GEORGE MICHAEL - PAS TOUJOURS FACILE D'ETRE UNE STAR !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - PAS TOUJOURS FACILE D'ETRE UNE STAR !!

C'est vrai que parfois certains fans dépassent les limites, même si nous adorons un artiste, comme c'est le cas avec George Michael, il faut savoir respecter leur vie privé... Et cela, malheureusement n'est pas toujours le cas.

Lors d'un entretien pour un magazine en 1988 rédigé par Paul Simper, voici quelques anecdotes révélées par George Michael...

-  Est-ce vrai qu'une fille a sauté sur ton dos en Australie ?

GM  -  " Elle s'est lancée du public. Elle n'était pas visible et en une seconde elle était là. C'était le meilleur saut sur le dos que vous n'ayez jamais vu. Elle ne s'est pas gênée pour continuer. C'était comme si tout à coup j'avais cette chose attachée à mon dos, c'était comme un Alien. Et comme elle était si forte, je me suis tout simplement mis à jouer au rythme de la scène avec elle. "

-  Est-ce que les fans sont déjà entrés dans votre chambre d'hôtel ?

GM  -  " Oui, quelques fois. Il y avait une fan vraiment horrible en Amérique. C'est la seule chose à propos de l'Amérique, vous devez faire plus attention car il y a plus de dollars. C'était tellement mauvais. Cette fille racontait que son père était décédé, puis elle s'est introduite dans ma chambre. Elle a dit autre chose à propos de son père et visiblement elle mentait. J'étais tellement énervé par elle. C'est ce qui me rapproche le plus de la violence avec une fan car elle pouvait dire de mauvaises choses.  Je me souviens juste de l'avoir jetée dans le couloir. "

-  As-tu été effrayé ?

GM  -  " Pas peur. Je dirais le mot indigné. Oh, il y avait cette fille qui est entrée chez moi. "

C'était quoi ça ?

GM  -  " Oh mon dieu, c'était un cauchemar absolu. J'habitais à Kensington et j'avais un vidéophone sur la porte d'entrée, mais je n'avais pas réalisé qu'il y avait un bouton d'entrée. Un jour il y avait cette fille noire à la porte. Je ne l'ai pas reconnue alors j'ai fait ce que je fais habituellement et je l'ai laissée. Mais comme elle ne s'en allait pas, j'ai fini par appuyer sur le bouton pour lui parler et lui demander de partir. J'ai dû appuyer sur le mauvais bouton car la porte s'est ouverte. Ne sachant pas que je l'avais fait, je me suis contenté de reprendre des toasts ou autre chose et lorsque je suis sorti de la cuisine, cette fille descendait les escaliers. Elle pensait évidemment qu'elle avait été invitée. J'ai crié : " Qu'est-ce que tu fous ici ? ", et elle a perdu connaissance dans les escaliers. C'était une fille très grande, mesurant environ six pieds deux pouces, mais n'avait que 15 ans environ. Je pensais : " Mon dieu, comment vais-je expliquer cela ? Que vais-je faire ? ". Finalement, elle s'est réveillée et elle était tellement hors d'elle. Elle n'arrêtait pas de me toucher et aller : " TU ES REEL, TU ES REEL. VOUS ETES GEORGE MICHAEL. TU ES REEL.". J'ai dit : "Oui, calme toi ". Elle voulait une tasse de thé et elle était tellement insensée que je ne pouvais pas la jeter dehors et j'en ai préparé une. "

-  Avez-vous des rêves étranges en tournée ?

GM  -  " Oui deux fois. L'un était qu'ils m'avaient annoncé et je réalisais que j'étais au bar. Il a fallu que je descende sur l'estrade et au moment de monter, les gens partaient. Je me suis retourné vers le groupe et j'ai dit : " Allez, viens, joue! Les gens partent, ils s'en vont, qu'est-ce qu'on joue ? Nous n'avons rien répété. "...Un cauchemar total... Dans l'autre, je suis tombé du lit après une nuit très pénible, j'ai assisté à une répétition et ce n'était pas une répétition, c'était le véritable concert... Voilà les rêves étranges. "

Commenter cet article

Laurence 24/10/2019 08:05

Bonjour Christiane et les lovelies ! Comme tout le monde j'ai toujours rêvé de rencontrer George, surtout quand je me trouvais en vacances dans des lieux touristiques, ou des villes importantes, j'essayais de garder les yeux bien ouverts «au cas où» Je ne sais pas non plus si et comment je l'aurais abordé, avec respect bien sûr, mais je pense que j'en aurais perdu tous mes moyens et j'aurais bousillé une occasion unique! J'ai au moins eu la chance de croiser son regard plusieurs fois durant les concerts - j'étais presque toujours très bien placée - et j'en chéri le merveilleux souvenir. Bonne journée à tous et à toutes !

Georgiafan 24/10/2019 10:44

Bonjour Laurence, et oui, comment réagir devant cet homme que nous aimons tellement, comment l'aborder ? comment réagir ? Comme toi je pense être en panique, ne plus pouvoir prononcer un mot, et en plus je pense me retrouver en larmes devant lui, trop d'émotion, et pourtant, pour ma part j'ai rencontré Kenny et David, mais ce n'était pas pareil, moins de stress et plus facile pour aborder et discuter, deux personnes très abordables et sympas... Moi aussi j'ai essayé de croiser son regard en concert à Anvers, bien placé, j'ai pu l'admirer de haut en bas, mais nos regards ne se sont pas croisés. J' ai eu la chance d'assister à 6 concerts, quels souvenirs mémorables. Bonne journée

Clara 23/10/2019 20:19

Bonsoir Christiane, les lovelies.
Si j'avais eu George à quelques mètres devant moi..... est ce que j'aurais eu le toupet de l'aborder, pas sûr. Peur de le déranger , peur qu'il me repousse . En même temps je peux comprendre le comportement (quand il est raisonnable ) de certains "fans" . Je me mets à la place des artistes et je pense que j'aurais peur de cet "amour " que certains manifestent à outrance.
J'imagine la scène George et cette femme chez lui qui voulait du thé...... situation incongrue.
Bonne soirée à bientôt, bise

Georgiafan 24/10/2019 07:09

Bonjour Clara, nous avons toutes rêvées d'une rencontre avec George Michael, mais pas au point de lui sauter dessus et encore moins s'introduire chez lui, car là ça dépasse tout. Je trouve cela honteux, mais malheureusement certains fans ne pensent pas ainsi, avant tout il faut rester RESPECTUEUX. Pauvre George il devait être perdu de voir cette jeune fille chez lui, en plus ayant perdu connaissance dans les escaliers, heureusement tout s'est bien terminé autour d'une tasse de thé, quel grand coeur notre George. Bonne journée, bise et à bientôt