays ?

GM  -  " Non, la grande majorité de mes amis sont hétéro. Les gens avec qui j'ai grandi sont hétéro et j'ai passé la première moitié de ma vie adulte à faire les mêmes choses qu'eux. Je pense que mes amis hétérosexuels étaient beaucoup plus inquiets pour moi qui ne l'auraient dû après l'arrestation parce que, eh bien, ils sont hétéro."

* Vous connaissez Elton John.

GM  -  " Oh oui, je connais Elton. Ce n'est pas comme si je n'avais aucun ami gay. Mais mes amis les plus proches sont hétérosexuels, la plupart d'entre eux sont toujours avec moi depuis l'époque où je suis célèbre. "

* Oserai-je vous poser des questions sur la monagamie. Sur la vidéo " I want your sex " Explorer la monogamie .

GM  -  " Il n'y a pas si longtemps. C'était vers 1986 ou 1987 lorsque je vous ai vu pour la première fois. Et à l'époque, j'y croyais... Je crois toujours en la monogamie en tant qu'idéal. Je ne dis pas que je suis parfaitement à l'aise avec ma sexualité en ce qui concerne mon plaisir à avoir des relations sexuelles occasionnelles. Et cela vient de quelqu'un qui voudrait vraiment être monogame, même si j'ai échoué lamentablement. Je ne sais plus si j'en suis capable. "

* Qu'est-ce que tu veux ?

GM  -  " Je ne suis pas doué pour l'auto-privation. Je pense qu'une partie de cela vient d'avoir été gâté, d'avoir été une célébrité pendant si longtemps et d'être capable de réaliser la plupart de mes fantasmes. Ce n'est pas que j'ai renoncé à la monogamie, mais j'ai réalisé à quel point c'était un idéal, pour la plupart des hommes, en particulier et des hommes homosexuels en particulier, où la disponibilité existe et la pression sociale ne l'est pas. "

* Est-ce que tu ressens des regrets de ne pas être hétéro ?

GM  -  " C'est une arme à double tranchant. Je ne regarde pas ma vie antérieure ni aucun de mes amis qui souhaitait que je sois hétéro. Et je ne pense pas vraiment que je suis heureux d'être gay. Je sais juste que c'est comme ça. Il y a des avantages et des inconvénients pour chacun. Je ne crois pas que cela aurait fait de moi une personne plus heureuse. Je suis la personne que je suis et ma sexualité est secondaire à cela. Je ne crois pas que la vie aurait été plus facile si j'avais été hétéro. Je pense juste que la vie est différente, mais c'est tout aussi difficile. "

* Avec Kenny, c'est l'honnêteté qui vous tient ensemble ?

GM  -  " Absolument. Quand j'étais plus jeune, avec chaque relation, je pensais, Oh, mon Dieu, c'est la seule. Si celui-ci me glisse entre les doigts, je serai un vieux personnage triste et solitaire. Mais je pense que le fait d'être passé par le deuil et le rétablissement, puis de rencontrer quelqu'un d'autre, m'a appris qu'on pouvait de nouveau passer de ce niveau terrible à ce niveau élevé. Je sais maintenant que si je ne peux avoir une relation honnête avec la personne avec qui je suis, je dois passer à une autre relation avec une personne capable de le faire ou capable de supporter cette honnêteté. Ayant passé la première moitié de ma vie dans le secret, je trouve maintenant que le secret est une chose très menaçante. Je suis terrifié par les secrets maintenant. S'il y a quelque chose que je ressens, je le dis. Peu importe ce qui se passe, je me sens toujours mieux parce que je sens que nous nous sommes rapprochés de la vérité. " 

* Depuis combien de temps êtes-vous avec Kenny ?

GM  -  " Environ 2 ans et demi maintenant. "

* Et puis il y a eu une période de trois ans avec Anselmo ?

GM  -  " Oui, j'étais avec Anselmo pendant deux ans. Après c'était un cauchemar total. C'était difficile de perdre quelqu'un, après deux ans, parce que j'étais toujours amoureux de lui d'une manière si romantique. C'était également difficile parce que j'avais l'impression d'attendre si longtemps avant de le trouver. Peu de gens attendent d'avoir 27 ans pour vivre cette expérience. J'ai littéralement eu cinq ou six mois de pure joie avant de découvrir qu'il était malade. Ensuite, c'était la peur, la peur pure. J'aurais juste aimé avoir un peu plus de temps avant qu'il me soit arraché. "

* Lorsque vous avez entendu le mot Sida, cela a-t-il changé votre comportement ?

GM  -  " Immédiatement. Le sida n'a aidé à me découvrir. Les fois que j'invitais un homme chez moi, j'étais très prudent. Je n'avais aucun moyen de faire l'amour sans préservatif . Puis le stade du Sida est devenu assez commun pour que je pense que je ne pouvais plus, avec ma bonne conscience, préservatif ou pas, avoir des relations sexuelles avec une femme si elle ne savait pas que j'étais bisexuelle. "

* Allez-vous écrire à ce sujet sur votre prochain album studio ?

GM  -  " Je ne sais pas. Traverser deux deuils l'un après l'autre, je ne peux tout simplement pas écrire à nouveau sur la douleur. Deux jours après avoir rencontré Kenny, j'ai découvert que ma mère était malade. J'étais certain qu'elle allait mourir. Après avoir traversé cela et avoir atteint des points plus bas que jamais auparavant, et je ne pensais vraiment pas que j'allais revivre à nouveau rapidement, je me rends compte de la valeur des choses que je fais, qui ne concernent pas ma misère. Il s'agit de faire de la joie. Au moment où je viens pour faire mon prochain album, j'espère que ce sera beaucoup plus optimiste que l'était Outside. En un sens, il doit être triomphant. Je dois écire un : ' Va te faire foutre ' hit record. Je pense qu'il est très important que lorsque les gens sont sortis ou sortis d'eux-mêmes, cela soit perçu comme une chose positive pour leur avenir. Quel que soit le type de déclaration artistique que je fais en écrivant à propos de cette expérience, ça doit être un succès. Cela doit dire : ' ça n'a pas d'importance ' "

* Mais perdre le contrôle de votre vie privée vous importait, n'est-ce pas ?

GM  -  " Oh oui, mais j'ai de la chance. Je suis une personne forte et je pourrais le supporter. J'aurais pu être la personne qu'ils voulaient que je sois. J'aurais pu être aussi discret qu'ils le pensaient. "

* Voulez-vous être parent ?

GM  -  " Je le voulais quand j'avais 22 ou 23 ans. J'avais l'habitude de penser que j'adorerais avoir des enfants. En y repensant, cela semble être une astuce biologique. Maintenant, je n'ai aucun désir d'avoir des enfants. Je vois à quel point la tâche est incroyablement difficile. "

* Je suis surprise que tu ne sois pas accidentellement devenu père ?

GM  -  " Croyez moi, cinq ou six femmes, dont certaines ont engagé des poursuites judiciaires ont affirmé avoir engendré mes enfants. Aucune d'entre elles ne disaient la vérité. Elles ont nommé leurs enfants comme moi. Deux d'entre elles leur ont donné mon nom grec complet. Supposons que j'ai eu un moment retro-hétéro et que j'ai couché avec une femme et qu'elle est tombée enceinte. Je n'aurais d'autre choix que d'être responsable de l'enfant. Ensuite, je suis sûr qu'avoir un enfant serait comme tout le reste de la vie, un équilibre parfait entre joie et misère. Je sais que je passe à côté de bonnes choses, mais je manque également d'anxiété. J'ai un sens des responsabilités surdéveloppé, alors en tant que parent, je pense que je serais à la limite de la névrose. Mais encore une fois, si j'avais un enfant, je penserais probablement autrement "

* Et pour Kenny ?

GM  -  " Non, il ne veut pas d'enfants, mais je sais qu'il serait un parent fantastique. Je vais probablement me faire reprocher ça mais j'estime qu'il est beaucoup plus facile d'imaginer un couple de lesbiennes en train de faire une belle maison pour un enfant. En raison de la nature des relations entre hommes, je pense que les femmes s'y prêtent mieux. De toute façon, je ne connais pas de famille parfaite et je ne crois pas au rêve manuel d'une famille. "

* Et si il n'y avait pas eu l'incident ?

GM  -  " Je ne sais pas. Mais j'aurais été démasqué. Je savais que ce jour viendrait. Je savais que j'allais être le ' Chanteur gay ' du Sun plutôt que George Michael. "

* " Gay et Gros "

GM  -  "  Ouais ( rires ), Gay, gros, oh et gris ! Mais l'avantage est de ne plus avoir à regarder ce que je dis ou de craindre de leur donner ce qu'ils veulent. C' était un jeu avec la presse et ça ne valait pas la peine de dépenser son énergie. Je suppose qu'en raison de ma fierté et de ma haine de la presse à scandale, je me moquais de l'énergie que cela prenait. Je pensais que parce que je vivais ouvertement et que je faisais ce que je voulais avec mon petit ami, je ne donnais pas mon énergie à la presse. Mais juste en laissant tant de malentendus, je leur en donnais beaucoup. J'ai fait des interviews dans lesquelles je disais tout sauf : ' je suis gay '. Donc, ce qui est vraiment important dans cette interview avec vous, c'est de réaliser que je ne dois plus jamais gaspiller cette énergie. "

 

Commenter cet article

Clara 18/06/2019 18:25

Bonjour Christiane, les lovelies. Dans les situations embarrassantes comme celle qu'a vécue George, le plus intelligent est de faire de l'humour mais faut-il en être capable. George exellait dans ce domaine il faut le reconnaître .
Il aurait agi différemment il aurait donné du grain à moudre a la presse a scandales. Par contre, "carton rouge" pour lui....si je dis pas de bettises, Christiane , il était en couple avec Kenny !!!!! . Comme vous mesdames je veux bien être verbalisée par George ......
George aura été toute sa vie le chanteur, l' icône gay , pourquoi coller cette "étiquette a un artiste elle n'a rien à voir avec le talent !!!!
Malgré l'éducation stricte qu'il a reçu et le silence de son père a l' annonce de son homosexualité a la famille, je dis bravo au papa qui a bien réagi auprès de son fils. Je comprends que George ait été impressionné.
Bonne soirée

Georgiafan 18/06/2019 20:35

Bonsoir Clara, oui il était en couple avec Kenny, mais apparemment, cela ne dérangeait en rien ni pour l'un ni pour l'autre dans leur relation, tu as raison, qu'il soit gay ne gênait en rien son talent, et puis d'autres artistes que George sont gay et alors, ils ont eux aussi une belle carrière donc.... Quelle surprise en effet pour George de voir que son père, malgré l'éducation stricte qu'il avait donné, a bien compris son fils, comme dit George il a été génial et je pense que cela était important pour lui bien plus que l'opinion des autres. Bonne soirée

Pascaline 18/06/2019 11:50

Bonjour Christiane, Bonjour Feriel et Laurence, ...
Mille mercis, Christiane, pour cette interview de notre George Michael, quelle Franchise ! quel humour ! de sa part.
Concernant le clip « Outside » je l’adore, le début avec cette magnifique créature attirante qui devient un vieux laideron, quelle humour !! et puis la tolérance que chacun fasse ce que bon lui semble si cela ne dérange personne !!! George dans ce clip est magnifique (en bleu je craque) puis en Policier sexy en diable ! je veux bien être arrêtée par la police !!! et j’adore quand il danse, à un moment donné il se trompe dans ses pas de danse et George sourit, c’est tellement touchant, les danseuses sont superbes comme toujours …
Concernant son orientation sexuelle, George Michael est honnête mais pourquoi faut-il se justifier !!!
Je déteste ces mots « Gay » et « faire son coming out » pourquoi une personne homosexuelle
doit-elle faire son coming out ??? Auprès des esprits biens pensants, cela me dépasse, je n’arrive toujours pas à comprendre !!!
Par contre il devrait être mis en place les « coming out » : de la bêtise, de la méchanceté, de l’escroquerie, j’en passe et des meilleures, il y aurait du monde je peux vous le dire !
Je rejoins George concernant les enfants bien que je sois maman et grand mère mais quelle angoisse !!! on y perd toute innocence ...
George a bien analysé ses envies avec franchise, il n’a pas triché, le parcours qu’il a eu avec Kenny aurait dû se poursuivre, cette rupture l’a amené au désespoir et ce n’est pas son dernier compagnon avide/ cupide qui l’aura aidé !!!
A très bientôt, Christiane, et les chères fidèles de George !!!

Georgiafan 18/06/2019 13:18

Bonjour Pascaline, je pense que tu n'es pas la seule a aimer George en " policier ", waouh! je veux bien me faire arrêter de suite, du moment que c'est par George..... Moi aussi j'aime la vidéo, elle est magnifique, comme tout ce qu'il faisait d'ailleurs, et c'est un joli pied de nez que George a fait pour ceux qui voulait de descendre, le déstabiliser, ils ont été pris à leur propre piège, car sa popularité n'a pas changé, les fans savent rester fidèles lorsqu'il s'agit d'un artiste tel que George Michael.... Et puis, il était "gay" il n'était pas le seul, d'autres artistes le sont et alors....cela n'a jamais nuit à sa carrière, chacun a le droit sur cette terre d'avoir l'orientation sexuelle qu'il veut, il faut arrêter avec ça.... Tu as raison pourquoi ne pas instituer un coming out pour y tous les CONS que la terre peut porter, et crois moi il y en a, ainsi que les bien-pensants. . Moi j'aimais beaucoup Kenny, il a su apporter l'amour à George et il l'a soutenu dans de durs moments, quand à l'autre que je ne veux pas nommer, il ne lui a rien apporté de bon, bien au contraire, comment George a-t-il pu supporter sa présence ?? Bonne journée Pascaline

Laurence 18/06/2019 08:12

Bonjour Christiane et les lovelies ! George est tout simplement magnifique de bon-ton , d'humilité et d'éducation dans cette interview, même si une traduction peut «dévier» un peu le ton, on perçoit correctement toutes ces qualités. Il est posé et respectueux envers the Avocate, il se livre comme souvent, naturellement et sans hypocrisie. Un exemple pour tous les artistes qui ne lui arrivent même pas à la cheville!

Georgiafan 18/06/2019 09:43

Bonjour Laurence, et oui George a bien voulu répondre à The Avocate, puisqu'ils se connaissaient, et comme toujours avec une grande honnêteté , encore une qualité chez lui.... Ah la presse ne lui a jamais fait de cadeau, mais après tout les fans se moquaient bien de se que l'on pouvait dire sur George, il a toujours été le MEILLEUR et il le restera à jamais. Comme disait son papa : " TU ES CE QUE TU ES ", point barre, chacun sa personnalité, pour nous c'était GEORGE MICHAEL, le Talentueux, l'homme sensible, humble et généreux, combien d'artistes aujourd'hui peuvent en dire autant ??

CrazyFuriosa 18/06/2019 00:53

Bonjour Christiane :) Bonjour à toutes :)
LET'S GOOOOOOOO OUTSIDE !
Les americains qui ont toujours eu la prétention de se dire "ouvert", "moderne", montrent qu'ils ne le sont pas. Ils ont fait la plus grosse erreur en l'ignorant mais il faut comprendre qu'apprécier la bonne musique n'est pas donnée à tout le monde. Ils sont passés à côté d'un phénomène qui arrive une fois toutes les millions d'années.
Dans les interviews il repond toujours avec le calme, la patience et le franc-parler qu'on lui connaît ce qui ne doit pas être facile vu les questions irrespectueuses et inintéressante qui lui sont posés.

Hmm la question est comment ridiculiser tout ces hypocrites, "presse-cafard" et "pseudos-moralisateurs" qui osent jouer les offensés ? Suspense, suspense !
Réponse 1 : Répondre avec honnêteté et en rire montrant que leurs papiers glacés ne l'atteint pas (une pensée pour tout ces arbres tristement abattus pour servir de papier à ces...comment on dit...journalistes c'est ça...bof c'est pas le terme que j'utiliserai mais bon passons).
Réponse 2 : Ecrire une chanson décomplexante, pleine d'autodérision, parodier les "autorités", tourner un clip fun, festif et s'amuser un max...mais cela peut uniquement marcher à la seule et unique condition d'être George Michael.
Réponse 3 : Les réponses 1 et 2.

Certe il y a eu un incident oui ça arrive à tout le monde (et ça arrive tout les jours à ceux qui osent l'ouvrir pour le critiquer parce que sérieusement s'ils se regardent dans le mirroir c'est pas très flatteur, ils ne méritent que le mépris mais s'ils veulent être utiles qu'ils fassent preuve de respect envers l'artiste et surtout qu'ils se taisent) mais la chanson Outside montre qu'il a su tirer le meilleur parti de cette situation, il extrêmement bien rebondi.
J'adore la version live in london où on le voit s'éclater et danser, hyper hot dans ce costume, et aussi la version acapella, George est le seul chanteur qui n'a pas besoin de musique instrumentale, sa voix est amplement suffisante :) Tout les looks lui vont à merveille, même le classique veste-chemise noire-jean qu'on voit dans la tournée 25 live...c'est moi ou un rien le rend sexy.

Ne jamais sous-estimer son arme redoutable qui n'est autre que....sa plume. Cette même plume qui nous procure autant d'émotions porté par cette voix de cristal, un pur joyau inestimable.
Mes applaudissements Mr Georgios Kyriacos Panayiotou tu es le seul à savoir maîtriser un tel tour de force.

Il n'y a pas qu'une sexualité dans le monde il y en a plusieurs, j'adore comment il tourne en derision, il les ridiculise comme personne, les "pseudos homophobes cafards moralisateurs" qui sont la honte de la société. Outside est la meilleure réponse et la plus belle punchline signé par l'élégant, le talentueux, l'intelligent George Michael.

Par contre il y a un truc que je déteste c'est le "fat and gay", ayant vu les photos il n'est pas gros comme si une personne se résumait à l'apparence, avoir des bourrelets, de la cellulite, est normal ça fait partie de la nature humaine...et puis George torse nu c'eeessst...il fait 35 degré haha. Je précise que je suis contre toutes les injonctions et les diktats liés au corps et à l'apparence qui entrainent complexe, depression, trouble de l'alimentation, objectification, véhiculer des "critères de beauté" inatteignable et ainsi vendre tout type de complexe est l'une des industries les plus répugnantes. La seule perfection est d'être en paix avec soi même.

Merci chère Christiane pour cette interview très intéressante que je ne connaissais pas.
Même s'il est MAGNIFIQUE physiquement, ouais un physique à tomber, j'aime avant tout cet artiste pour ses sublimes chansons, son incroyable sens de l'auto-derision a toutes epreuves, son extrême perfectionnisme offrant les plus belles performances, sa personnalité humble et chaleureuse, son profond respect envers autrui, son humanité, c'est ce qui le rend aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il possède tellement de qualités que j'ai arrêté de les compter. Un bel ange :)

Voici un petit acronyme :
Gorgeous.Excellent.Original.Respectful.Generous.Elegant
Mysterious.Intelligent.Charismatic.Humble.Ambitious.Empathic.Loving

Bonne journée ensoleillée, let's go outside ! :)

Georgiafan 18/06/2019 07:48

Hello Feriel, dès le matin un peu de lecture fait du bien ....Ah George comme il savait rebondir, tourner certaines choses en dérision, bravo, bravo... Il a su clouer le bec à tous ces puritains.... Pourquoi cela est-il arrivé, tout simplement parce qu'il s'agissait de GEORGE MICHAEL, il fallait casser sa belle image, et bien rater, parce que pour les fans ce qui compte c'est le talent, la voix, la musique de l'artiste, le reste étant sa vie privée, qu'il soit gay ou pas peu importe, et surtout qu'il soit heureux cela était très important.....Il faut reconnaître qu'il porte très bien l'uniforme, cela aurait été un plaisir de se faire arrêter par George.. Et puis après cet incident, George a été plus heureux, il a pu vivre sa vie librement, en fait je pense qu'en voulant le piéger et bien ils se sont trompés, ils ont fait le contraire, et cela a permis à George de nous offrir à ce sujet '" Outside", et " A moment with you ", alors que du bonheur pour tous.... Quand à son apparence, on s'en fout carrément, qu'il soit mince, un peu enveloppé, George est toujours merveilleux, un vrai Dieu Grec.... Tous des jaloux voilà.... Bonne journée ensoleillée.