GEORGE MICHAEL - SOMEBODY UNDER PRESSURE - GEORGE MICHAEL SUR QUEEN & DAVID BOWIE !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SOMEBODY UNDER PRESSURE - GEORGE MICHAEL SUR QUEEN & DAVID BOWIE !!

Une interview réalisée par Steve Pafford avec George Michael,  qui a été enregistré dans la maison de George à Highgate, en 2007. pour le magazine Gay Times.

"  George Michael était beaucoup de choses, érudit sans effort, chaleureux, bavard et souvent drôle avec un esprit constamment en autodérision. Il pouvait également être incroyablement têtu, en particulier en ce qui concernait sa carrrière, comme le sont généralement la plupart des artistes à tendance maniaque du contrôle. Il était également généreux à l'excès et un ami extrêmement fidèle. Nous avions également un amour commun pour plusieurs des mêmes artistes musicaux, en particulier  David Bowie... Ils n'étaient pas " amis " mais selon George à l'époque lui et David Bowie s'entendaient  : ( Très bien, les fois où je l'ai rencontré ) généralement lors d'énormes concerts de charité télévisés à Wembley avec le monde entier. L' un de ces évènements était le Concert For Aids Awareness le 20 avril 1992, organisé  par les membres restants de Queen en hommage à leur leader Freddie Mercury. J'ai eu la chance d'être dans le public... "  Steve Pafford.

SP  -  Anselmo était-il encore en vie lorsque vous avez rendu hommage à Freddie Mercury ?

GM  -  "  Oui, il était là "

SP  -  Quels étaient vos sentiments ce jour -là ?

GM  -  "  Très bizarre. J'ai découvert qu'Anselmo était malade le lendemain... Non, le soir où Anselmo est rentré à la maison et a dit qu'il avait besoin d'être testé, le lendemain de la mort de Freddie Mercury. Juste pour en faire une journée spéciale pour moi. Et alors, quand il s'agissait de jouer, c'était juste une journée bouleversante, parce que c'était si triste que j'ai eu l'un des moments les plus fiers de ma vie... sans Freddie Mercury là-bas. Et ce pauvre homme qui m'aimait, qui n'aurait pas rêvé de ne pas y aller, à dû s'asseoir ce jour-là, et s'est assis ce jour-là avec tant de fierté et de courage. C'était vraiment horrible. Absolument horrible. Je ne souhaiterais ça à personne. "

SP  -  J'ai lu qu'au départ vous vouliez faire Under Pressure ce jour-là. Est-ce vrai ?

GM  -  "  Je ne pense pas, non . Vraiment ? C'est ce que vous avez entendu ?

SP  -  Oui, je pense que ça vient des cercles de Bowie.

GM  -  "  Non, ça aurait été bien, en fait "

SP  -  Est-ce l'un de vos favoris ?

GM  -  "  Maintenant, c'est drôle à l'époque parce que j'étais un fan de Bowie et j'étais un fan de Queen, mais je pensais en quelque sorte que Bowie était à un niveau de sang-froid au-dessus. J'ai donc été surpris que Bowie travaille avec Queen, et j'ai toujours pensé que ce disque... la première moitié somme comme si Bowie avait écrit sa moitié de la chanson et Freddie était juste en train de fouiner. Mais ensuite, la seconde moitié de cet album est géniale, où tout s'ouvre et vous obtenez toutes ces grandes mélodies. Et donc, je n'aimais pas vraiment ça à l'époque, mais récemment j'ai réalisé que c'était en fait les deux tiers d'un album brillant. Et en fait, les paroles s'appliquent très fortement maintenant, si vous l'écoutez. Ils le font vraiment. "

SP  -  Mais à l'époque, ils venaient de deux endroits complètement différents.

GM  -  "  Ouais, ils l'ont fait, n'est-ce pas ? Ils n'en ont pas l'air maintenant, mais ils l'ont fait à l'époque. Vous vous êtes en quelque sorte dit : ( Pourquoi Bowie daignerait-il faire ça ? )  "

SP  -  Ouais, il était vraiment super cool. Et quand nous avons parlé avant vous avez dit que vous pensiez que Bowie était probablement la plus grande rock star après Elvis. Pourquoi pensez-vous cela ? Parce que vous êtes le soul boy, vous ne détectez pas particulièrement l'influence de Bowie dans vos disques ?

GM  -  "  Et bien seulement en ce qui sont mes préférés sont les crossover. Young Americans, Station To Station, et, euh... quel est l'autre ? "

SP  -  Lodger, vous avez dit que vous aimiez.

GM  -  "  Oui, Low j'ai vraiment adoré aussi. Mais cette période où il travaillait avec Dennis Davis à la batterie, et il utilisait des choristes noirs, et peu importe, ces morceaux sont ceux qui me collent vraiment à la façon dont les autres écoutent  Ziggy Stardust et Aladin Sane. J'aime tout ça, mais ce qui correspond vraiment à ma façon d'être, ce sont ces petites expériences d'âme, qui sont géniales, je pense. Et vraiment émouvant. Mais je pense que l'influence est juste... J'ai toujours su, absolument, que je n'allais jamais être Bowie. Tu sais ce que je veux dire ? Parce que je ne pensais pas que j'allais être... Je pensais que je serais l'équivalent d' Elton sans piano, en ce sens que les gens n'attacheraient jamais la sexualité à ce que j'allais faire. Donc ça ne m'est pas venu à l'esprit... Je pensais juste que Bowie était ce dieu d'un autre monde, et je savais que c'était une musique absolument géniale. Mais je n'ai jamais pensé qu'il m'influence, j'ai toujours su qu'il était là-bas. Mais bien sûr, il ne l'était pas vraiment parce que les morceaux qui s'appliquaient vraiment à moi m'ont influencé : Golden Years et quel était l'autre grand ? La renommée , des choses comme ça. "

Ecoutez ci-dessous l'interview audio.

Commenter cet article

C
Bonjour Christiane,
David Bowie , George Michael, 2 artistes , 2 registres différents . George admirait Bowie et ils avaient en commun la générosité.
Steve Pafford énumére les traits de caractère de George et il le dit, entre autre, bavard, j ' imaginais George plutôt réservé .
Quant à l'hommage fait à l'attention de Freddie Mercury , George s'est surpassé malgré sa souffrance , il a fait preuve d'un énorme courage, il a tout donné en pensant à l homme qu'il aimait..... Oui c'etait bouleversant .

Bonne journée, bise
Répondre
G
Hello Clara, tu as raison, deux styles différents, mais avec du talent tous les deux. Je pense que George lorsqu'il était entouré avec des personnes en qui il avait confiance il n'hésitait pas à parler, mais avec d'autres il était plus réservé.... Un très bel hommage en effet, où George y a mis tout son coeur, il a été fantastique lors de l'interprétation " Somebody To Love " waouh!! quelle puissance dans sa voix, Anselmo était présent à ce concert, et l'on sait la suite, George apprendra qu'il est malade et il finira par perdre son grand amour. Bonne journée et bises
D
Bonsoir Christiane, un immense merci pour cette traduction. C'est toujours une grande émotion lorsque George parle d' Anselmo... Quel bonheur pour nous d'évoquer son immense talent tant dans l'écriture que dans ses musiques, mais surtout son inégalable gentillesse, son cœur débordant d'amour et de bonté. Il nous manque tellement. Bonne fin de soirée Christiane, Bisous.
Répondre
G
Bonjour Danielle, nous prenons toujours autant de plaisir à lire, relire et écouter George. Il nous manque tellement, et plus encore lorsque nous approchons petit à petit d'une certaine date. Anselmo est resté pour George son grand amour, malheureusement la vie n'a pas permis qu'ils soient ensemble longtemps, quel tristesse.... Bonne journée Danielle, bisous
L
Bonjour Christiane.Merci pour cet interview si émouvante: George qui parle d'Anselmo..Bisous.
Répondre
G
Bonsoir Lolo, ça fait toujours plaisir de lire ou relire les interviews que George a donné, on se remémore et ça fait du bien . Bisous et bonne fin de journée
L
Bonjour Christiane et les lovelies! Merci pour cet article Christiane ! C'est toujours agréable de lire ce que tu publies, surtout que cela parle de George !!!. Bonne journée à tous et à toutes et take care...
Répondre
G
Bonjour Laurencce, je te remercie, tu sais que pour moi c'est toujours un plaisir de pouvoir parler de George et de partager avec toutes les Lovelies. Bonne journée à toi aussi, prends bien soin de toi surtout.
C
Bonjour Christiane J'espère que tu vas bien ?
Cette traduction est magnifique, on va re-découvrir des interviews de george avec ce que tu nous fait partager.
Et oui george était
Généreux fidèle Amicalement et encore plein de qualité.
George à subit beaucoup de malheur tout au long de sa courte vie.
Merci et bonne fin de week-end.
Bises Christine
Répondre
G
Bonjour Christine, je vais bien merci à toi. Oh oui nous savons combien la générosité de George était grande, et tous ceux qui ont pu profiter de sa générosité peuvent en témoigner. Et malgré les périodes malheureuses qu'il a vécu, la perte de son amour Anselmo, la perte de sa maman, il n'a jamais oublié tous les autres qui étaient malheureux. Il possédait une telle richesse de coeur.... Bonne journée, bises