GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE GEORGE MICHAEL EN 2004 !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE GEORGE MICHAEL EN 2004 !!

Cette interview de George Michael a été publiée par Rediff.com en date du 6 avril 2004.

Morceaux de cette interview que j'ai choisis et traduits.

Le single " Amazing "  est déjà en train de grimper dans les charts musicaux. Discussion avec George Michael .

-  Pourquoi le titre : " Patience " ?

GM  -  "  Et bien, j'ai lutté pendant longtemps pour trouver un titre. Très souvent, le titre émerge des dernières pistes que vous enregistrez pour un album. Mon meilleur travail a tendance à se situer vers la fin de l'album car la plupart de l'anxiété a disparu. Je ne pouvais penser à rien.... D'une certaine manière, quand je me suis mis à la patience, cela avait du sens pour deux raisons. Premièrement, à cause du temps et de l'énergie que j'avais consacrés à la situation en Irak et à la situation mondiale face à la religion. En plus de cela, nous avons la guerre, qui, pour presque tous, concerne le pétrole. Je crois que la seule chose qui nous sauvera de la destruction totale est la Patience... Les photos sur la pochette de l'album des deux garçons sont censées représenter le fait que ce sont nos enfants qui décideront si nous nous en sortirons ou non. Ils doivent être introduits d'une manière plus humaine vraiment. La Patience représente donc l'état du monde... Deuxièment, bien sûr, mes fans. Les fans les plus patients de l'histoire de la pop en ce qui me concerne, qui ont dû attendre huit ans depuis mon dernier recueil de chansons. Aucun fan ne devrait avoir a attendre aussi longtemps. "

-  Quelle a été l'inspiration pour le single " Amazing " ?

GM  -  "  La chose étrange à propos de Amazing est que c'était l'une des premières choses sur lesquelles j'ai commencé. Il ne s'est terminé qu'environ trois semaines avant la fin de l'album, ce qui a pris cinq ans. J'ai écrit la première moitié après avoir rencontré Kenny. Il est remarquablement inhabituel de m'entendre chanter quelque chose d'aussi amoureux. Normalement, je suis meilleur pour écrire sur la misère. Je pense que Amazing est une excellente chanson pour deux personnes qui tombent amoureuses. La grande chose est que je ressens toujours l'amour éternel. C'est pourquoi il m'a été facile de le terminer avec la même énergie avec laquelle j'ai commencé . "

 

 

-  Comment est ta vie personnelle ?

GM  -  "  Ce qui est vraiment libérateur à propos de l'amour, c'est que tout le monde connaît le sentiment ou devrait connaître le sentiment quand vous venez de rencontrer quelqu'un qui, selon vous, a changé votre vie ou est sur le point de changer votre vie. Vous êtes ouvert de tant de manière à tant de personnes. Le véritable amour, s'il est réciproque, est quelque chose que vous pouvez tranformer en positif pour le reste de votre vie. Cela vous rend plus ouvert à l'humanité. "

-  Cet album a quelques grooves de danse. 

GM  -  "  J'ai toujours écouté de la musique de danse. Je l'écoute beaucoup moins, maintenant que toute la musique est ce que vous appelez " Pieds sur le sol ". Mes disques de danse ultimes sont des disques funk. Je danserais encore tous les jours sur One nation sous groove ou l'un de ces grands disques funk ou Prince.... Je trouve la musique funk plus sexy que la musique " Pieds sur le sol ". Funk est tout au sujet des lacunes. Il n'y a pas de temps pour les lacunes de la musique moderne. Cela m'a enlevé tout le plaisir... Mais j'aime toujours les disques de danse occasionnels. Le truc à propos de la culture de la danse, c'est qu'elle a tendance à jeter des morceaux de génie accidentels qui ne sont jamais suivis par ce même groupe de personnes. Cela a tendance à être plus un accident à propos de ce qui s'est passé dans le studio qu'une question d'intention. Alors parfois je reçois des disques que je joue à mort comme " Tokens miracle " que j'ai joué pendant environ un an. Il y a toujours des disques de danse que j'aime mais je ne suis plus les artistes... Mais si les gens jouaient encore de la bonne musique ou ce que je considère comme de la bonne musique dans les clubs, je serais toujours dans les clubs parce que j'avais l'habitude de danser trois ou quatre soirs par semaine dans les clubs quand nous avons commencé avec Wham!. "

-  De quoi parlent les paroles ?

GM  -  "  Les paroles parlent en fait de la culture de la télé-réalité et de l'idée que vous avez maintenant des gens dont vous ne savez pas pourquoi ils pensent pouvoir chanter ou faire ce qu'ils font....Je dois dire que je peux pas regarder les auditions pop parce que je me sens trop pour les enfants. La plupart des gens s'en moquent. Je peux trop me rapporter à l'époque où on m'a dit que j'étais de la merde et que je devais rentrer à la maison... La chanson parle du fait que les gens ordinaires voient maintenant des gens très ordinaires devenir riches et célèbres. Cela crée une sorte d'hystérie chez les gens qui veulent devenir célèbres et qui essaient de trouver un moyen de devenir célèbre... Le genre de choses que les gens se permettent de montrer à la télévision parce qu'ils sentent qu'ils ont la responsabilité de prendre ce moment... C'est assez bizarre et je voulais vraiment écrire une chanson sur le jeune espoir... Je pense que les clubs-gays l'adoreront absolument, ce qui serait bien. Je n'ai jamais fait quelque chose avec ça ( les clubs gays ) en tête, mais je l'avais en tête quand j'ai fait cet album. "

-  Qu'est-ce qui vous a poussé à dédier une chanson à John Lennon et Elvis Presley ?

GM  -  "  D'une manière étrange " John & Elvis is dead " est écrit pour une génération avant la mienne. Ce que la plupart des gens ne remarquent pas dans ma carrière, c'est que j'ai les principes de carrière d'une rockstar des années 1970. Le genre de principes que tout le monde a abandonnés maintenant... Même si on m'écrit comme si ce n'était pas le cas, j'ai des idées très démodées sur la musique moderne... Certaines des chansons de l'album ne sont très personnelles. Mais autour, il y a une idée très universelle du fait que vous allez vivre à peu près dans la même région toute votre vie. Pour certaines personnes, c'est un choix. Pour d'autres, ce n'est pas le cas... J'ai fais le tour du monde de nombreuses fois. J'ai eu l'occasion d'aller et de rester n'importe où. Pourtant, la majeure partie de ma vie s'est concentrée dans un rayon de huit kilomètres. Je suis allé à l'école, j'ai un bureau, ma mère est née à un quart de mile de l'endroit où j'ai un bureau. J'ai tellement d'affection pour ma ville natale et mes souvenirs que je vis là où je vis... Je pense que beaucoup de gens peuvent comprendre cela et la chaleur de cette chanson. "

-  Qu'est-ce que tu n'aimes pas d'être une célébrité ?

GM  -  "  Le seul avantage d'être une célébrité est que je peux l'utiliser occasionnellement pour un effet positif. Bien sûr, l'autre élément majeur est que ma célébrité garantit une certaine exposition à chaque fois que je fais un album... Je pense qu'il est assez évident que je n'aime pas être une célébrité parce que c'est pourquoi je suis rarement repéré. J'ai tendance à éviter les gens, surtout s'ils sont en grande quantité, c'est triste.... Sans lobotomie, je pense pas que j'aurais du mal à être célèbre. Je pense que c'était quelque chose que je voulais quand j'étais très jeune. Et peut-être que si j'avais été introduit dans l'industrie de la musique au milieu de la vingtaine au lieu d'être un homme un peu plus âgé, j'aurais pris des décisions différentes... Je ne veux pas me plaindre parce que je suis plus heureux que je ne l'ai jamais été dans ma vie. Donc, évidemment, même si mon monde a été réduit, il y a des gens qui se battent vraiment bien contre lui. Mais je suis trop conscient de mon environnement et de la façon dont les gens se comportent avec moi. Cependant, je suis heureux dans ma peau, donc ce n'est pas un problème. "

-  Parlez-nous un peu de votre relation avec Kenny.

GM  -  "  La meilleure partie de tout le voyage avec Kenny est que je partage le reste de ma vie avec lui... Ce n'est pas quelque chose de passager... J'ai l'intention de le faire pour les 30 à 40 prochaines années, ce qui est génial. "

-  Envisagez-vous de partir en tournée cette année ?

GM  -  "  Je suis plus ouvert à l'idée maintenant que je ne l'étais. Je me sens responsable de jouer dans des pays dans lesquels je n'ai jamais joué auparavant. Je pense que ce serait une bonne expérience parce que je pourrais dire bonjour aux gens qui m'écoutent. En plus, j'ai Kenny avec moi donc c'est beaucoup plus facile. Mais cela dépendra de la façon dont cette année s'est déroulée, non pas du point de vue des ventes, mais il sera agréable d'être à nouveau sous les feux de la rampe... Si je marche dans un autre mur de négativité ou d'homophobie, je n'ai pas besoin de continuer à le faire. Si cela se produit, il est très peu probable que je tourne. Cela peut être faible de ma part mais, finalement, je me connais. Je sais que j'ai passé 12 à 13 ans de ma vie à souffrir d'une plaie ou d'une autre. Soit attendre la mort de quelqu'un, soit se remettre de l'humiliation.... Mais je ne sens plus léger maintenant que depuis des années et je veux garder ce sentiment pendant un moment. Si cela singnifie que les gens ne bénéficient pas de leur tournée, qu'il en soit ainsi. J'espère qu'ils l'ont compris. "

Commenter cet article

Lolo 10/05/2021 08:25

Bonjour Christiane.Merci pour cette magnifique interview.On ressent George si heureux grâce à l'amour de Kenny.Dommage qu'ils se soient séparés..Bonne journée.Bisous.

Georgiafan 10/05/2021 10:33

Bonjour Lolo, et oui George a été heureux le temps qu'il a eu Kenny à ses côtés, car il lui avait rendu la joie, le bonheur avec l'amour qu'ils se sont portés durant leur relation, malheureusement elle a pris fin .... Bonne journée, bisous

Danielle 09/05/2021 21:00

Bonsoir Christiane, j'ai lu et relu cet interview super intéressante, qui m'a passionnée et qui dégage beaucoup d'émotion notamment lorsque George évoque sa relation avec Kenny, dommage qu'elle se soit mal terminée... Très intéressante aussi l'élaboration de "Patience", album que j'écoute très souvent.Ces écrits sont tellement beaux et surtout très vrais. Merci Christiane. Bonne soirée. Bises.

Georgiafan 10/05/2021 06:18

Bonjour Danielle, dans cette interview nous apprenons pourquoi George a appeler cet album " Patience ", un bel album et très vrai.... Dommage en effet que la relation avec Kenny, alors qu'il y avait beaucoup d'amour entre eux se soit terminée, je pense que si Kenny était resté à ses côtés peut-être que certaines choses ne seraient pas arrivées ? Bonne journée, bises

Laurence 09/05/2021 10:51

Bonjour Christiane et les lovelies! Merci Christiane pour cette traduction, j'en retiens particulièrement : "la seule chose qui nous sauvera de la destruction totale est la patience", "J'ai des idées très démodées sur la musique moderne", "J'ai tellement d'affection pour ma ville natale" Comme toujours George est un précurseur, la patience nous en avons extrêmement besoin en ces horribles moments, pour la musique il était démodé tout en étant à l'avant garde, et le fait d'aimer sa vie dans un rayon restreint est le principe de chacun, nous pouvons voyager, aimer le monde, mais notre vie, notre histoire, notre cocon resteront toujours là où nous avons nos racines. J'ai aimé lire cet article, même si il y a maintenant un goût d'amertume quand je vois que George aurait voulu vivre le reste de sa vie avec Kenny... Bon dimanche à tous et à toutes !

Georgiafan 09/05/2021 11:00

Bonjour Laurence, tu as raison George était un précurseur, Patience, et oui il en fallait avec George et qu'elle belle récompense nous attendait au bout, ce qui n'est pas le cas en ce moment, certes nous patientons par obligation avec ce que nous vivons en ce moment et nous croisons les doigts pour un bon résultat au final ? A voir ?..... George n'aimait pas trop partir de chez lui, il avait du mal à quitter son cocon lorsqu'il devait partir en tournée, il avait hâte de rentrer. et c'est la même chose je pense pour nous, nous aimons partir mais vite revenir..... Pour Kenny, dommage que la séparation a dû intervenir, car je suis sûre que certaines choses ne se seraient passées..... Bon dimanche

Clara 08/05/2021 21:30

Bonsoir Christiane
George, un homme complexe et complexé......
L' envie d'être reconnu , aimé et la peur de la foule. Et cette patience qu'il fallait avoir pour découvrir un nouvel album .
Cette patience qui aujourd'hui est le maître mot de notre vie, elle représente l'état du monde , il avait raison ..... déjà à l'époque.
La rencontre avec Kenny lui a donné des ailes pour l'écriture, il était heureux, il voulait vivre longtemps avec lui. Nous connaissons la suite, dommage .
Merci pour cette traduction, j'aime connaître ce qui a inspiré l'artiste , ses impressions sur le contenu des chansons.
Bon dimanche, bise

Georgiafan 09/05/2021 08:13

Bonjour Clara, en effet George était une personne complexe et complexé.... Il voulait être reconnu dans la rue c'était son rêve d'enfant, être aimé, mais surtout ne pas devenir un autre. Très peu sûr de lui avec beaucoup de principes, et talentueux..... Patience, le titre de l'album qui se voulait un peu ironique, avec les fans qui ont toujours été très patients.... Kenny, l'amour qui est apparu au bon moment dans la vie de George, cet amour qu'il aurait aimé avoir près de lui pour le reste de sa vie, malheureusement cela s'est terminé avant..... Bon dimanche Clara, bises

Christine guyot 08/05/2021 19:59

Bonjour Christiane
Et oui fe la patience, nous ses fans avons dû attendre longtemps cet album, mais de la patience et une belle récompense pour nous et c'était parfait.
Merci de nous faire revivre ces moments de bonheur et de partage.
Bonne soirée bises Christine

Georgiafan 08/05/2021 20:24

Bonsoir Christine, et oui il en fallait de la PATIENCE avec George, mais ça en valait la peine, car au bout le bonheur était là. Il savait très bien que nous étions des fans FIDELES et PATIENTS et nous avions notre récompense. Bonne soirée , bises