Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GEORGE MICHAEL - COMMENT ECRIRE DES CHANSONS A SUCCES !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - COMMENT ECRIRE DES CHANSONS A SUCCES !!

Une interview de George Michael  " Steinway To Heaven ", publiée dans Record Mirror le 22 décembre 1984.

 

-  D' accord, vous avez réussi, mais en quels termes voyez-vous le succès ?

- GM  -  "  Vendre des disques et écrire de meilleures chansons. C'est la raison d'être dans n'importe quel domaine créatif. Il y a tellement de choses à faire. Quelqu'un, comme un entrepreneur travaille uniquement à gagner de l'argent, mais quand ils deviennent très riches, que leur reste-t-il à faire ? Nous avons notre sécurité, je veux dire que l'argent n'est pas ce qui nous importe pour l'instant. Vous devez continuer pour des raisons créatives... Il y a toujours un meilleur disque à faire ou plus de disques à vendre. "

-  Vous êtes très complet sur les choses. Etes-vous un bourreau de travail ?

-  GM  -  "  Nous sommes tous les deux des bourreaux de travail en ce sens que nous ne laissons pas tout passer. Je ne pense pas qu'il y ait un groupe dans ce pays qui ait travaillé aussi dur que nous l'avons fait cette année. C'est en partie pourquoi nous avons vendu tant de disques. Si les gens pensent que nous ne méritons pas le succès et qu'ils devraient obtenir le même succès que nous, ils devraient essayer de travailler un peu plus dur . "

-  Pouvez-vous améliorer votre composition grâce à un travail acharné, où est-ce juste un cadeau ?

-  GM  -  "  Vous l'améliorez non pas à force de travail, mais en l'examinant attentivement. L'écriture de chansons n'a pas été un travail difficile cette année, elle a fait toute la promotion et l'enregistrement. Je travaille très, très peu sur des chansons. Je dois être l'écrivain le moins prolifique de tous les groupes à succès en ce moment, j'écris en moyenne huit ou neuf chansons par an . "

-  Vous semblez écrire plus de chansons d'amour maintenant, alors que lorsque vous avez commencé, vos chansons étaient plutôt des commentaires jetables. Une raison à cela ? Etes-vous amoureux peut-être ?

-  GM  -  "  Non, aucun de nous n'est amoureux, tout cela pour une raison très, très fondamentale. C'est très simple. Les chansons que nous avons écrites à l'origine, nous étions en mesure de parler de notre groupe d'âge et des choses qui se passaient autour de nous. Mais je pense, qu'une fois que vous êtes entré dans la catégorie " Pop-Star ", vous savez, qui veut savoir. Ils voudront peut-être vous regarder en bonne santé et riche. Ils ne veulent pas connaître votre style de vie, der quoi allez-vous parler ? Quelle terrible séance photo et interview j'ai eu aujourd'hui ? La vie des Pop-stars n'est pas intéressante, à part les aigus, jouer en live, faire des disques. Il est très difficile de relier cela aux gens, à part cela, c'est juste un travail en commun avec notre groupe d'âge. Lorsque vous écrivez sur les relations, les relations ramènent tout le monde au même niveau . "

-  Souhaitez-vous envisager d'abandonner la scène et de simplement travailler comme auteur-compositeur ?

-  GM  -  "  Oh, finalement j'imagine que oui...En ce moment, je suis trop excité à l'idée de quelque chose que j'écris pour donner des choses à d'autres personnes. Finalement, le moment viendra où j'aurai satisfait mon ego, je suppose... "

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG - SPECIALE GEORGE MICHAEL - SUITE ET FIN !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG - SPECIALE GEORGE MICHAEL - SUITE ET FIN !!

Suite de l'interview de George Michael avec Paul Gambaccini sur BBC Radio 2

-  PG  -  Un peu comme Marvin Gaye à qui Holland/Dozler/Holland disait : " Chante plus haut, les femmes adorent. "

-  GM  -  "  C'est vrai. Les femmes trouvent cela très sensuel. Dans la musique Pop, il y a des choses qui expriment certains faits, comme Last Christmas par exemple : Mon dieu, on a l'impression d'entendre une vraie grande fille ! Mais c'est presque dû au fait qu'il y avait une certaine part de moi qui voyait pratiquement cela comme un de ces vieux disques produit par Spector. Et le réel sentiment à ce propos est si faible, si vous y pensez, mais je pense que c'est de là que cela provenait. Et de l'autre côté, il va y avoir quelque chose d'autre qui, je le pense, n'a pas de place pour la sobriété et la féminité, et ce sera chanté dans un ton différent. Mais je pense que ces deux façons de chanter me représentent."

-  PG  -  Il existe un moyen qui pourrait améliorer ta façon d'écrire ?

-  GM  -  "  J'ai pensé à la possibilité d'apprendre à jouer correctement du piano car j'ai toujours laissé de côté la théorie, et ceci de manière parfaitement intuitive, et j'ai pourtant étudié la théorie musicale à l'école, mais, chose étonnante, j'ai carrément tout rejeté par la suite. De la plus étrange des manières, et je le jure devant Dieu, je ne pourrais toujours pas faire le lien, sur une guitare, entre les cordes et les notes. Je pense qu'aujourd'hui, arrivé où j'en suis, la théorie m'aiderait sans doute à explorer de nouveaux horizons. Néanmoins, je ne suis pas encore tout à fait sûr. "

-  PG  -  Tu as enregistré une version de " Praying for Time ". J'en déduirais que c'est toi au piano ?

-  GM  -  "  Tu plaisantes, non ?... Je ne peux pas jouer du piano comme cela. Non, c'est mon directeur musical. "

-  PG  -  Bon, écoutons là, ici sur BBC Radio 2 dans le " Sold on Song " spéciale George Michael .

-  PG  -  Il y a une phrase dans cette chanson sur laquelle je me suis toujours posé des questions puisque, selon moi, elle possède un double sens, c'est : " La charité est une veste que tu portes deux fois l'an ", donc c'est... ?

-  GM  -  "  Ce n'est pas le sens littéral, c'est l'autre ... Oui, la charité est une chose avec laquelle on se protège, dans le sens où cela te donne bonne conscience et te réchauffe le coeur deux ou trois fois l'an. Autrement dit, les associations caritatives telles que " Comic Relief " et " Children in Need ", par exemple, tu leur envoies un petit billet et tu dis : " Hum, n'ai-je pas bon coeur ? ". Tu vois ce que je veux dire ? Je ne crois pas en cela. Je sais de source sûre qu'il y a moins d'argent parvenant à la charité puisque celle-ci est partout maintenant, cependant, c'était aussi le cas avant qu'elle ne soit partout. Bien sûr, la charité est partout en Angleterre depuis les, Live Aid/Band Aid, et était bien établit en étant déjà au départ un aspect cynique du business Américain. Mais, en effet, la charité, selon moi, n'est pas quelque chose qui devrait être envisagé comme occasionnel, comme un événement annuel. La charité n'est même pas nécessairement une question d'argent, c'est une question de générosité. "

-  PG  -  Careless Whisper est choisi année après année comme ta meilleure chanson. Est-ce une surprise pour toi ? Ou t'es-tu dis : " Oui, c'est la meilleure que j'ai faite. " ?

-  GM  -  "  Tu sais je préférerais largement écouter Jésus to a Child, Different Corner ou même Last Christmas. Je suppose que je suis conscient de l'absolue naïveté avec laquelle j'ai écrit Careless Whisper, mais évidemment c'est devenu quelque chose de très universel, et cela, je ne le comprends pas ! Mais peu importe, je suis très reconnaissant envers cette chanson. Tu sais, si les gens me présentaient à leur grand mère, ou même à leur arrière grand-mère si cela se trouve, en tout cas un  parent qui ne me connaît pas, voir une personne qui parle de moi à son conjoint et qui dit : " George Michael, tu sais  ? Careless Whisper, Tara-tata ", et ceux-ci s'exclament : " Ah oui! "... Je pense que c'est super d'avoir une chanson de ce type, mais en même temps, c'est un peu effrayant de savoir que la chanson préférée des gens est un truc que tu as écris alors que tu n'avais que dix-sept ans ! Néanmoins, je suis très fier de Careless Whisper même si, je l'ai dis, ce n'est pas l'une de mes préférées. "

-  PG  -  George Michael, " Sold on Song ", merci beaucoup.

-  GM  -  "  Merci beaucoup également "

Lors de cette interview le 18 décembre 2004, Lesley Douglas, qui était contrôleur de BBC Radio 2 à cette époque ( 2004 - 2008 ) avait déclaré .

-  LD  -  "  C'est un vrai régal pour nous. J'ai eu la chance de le surprendre en répétition et je peux promettre à nos auditeurs qu'ils sont prêts pour quelque chose de très spécial. Il ne fait aucun doute que George est l'un des meilleurs chanteurs et auteurs-compositeurs du monde. Et pour lui, nous permettre de nous lancer dans le processus créatif est une opportunité très spéciale. Il ne peut y avoir de meilleur cadeau de Noël nulle part. "

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG - SPECIALE GEORGE MICHAEL !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG  - SPECIALE GEORGE MICHAEL !!

Nous sommes en période de confinement, pour le bien de tous, quoi de mieux que de profiter de cette occasion pour lire,... se détendre,... ou apprendre certaines choses en ce qui concerne notre talentueux George Michael...heart

Revenons sur une interview qui s'est produite sur BBC Radio 2 avec Paul Gambaccini, en 2004,  dans l'émission " Sold on Song " spéciale George Michael... Il avait enregistré trois performances  dans les Air Studios à Londres, pour être plus précis à Hampstead...  Round Here....

Voici quelques morceaux choisis et traduits .

-  PG  -  Salut George !

-  GM  -  "  Salut, comment vas-tu ? "

-  PG  -  Très bien, merci, " Round Here ", cette chanson provient de l'album Patience, et c'est l'une de mes préférées sur celui-ci, à la fois pour la qualité des paroles mais aussi pour la qualité de la musique. Au fait, peux-tu nous dire qui des paroles ou de la musique est venu en premier ?

-  GM  -  "  Je pense que c'est la musique d'accompagnement. Ces temps-ci, les paroles viennent en dernier. Autrefois, la musique et les paroles venaient " main dans la main ". Quand j'étais enfant, à peu près à l'âge de dix-huit, dix-neuf, vingt ans, la mélodie et les paroles étaient liées. Et, partant du fait que ce qui me branchait c'était les trucs qui accrochaient ainsi que cette véritable envie de marquer les esprits. J'avais pris l'habitude de conserver seulement dans ma tête l'air auquel j'avais pensé car j'avais le sentiment que si je ne m'en souvenais pas ce ne serait pas un tube. Alors que je comprends désormais qu'avec le temps tu peux oublier quelques unes de tes meilleures idées. Parce que celles-ci ne te restent pas nécessairement en mémoire, je note la musique d'accompagnement avant d'écrire une chanson...En d'autres termes, il faut que cette sensation représente 50% de la chanson. Et de par le fait que je ne suis pas capable d'autant de prouesses musicales que cela, le gros du travail est donc vocal. "

-  PG  -  Deux chansons de l'album : Round Here et My Mother Had a Brother, ces deux là sont autobiographiques. A quel moment t'es-tu dit " Cette partie de ma vie convient à cette chanson " ? 

-  GM  -  "  Pour Round Here, il me semble que j'ai juste pensé que ce petit fond de guitare avait quelque chose de légèrement poignant à propos de ma vie et se prêtait volontiers à la nostalgie. En règle générale, ce qui se passe c'est que je vais me concentrer sur diverses choses que je vois soit dans ma vie, soit à la télévision, ou peu importe, et c'est comme si j'avais une sorte de classeur de mes pensées que je ne commence vraiment à feuilleter que lorsque j'écris. Mais alors, quand je suis dans le studio, quand j'écrit la musique d'accompagnement par exemple, ce que je fais à chaque fois c'est que je fais et refais le tour de cette musique d'accompagnement et je me met à prononcer un charabia, mais réellement un charabia. C'est plus une espèce de charabia musical et lyrique, je me plonge dans une sorte de monologue intérieur jusqu'à ce que quelque chose me vienne à l'esprit. C'est ce qui s'est passé pour Jésus to a Child, par exemple, je pense que c'est mon titre préféré de tous mes albums, et ceci vient comme cela. C'est aussi le genre de choses qui n'arriverait pas s'il y avait quelqu'un dans les environs. J'envoie tout le monde dehors, je me sers de la machine qui enregistre mes paroles et je m'en sers complètement moi-même, je fais toutes mes propres retouches et le reste, j'envoie tout le monde dehors quand je commence à travailler, mon corps rempli toute la salle, littéralement, et mon monologue intérieur ou charabia serait si embarrassant si vous étiez réellement amené à l'entendre. C'est dans cet état que je commence à saisir les mélodies et les paroles, et qu'enfin je relie toutes les choses auxquelles j'ai pensé pendant tout ce laps de temps pour donner au final quelques idées pour une chanson. A aucun moment je m'assois et me dit : " Bon! qu'est-ce que je vais bien pouvoir écrire ? " Jamais ! . "

-  PG  -  Venons-en aux chansons que tu as préparées pour nous, et la prochaine que nous allons écouter est l'une d'entre elles, à savoir une reprise de Joni Mitchell.  " Edith and the Kingpin. "

-  GM  -  "  C'est cela. Je suis un enfant des Seventies et je crois que les paroles devraient être aussi importantes par rapport à ce que l'on fait, et devraient refléter la vérité et la beauté absolument telles que les gens présumaient que cela était nécessaire dans les Sixties et les Seventies, et cela ne se séparait pas de la musique. Ce qui m'a intéressé avec Joni Mitchell, c'est qu'elle venait de cet idéal des Seventies, les paroles sont absolument aussi importantes que le reste sur ses albums. De plus, ses paroles, sont, je pense incroyablement visuelles. Si vous prenez vraiment le temps d'écouter, petit à petit vous formez un environnement, ou une pièce pleine de gens, ou encore une situation particulière, et Joni en peint chaque détail, ce qui est quelque chose que je ne fais pas du tout, ce n'est vraiment pas mon style mais c'est quelque chose que je considère comme intrinsèque à Joni Mitchell et c'est absolument représentatif du style de musique avec laquelle j'ai grandit. "

 

-  PG  - Tu as réaliser une reprise de Edith and the Kingpin, une raison particulière pour ce choix ?

-  GM  -  "  The Hissing of Summer Lawns est un album étonnant qui est écrit assez majoritairement à propos de Los Angeles. J'ai acheté cet album quand je vivais justement à Los Angeles et il y a des phrases incroyables dedans, nous avons tous été, nous nous sommes tous déjà retrouvé dans notre lit en pleine nuit incapable de dormir dans un hôtel, c'est très souvent de cas dans les hôtels, à écouter le mécanisme de l'immeuble parce que vous pouvez en fait encore entendre tout ce qui s'y passe et il y a une phrase dans cet album où Joni dit : " l'engrenage dans les murs ronronne une mystérieuse chanson ", et je me suis dit : " Wouah, c'est tout à fait ça non ?. "

-  PG  -  En effet. Il y a quelque chose pour laquelle Joni est connu, et je pense que tu le fais un petit peu dans cette chanson, c'est le fait que tu parviennes à rendre ta voix chatoyante, mélodieuse.

-  GM  -  "  Ah, vraiment ?

-  PG  -  Non. En fait, si tu voulais dire quelque chose de plus modeste tu pourrais plutôt dire que ta voix tremble dans cette chanson. Tu sais, quelque chose comme : " Sous un beau jour ensoleillé, l'eau miroitait..." Peu importe, ce qui est évident, c'est que tu es compatible avec cette chanson.

-  GM  -  "  Et bien, ce que je fais en travaillant une note de chant, et encore ne pensez pas que je comprenais déjà cela avant mais aujourd'hui je pense que c'est le cas, c'est que, et c'est sans doute parfaitement et totalement représentatif de qui je suis en tant que personne, je pense que le masculin et le féminin se combattent l'un l'autre à chaque instant pour chaque parole que je chante. Et vous entendrez, littéralement dans un mot, l'intention de ce mot se situe là où je trouve cet équilibre entre masculinité et féminité. Si quelque chose est suggéré avec agressivité, cela à tendance à être chanté avec une approche beaucoup plus masculine, mais si la fin de cette phrase m'apparaît être quelque chose que je perçois plus sensible, alors ça deviendra quelque chose de beaucoup plus féminin. Je suis en effet naturellement semblable parfois à une grande fille et c'est juste la façon dont on m'entend sur les albums. C'est ma façon d'expliciter l'émotion, c'est presque identique à ce vieux truc soul où tu peux chanter une femme dans son lit pratiquement en chantant comme une femme. "

A suivre cette interview dans un prochain article....

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE GEORGE MICHAEL AU PARKINSON SHOW 2006 !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE GEORGE MICHAEL AU PARKINSON SHOW 2006 !!

La superstar de la pop musique George Michael fête  ses 25 années de succès en 2006. Il est présent au Parkinson Show et répond à une interview avec Michael Parkinson.

Revenons sur cette interview avec quelques morceaux choisis et traduits !!

 

George Michael avait crée dans la semaine l'événement en jouant aux autos tamponneuses, avec les voitures garées près de chez lui, Michael Parkinson revient sur cet incident, avec bien sûr, les applaudissements et les rires.

-  GM  -  "  Merci "

-  MP  -  Bien on peut dire que ce n'est pas dans leurs voitures que vous avez tapées .

-  GM  -  "  Bien si on y réfléchit je suis habitué aux gens si j'ai n'importe quel type d'accident de la circulation, je sais comment vont réagir les personnes, si j'ai percuté leur voiture de quelque façon que ce soit, et qu'ils me reconnaissent, ils commencent à avoir ce sourire parce qu'ils pensent qu'ils vont pouvoir gonfler un peu cet accident. Vous voyez ce que je veux dire !... Ces pauvres gens qui ont eu leur véhicule endommagés cette semaine, qui ont frappé les uns dans les autres, on leur a tous dit qu'ils pouvaient louer une voiture et je ne pense pas qu'ils ont choisi des Nissan Micra, vous voyez ce que je veux dire ? "

-  MP  -  Alors que s'est-il passé ?

-  GM  -  "  Et bien c'est très simple. Il y a deux choses, il y a ma vie et celle que la presse croit que je vis.... Et c'était vraiment très simple. Le matin du samedi dernier, pas le dimanche matin de Pâques, je me suis levé vers 8h le matin, j'ai quitté la maison d'un ami et je suis monté dans ma voiture qui était garée dans une montée très raide, je tiens à le préciser, j'ai ôter le frein à main et essayé de manoeuvrer. et j'ai touché la voiture devant moi, qui a touché la voiture devant elle, ce que je ne savais pas. J'ai pensé que je n'avais heurté qu'une seule voiture et les journaux ont dit que je ne m'était échappé sans rien dire à personne, ce qui n'est que des bêtises. Mais le temps que j'envoie quelqu'un sur place pour régler les détails de ce que je pensais n'être qu'un accident, le Daily Mail était déjà là et cette histoire a enflé, enflé, enflé et jusqu'à hier, j'ai eu des personnes qui m'appelaient à la maison, des personnes qui voulaient savoir désespérément si j'étais à l'hôpital ou pas.

-  MP  -  Mais l'avez-vous dit à la police qu'il n'y avait rien ?

-  GM  -  "  Oh oui, la police, pour être honnête devait m'interroger car les journaux disaient que j'avais pris la poudre d'escampette. A la fin d'une journée combien avez-vous de personnes qui tapent dans votre voiture et qui veulent vous dédommager pour cela ? Vous voyez ce que je veux dire ? "

 

-  MP  -  Maintenant vous vous sentez-bien ?

-  GM  -  "  Je me suis senti bien depuis l'année dernière, c'est pourquoi j'ai décidé de partir en concert à nouveau, ouais. "

-  MP  -  C'est votre première tournée depuis 15 ans.

-  GM  -  "  C'est la première fois que je vais interpréter mes propres chansons depuis 18 ans parce que ma dernière tournée datant de 15 ans, était Cover to Cover et je dois être honnête, je préfère chanter les chansons des autres plutôt que les miennes....Alors cela fait réellement 18 ans que je n'ai pas fait de tournée et je n'aurai jamais pensé en refaire ce qui montre la force que j'ai retrouvée. J'ai une relation amoureuse de 10 ans maintenant. J'ai dépassé la période de deuil que j'ai eu dans les années 90 et je ne me suis pas senti aussi bien depuis que j'étais beaucoup plus jeune, alors c'est vraiment un ras le bol étrange de continuer à regarder cette vie parallèle, que celle des journaux. Et vous n'avez pas envie de le prendre à la rigolade mais malheureusement dans mon cas, j'ai appris à m'élever contre ça, je me sens tellement mal par rapport à ma famille et tous les amis que je n'ai pas vu depuis quelques temps, qui appellent désespérément parce que vous savez, les gens pensent que j'ai été impliqué dans un crash de 4 voitures alors que je suis juste sorti un peu mal d'une place de parking. "

-  MP  -  Alors en gros, il y a eu cette période de votre vie, très documenté, le deuil avec la perte de votre amoureux, puis de votre mère.

-  GM  -  "  Une vraie dépression. "

-  MP  -  Qui est dans votre famille aussi.

-  GM  -  "  Oh oui, la dépression est dans la famille et j'y suis prédisposé et j'ai pris le deuil. Même si tout le monde le prend mal, je l'ai pris particulièrement mal et je ne savais pas si j'allais m'en remettre. Alors de m'en être sorti depuis plus de 3 ans, c'est fatiguant de devoir toujours prouver aux gens que vous n'êtes pas au sommet du désastre. "

-  MP  -  Alors parlez nous de la tournée.

-  GM  -  "  La tournée fera le tour de l'Europe parce que, pour être honnête, je suis toujours un peu nerveux pour une tournée mondiale, alors j'ai pensé qu'une tournée européenne me permettrait de rentrer à la maison si j'en ressens le besoin et c'est à peu près 50 dates sur trois mois. A peu près 3 semaines en Grande Bretagne et après ça je vais avoir l'horrible sentiment que je vais adorer ça parce que j'ai toujours dit que je ne le ferai plus. Mais j'ai le sentiment que cette fois ci je vais adorer ça et c'est une option dans ma carrière maintenant. En d'autres termes si j'arrive à établir un contact live avec mon public à nouveau, je n'aurai plus à m'inquiéter de sortir des singles et de me frotter aux médias. "

 

-  MP  -  Ce qui est incroyable c'est que vous utilisez le mot " Inquiet ", vous êtes si incertain sur votre carrière, n'est-ce pas ? Pourquoi, vous avez vendu 60 millions d'albums, bon dieu .

-  GM  -  "  80 millions " (rires)

-  MP  -  Oh pardon !. Mais c'est étrange ce doute que vous avez.

-  GM  -  "  Mais je pense que tous les vrais artistes l'ont... Je ne crois pas que l'on puisse durer 25 ans sans être rempli de doute. Qu'est-ce qui peut vous motiver ? Vous devez continuer à vous prouver à vous-même, en faisant des disques et en écrivant des chansons, je ne ressens plus ce besoin mais j'ai besoin de me prouver que je suis toujours vivant et le fait que je sois si réticent à faire des émissions de télé signifie que j'irai à la télé et une image de moi a été faite en deux ans, j'y retourne et une autre image a été faite et j'y retourne, vous êtes la seule personne à qui je parle. Vous êtes quasiment mon thérapeute... A la télé anglaise, je pense que vous êtes la seule personne à qui j'ai parlé, alors cette réticence à m'écouter avec les médias signifie bien qu'ils m'approchent d'une drôle de façon. "

-  MP  -  Qu'en est-il avec le jeune Kenny, pensez-vous que vous allez imiter votre ami Elton et formaliser votre relation ?

-  GM  -  "  Je pense que nous la formaliserons surement parce que d'un point de vue légal, il est essentiel d'avoir les mêmes garanties qu'un couple hétéro. Nous sommes ensemble depuis 10 ans, je pense que nous en avons le droit. Je dois admettre que je veux avoir plus de 50% de réussite. Alors je ne pense pas imiter le mariage dans ce sens et je ne pense pas qu'il y aura une cérémonie, nous le ferons probablement pour nos 10 ans. "

-  MP  -  Pourquoi juste une cérémonie officielle ?

-  GM  -  "  Je pense que nous ferons juste la cérémonie légale puis nous ferons une fête. Mais personne ne viendra en robe (rires). Aucun de nous n'a un corps pour cela, vous comprenez ? (rires). "

MP  -  La tournée va probablement vous rappeler des souvenirs des concerts avec Wham!. C'était des jours heureux ?

-  GM  -  "  Oh oui Wham!, en particulier, tourner avec Andrew était beaucoup plus amusant que de le faire seul. Mais j'avais 20 ans, j'avais 19, 20 ans et j'ai de très bons souvenirs de tout ça. Alors oui, j'ai des souvenirs fabuleux mais j'ai le sentiment que je vais vraiment adorer ça cette fois ci. J'ai plus confiance en moi, j'ai une relation amoureuse stable et tout le reste..."

 

Et George chante un titre de Wham!  " Everything She Wants "..... heart

 

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - AUCUN SUJET N'ETAIT TABOU LORS DE NOTRE DISCUSSION EN TETE A TETE !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - AUCUN SUJET N'ETAIT TABOU LORS DE NOTRE DISCUSSION EN TETE A TETE !!

Interview publiée en Juin 2008.... Un tête à tête exclusif entre George Michael et Brandon Voss pour le HX Magazine.

 

Quelques morceaux choisis et traduits....

 

-  "  Vous pouvez me demander ce que vous voulez "  a insisté tout de suite George Michael...  Alors lisez sans préjugé, George Michael le gagnant du Grammy, qui écrase les rumeurs des tabloïds et joue les favoris auprès des fans gays.

HX  -  Avez-vous modifié votre tournée pour le public nord-américain ?

GM  -  "  Je fais des ajustements. Il y a quelques morceaux de plus de Faith, mais à part ça, pas vraiment. Je dois jouer avec les fans qui achètent mes trucs qui ne sont pas à la radio depuis 15 ans. En d'autres termes, je ne dois minimiser personne. En fin de compte, il y a assez de vieux trucs là-dedans pour les gens qui ne connaissent pas les nouveaux trucs, donc ils iront bien. "

HX  -  Y a-t-il une chanson que vous avez officiellement retirée ?

GM  -  "  Pas vraiment, mais il n'y a que quelques chansons de Wham! avec lesquelles je peux m'échapper : ( Tout ce qu'elle veut ) et ( Je suis ton homme ). A part ça il n'y a rien contre quoi j'ai une vraie objection. "

HX  -  Essayez-vous de faire plaisir aux fans gay en particulier avec cette tournée ?

GM  -  "  Il y a une si grande partie de ce public qui est restée avec moi en Amérique. En Amérique je pense qu'il y aura beaucoup de gays dans le public, je pense vraiment que ce sera 50/50. En Europe, les premiers rangs étaient pleins de ces magnifiques hommes gays, mais quand nous sommes revenus en Angleterre, ils étaient peu nombreux. Curieusement, plus le pays est de droite ou catholique plus il y a de gays aux concerts, dans les endroits ou les homosexuels sont encore plus opprimés, ils soutiendront absolument un artiste gay. En Angleterre, ils ne ressentent pas le besoin de s'identifier. Je mordille constamment mon public féminin en insistant pour écrire sur ma vie, bien que vous ne le sachiez jamais quand vous allez aux spectacles parce qu'ils crient tous. Mais j'ai littéralement payé un prix juste pour ne pas m'en excuser, et je pensais que c'était très important politiquement. "

 HX  -  Avez-vous ressenti un lien spécial avec les fans gays avant même 1998 ? Vous avez sûrement dû savoir que ce n'était pas seulement les filles qui vous regardaient les fesses à l'époque de la Foi. 

GM  -  "  Oh mon dieu, oui, je le savais. Avec tous ces records et autres trucs de club numéro un, j'ai vraiment eu beaucoup de soutien de la communauté gay en Amérique au cours des 15 dernières années, donc, c'est absolument spécial. En fait, j'écris sur ma vraie expérience maintenant, et je pense que c'est l'une des choses qui facilite l'écoute des gays. "

HX  -  Vous avez enregistré un superbe album de reprises, " Songs from the Last Century " en 1999. Y a-t-il un artiste que vous aimeriez entendre faire une reprise de George Michael ?

GM  -  "  Peut-être Amy Winehouse, même si je pense que mes affaires sont peut-être un peu simples pour elle. "

HX  -  Comment avez-vous ressenti la reprise de Carrie Underwood de " Praying For Time " sur American Idol's Idol Gives Back ?

GM  -  "  Je pensais que c'était très flatteur. Elle a vraiment chanté avec son coeur, non ? Je vais trouver une occasion de la remercier. C'est probablement pourquoi ils m'ont invité à la finale d'American Idol. "

HX  -  Souhaitez-vous que plus de candidats Idol chantent des chansons de George Michael ?

GM  -  "  Et bien, normalement, Simon Cowell leur dit : " Vous ne touchez tout simplement pas à une chanson de George Michael " Ce qui me semblait tout à fait complémentaire. "

HX  -  Plus tôt cette année, vous avez fait vos débuts d'acteur américain sur Eli Stone. Sur quel autre spectacle américain aimeriez-vous apparaître ?

GM  -  "  Je préfère regarder la télé. Je ne pense pas que j'aimerais une carrière dans ce domaine. C'était juste une chose remarquable parce qu'ils voulaient nommer tous les épisodes d'après mes chansons et m'écrire dans le scénario réel, mais la musique était la principale raison pour laquelle je l'ai fait. Les gens pensent parce que j'ai fait Extras et Eli Stone que j'essaie peut-être de faire une incursion dans le théâtre, mais je ne le suis pas . "

HX  -  Organisez-vous vraiment des dîners avec de vieux amis pour vous aider à vous rafraîchir la mémoire en vue d'écrire votre prochaine autobiographie ?

GM  -  "  Non... Rien de ce que tu lis sur moi n'est vrai. S'il n'y a pas de photo de moi et si je n'ai pas été arrêté, ce n'est pas vrai. Ils écrivent tellement de conneries sur moi, je suis un personnage de fiction en ce qui me concerne. Apparemment, j'ai demandé à l'artiste Banksy de peindre le côté de ma maison pour 2,5 millions de livres sterling.

HX  -  Je l'ai cru

GM  -  "  Vous n'auriez pas dû croire cela. Que vais-je faire, vendre le mur de ma maison ? "

HX  -  Les tabloïds britanniques aiment également suivre votre amitié avec Geri Halliwell. Etes-vous d'accord ?

GM  -  "  Je jure devant Dieu, je ne les lis pas, donc si personne ne me dit ce que sont les ordures de cette semaine, je ne sais pas. Que s'est-il donc passé maintenant ? Je sais qu'ils ont eu des photos de nous quand nous sommes allés dîner récemment. "

HX  -  Oui, on a donc supposé que vous aviez rattrapé votre prétendu brouhaha parce que vous n'aviez pas écrit le single de retour des Spice Girls.

GM  -  "  Non non, non. Ce que c'était, c'est que je leur ai offert la piste, mais je ne l'ai pas terminé à temps. Mais elles n'étaient pas fâchées. Je pense que Geri ne s'attendait qu'à moitié à ce que je le termine de toute façon, elle sait comment je fonctionne. "

HX  -  Comment gardez-vous un si bon sens de l'humour à propos de vos mésaventures ?

GM  -  "  Et bien, avec ce que je fais, si je n'avais pas le sens de l'humour, je serais vraiment dans la merde, comme on dit. Je peux toujours voir le côté drôle, surtout s'il s'agit de sexe. "

 

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - LORSQUE GEORGE A ETE INCAPABLE DE SE PRODUIRE LORS D'UN SPECTACLE !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - LORSQUE GEORGE A ETE INCAPABLE DE SE PRODUIRE LORS D'UN SPECTACLE !!

Le bal noir de Keep a Child Alive est un spectacle annuel de financement où célébrité et philanthropie marchent main dans la main. La soirée célèbre le travail de Keep a Child Alive (KCA) tout en collectant des fonds pour fournir des traitements, des soins, une nutrition et un avenir aux enfants et aux familles touchés par le VIH/SIDA en Afrique et en Inde.

George Michael et sa participation a été présenté comme : " L'événement musical de charité le plus chaud ". Annoncée dans un communiqué de presse publié le 26 mai 2011.

L'animatrice de l'événement Alicia Keys, avait exprimé son admiration pour George Michael et son enthousiasme pour sa performance.

-  AK  -  "  Nous voulions que George Michael fasse partie du Black Ball UK depuis notre premier événement. Le travail de George Michael en matière de sensibilisation et de financement pour ceux qui souffrent du VIH a duré trois décennies et je suis honoré qu'il ait prêté sa voix à notre cause KCA. Ses chansons ont construit des souvenirs dans le coeur des gens, y compris le mien, et je suis tellement excité qu'il va nous rejoindre cette année. Juste au moment où nous pensons que cela ne peut pas s'améliorer... C'est le cas!. Préparez-vous pour une nuit époustouflante. ".

Communiqué de presse complet ci-dessus.

Malheureusement,une méchante infection dentaire a empêché George de se produire au gala de la Balle Noire.

Dans une série de tweets le 13 juin 2011, il avait annoncé dans son humour ironique que bien qu'il aimerait chanter avec Alicia Keys, il avait une sorte d'infection dans la mâchoire inférieure, ce qui ne pouvait pas être de bon augure pour sa participation au bal noir si l'infection ne disparaissait pas...

Cela ne lui permettait pas de chanter et de faire comme il en avait l'intention un duo avec Alicia.

Plus tard, cette dernière avait attaqué George Michael dans un tweet, pas cool, ni sympa, qui avait été vite retiré.

Voici les tweets que George Michael avait mis sur son compte Twitter en juin 2011.

Salut les garçons et les filles.... Mauvaises nouvelles, j'en ai peur....
Cette dent ne s'améliore pas assez vite pour ce soir, pas assez pour chanter....
Je suis vraiment désolé les amis. Vous regarderez, ça va être très bien ....
J'espère que beaucoup de mes amis ont réussi à prendre un ticket de notre part....
Alicia est géniale en direct. Et je recommande de faire un don @KeepaChildAlive, c'est une grande oeuvre caritative...

Alicia Keys, Paloma Faith, Beth Ditto  ont chanté " Freedom " de George, lors de la finale....

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - GEORGE ON GEORGE - HIS SOLO YEARS - !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - GEORGE ON GEORGE - HIS SOLO YEARS - !!

On se retrouve pour parler à nouveau de notre George Michael The Legend...

Dans de nombreuses interviews franches, George Michael a révélé les leçons d'une vie, un héritage qui vit aussi sûrement par sa musique.

Ceci est tiré de l'édition spéciale commémorative dans Newsweek... " The Live And Death Of A Pop Icon ".

-  GM  -  "  J'ai crée un homme, à l'image d'un bon ami. Que le monde puisse réaliser mes rêves et faire de moi une star. Je l'ai appelé George Michael et pendant près d'une décennie il a travaillé pour moi et a fait ce qu'on lui avait dit. Il était très bon dans son travail, peut-être un peu trop bon... Je n'ai jamais pensé à être considéré comme une pop star. Les gens ont toujours pensé que je voulais être considéré comme un musicien sérieux, mais je ne ne l'ai pas fait, je voulais juste que les gens sachent que j'étais absolument sérieux au sujet de la musique pop. "

Sur Anselmo Feleppa.

-  GM  -  "  Il est très difficile d'être fier de votre sexualité quand elle ne vous a donné aucune joie, mais une fois que vous avez trouvé quelqu'un que vous aimez vraiment...ce n'est pas si difficile... Anselmo a brisé ma retenue Victorienne, et m'a vraiment montré comment vivre, comment se détendre, comment profiter de la vie...Sa mort a été inopportune, mais de cette façon, il n'a jamais perdu sa dignité et je suppose que j'ai été épargné par le pire de ce que certaines personnes traversent. Mais je suis toujours convaincu que s'il avait été aux Etats-Unis, ou à Londres, il aurait survécu, car seulement six mois plus tard, tout le monde pouvait suivre une trithérapie qui l'aurait aidé... L'une des choses les plus déchirantes que j'ai jamais vues, c'est quand je suis entré dans la chambre d'Anselmo un après-midi et qu'il était assis là sur le lit avec ses cartes de prières... Je me suis juste dit : Je vous en prie, ne me dites pas que vous pensez que vous allez en enfer, cela me met tellement en colère et j'espère sincèrement qu'il n'a pas eu peur de ça.  "

Sur sa sexualité .

-  GM  -  "  J'ai passé la première moitié de ma carrière à être accusé d'être gay alors que je n'avais rien eu de semblable à une relation gay... J'ai donc passé mes années à grandir à me faire dire qu'elle était ma sexualité... Ce qui était un peu déroutant... Ma dépression à la fin de Wham! c'est parce que je commençais à réaliser que j'étais gay, pas bi... Je me sentais coincé par ma propre ambition. Je n'avais pas la maîtrise de soi pour restreindre mon ego, mais je savais que cela me menait de plus en plus vers une fin explosive... Je devenais extrêmement populaire en tant qu'hétérosexuel. Et...ici (ça me tient à coeur) j'étais gay... En termes de mon travail, je n'ai jamais été réticent à définir ma sexualité... J'écris sur ma vie... C'est incroyable à quel point c'est devenu plus compliqué parce que je ne suis pas sorti au début... Je me demande souvent si ma carrière aurait pris un chemin différent si je l'avais fait . "

Sur l'état de la musique Pop.

-  GM  -  "  Je regarde des gens qui ne sont plus motivés par la créativité, et je pense à quel point il doit être ennuyeux de produire le même genre de chose. Si vous ne sentez pas que vous atteignez quelque chose de nouveau, ne le faîtes pas. "

Sur devenir un homme meilleur.

-  GM  -  "  Il y a des choses que je dois résoudre. Et je pense que je serai un meilleur écrivain quand j'aurai traversé toutes ces choses. Mais c'est génial de savoir que je suis toujours très changeant... Je n'ai jamais eu de jours sombres depuis longtemps maintenant. J'avais l'habitude de dormir et dormir... Certains jours, je pouvais à peine mettre un pied devant l'autre, c'était une vraie dépression. "

Un jour typique .

-  GM  -  "  Je me lève normalement vers 10 heures du matin, mon assistant m'apportera un Starbucks, je vais jeter un oeil à mes e-mails. Pour le moment, je n'ai rien sous pression. Ensuite, si je suis d'humeur, je viendrai au bureau de Highgate, je ferai un peu de travail, d'écriture, et de pistes ou autre. Je reviendrai à la maison, Kenny sera là, les chiens seront là. Peut-être que nous mangerons à la maison, ou que nous sortirons. "

Sur Princesse Lady Di.

-  GM  -  "  Je pense que nous avons cliqué d'une manière qui était un peu intangible, et cela avait probablement plus à voir avec notre éducation qu'autre chose. Elle ressemblait beaucoup à beaucoup de femmes qui ont été attirées par moi, parce qu'elles voyaient quelque chose de non menaçant. C'est peut-être parce que je prends soin de mes soeurs, les femmes sentent ça. Donc, les femmes qui ont eu du mal à grandir...vous savez? .... Je me sens coupable, parce qu'elle m'a vraiment touché en tant que personne, et j'avais tendance à ne pas l'appeler parce que je pensais qu'elle devait avoir tellement de gens qui l'appelaient. Pour toutes les mauvaises raisons. Je savais qu'elle se méfiait tellement des gens à ce moment là, alors je la taquinais presque comme je sais que certaines personnes me traitent. Je suppose que c'était une intrusion d'appeler, alors qu'en réalité vous savez qu'ils sont seuls et qu'ils aimeraient entendre une voix amicale. "

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - UNE HISTOIRE DIFFERENTE !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - UNE HISTOIRE DIFFERENTE !!

L'on remonte le temps jusqu'en Février 2005, ou George Michael a volé la vedette à la Berlinale, à l'occasion de la présentation de " A different Story ", un film documentaire sur la vie du chanteur bien accueilli par les festivaliers à Berlin...

Plus de 50 caméraman et photographes étaient massés lors de la conférence de presse après la projection du film pour accueillir l'artiste arrivé avec 20 mn de retard...

Beaucoup a été écrit et encore plus à été dit sur George Michael. Cependant, on ne sait pas grand chose sur la façon dont il voit lui-même l'histoire du jeune homme de la banlieue de Edgware à Middlesex en Angleterre, qui est devenu un jour l'unes des plus grandes idoles de sa génération. Ce qui rend ce documentaire spécial c'est que George Michael lui-même agit comme un guide touristique lors d'une excursion dans les principaux lieux de son enfance. Dans ce film il parle pour la première fois de sa mère, qui l'a soutenu pendant de nombreuses années. Pourtant si discret sur sa vie privée, il évoque aussi son homosexualité ainsi que l'incident qui a failli mettre fin à sa carrière...

-  GM  -  "  D'une manière ou d'une autre, j'ai réalisé qu'il y avait là un potentiel pour faire un documentaire vraiment approfondi sur la chronologie de ma carrière. "

Lunettes noires, chaînettes au cou et barbe de trois jours, George a estimé que ce documentaire était une bonne occasion d'expliquer pourquoi sa carrière avait connu des " hauts et des bas "... il a aussi affirmé que son " genre était mort ". "  Mais,....  Je vais essayer de faire évoluer ma carrière d'une manière différente. Je ne sais pas encore comment..." a-t-il confié au cours de la conférence, où les questions ont été posées quasi exclusivement par des femmes.

Voici quelques critiques qui ont été relevées...

Eddie Cockrell de " Variety ", il écrit :  "  Un aperçu de sa carrière à ce jour candide, auto-déprécié et totalement gagnant. George Michael " A different Story " trouve la pop star pleine d'esprit et articulée qui regarde en arrière avec une candeur sans faille et un humour ironique. "

-  Caroline Westbrook pour Empire, a donné 3/5 étoiles en disant :  "  George Michael lui-même apparaît comme un mec complètement décent qui n'a pas peur de parler franchement de l'acceptation de sa sexualité, de la mort de sa mère. "

-  Le Sydney Morning Herald, a écrit :  "  Pour George Michael le documentaire, projeté au festival de Berlin est une chance de remettre les pendules à l'heure. "

-  Mary Nyiri, pour Kino Cristis :  "  Même si vous n'êtes pas fan de George Michael en tant qu'auteur-compositeur pop et chanteur solo, son histoire est divertissante et son franc-parler rafraîchissant. "  Donnant la note de 3/5 au film.

Pendant la promotion du film, George a assisté à une séance photos, une conférence de presse organisée par Robert Fisher au festival de Berlin avec le réalisateur Southan Morris, la productrice Caroline True et le producteur Andy Stephens.

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - GEORGE DEMI-DIEU DE LA MYTHOLOGIE POP !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - GEORGE DEMI-DIEU DE LA MYTHOLOGIE POP !!

Remontons le temps avec George Michael dans une interview pour MAD (Magazine des arts et du divertissement) en Mars 2004. Dans cette interview, George n'a éludé aucune question....

En exclusivité pour la presse francophone, il accepte cette interview.

Entretien avec Thierry Couljon.

-  TC  -  Il y a 17 ans vous nous aviez déjà dit que vous vous sentiez prisonnier de votre image, que cela prenait du temps pour devenir un artiste crédible. En même temps vous étiez en partie responsable de cette image dont la pop se nourrit. 

-  GM  -  "  En ce moment, je ne suis plus obsédé par mon look, je ne tiens plus à ressembler à une pop star cool. Il est vrai que j'ai été très naïf sur le niveau d'intérêt sexuel que j'ai pu susciter. J'aimais bien m'habiller sans imaginer les conséquences. On m'a pris quasiment pour un dieu à un moment donné. "

-  TC  -  Vous vous êtes battu contre cela et aujourd'hui vous sortez du silence avec un album très personnel, intime, qui parle de votre famille, de vos proches. Le livret contient la photographie de votre compagnon a qui vous consacrer la chanson " Américan Angel ". N'avez-vous pas peur de vous exposer à nouveau, sans vous protéger ?

-  GM  -  "  Les gens savent tellement de choses sur moi dorénavant. En tant qu'artiste, je pense que l'ingrédient essentiel de la pop que je défends est la beauté et la vérité. Etre un auteur et un chanteur, c'est exprimer le besoin de partager. A tous les niveaux. Plus vous pouvez partager sans vous faire du mal, plus proche vous pouvez être de la perfection musicale. C'est vrai que je révèle beaucoup de ma vie dans ce disque, mais je n'avais pas le choix. Ma vie a changé. Profondément. Il faut que cela se retrouve dans ma musique. Sinon, ce que tu écris te satisfait moins. "

-  TC  -  " Older ", qui était un album de deuil est différent de celui-ci, même si la mort y est néanmoins très présente. Mais vous retrouvez avec " Patience ", le plaisir de la dance music. C'est vers ce nouvel équilibre que vous tendez : des textes graves sur une musique pop légère ? .

-  GM  -  "  Si vous parlez dans vos chansons de thèmes politiques ou sociaux qui, a priori, n'intéressent peut-être pas les gens, vous devez par ailleurs, avec la mélodie et le son être très accrocheur. Ils ne feront peut-être pas attention au message, mais écouteront de toute façon la chanson. C'est le but . L'équilibre pour moi doit être représentatif de l'ensemble de ma carrière. Surtout que ceci est ma dernière publication commerciale. J'ai voulu englober tout ce qui représentait George Michael plutôt que d'explorer de nouvelles pistes. "

 -  TC  -  La chanson " Through " laisse de ce fait sous entendre qu'il s'agit d'une fin, que " Patience " sera votre dernier disque. Ne vous est-il vraiment pas possible, à l'instar des autres artistes majeurs de la pop, de faire avec le show-business, de vous en accommoder au mieux ?

-  GM  -  "  Maintenant, plus que jamais, je ne peux plus jouer les règles du jeu imposé par une industrie destructive. Elle a perdu beaucoup d'argent ces derniers temps et l'environnement qu'elle me propose ne laisse plus de place à l'inspiration. On parle de business et plus de culture jeune. C'est complètement incompréhensible pour moi cette attention constante des gens pour la célébrité dont ils tirent une jouissance négative. Vous devez vivre en permanence avec cette publicité et les commentaires désagréables....Je sais que je choisis une voie difficile, mais la voie facile pour moi serait un compromis insupportable... Je continue a penser que la pop est très puissante mais avec ses limites. Je ne veux pas me prendre trop au sérieux, mais, mon travail, je veux le livrer au mieux de mes possibilités. "

-  TC  -  Les changements de firmes de disques révèlent chez vous un caractère très fragile, voire instable. Les Dylan ou Springsteen, tous deux chez Sony, ne se posent visiblement pas tant de questions. Ils font leurs disques comme ils l'entendent, et Sony se charge de les vendre.

-  GM  -  "  Non, non, je ne pourrais pas. Je suis trop maniaque, je dois me mêler de tout, a commencer par l'image. Cela m'a pris du temps de me profiler correctement. C'est pour ça que je suis ici en train de vous parler... Il y a plusieurs raisons pour lesquelles ce disque doit être un succès. On parle ici d'un homosexuel qui a eu énormément de succès des années avant qu'il ne fasse son "coming out". C'est très important pour moi de montrer aux jeunes gays qui ont assisté à ce ridicule " soap opéra" que je suis un gay ayant du succès. J'avais besoin pour un dernier album public, de faire cette démonstration. Montrer que la pop a un coeur et qu'elle peut encore émouvoir. La pression était justement de laisser penser que ma chute provenait de la révélation de mon homosexualité. Ce n'est pas une question de fierté, mais d'exemple pour toute une génération de gays, filles et garçons. "

-  TC  -  Vous évoquez le rôle joué à la télévision auprès des plus jeunes dans " Freek "!. Ne trouvez-vous pas qu'aujourd'hui, on vend davantage de sexe que de musique soit dans les vidéos rap ou de chanteurs pop ?.

-  GM  -  "  Absolument. C'est incroyable l'image que l'on donne de la femme. A voir ces clips, on pourrait croire que le monde n'est fait que de gangsters noirs et de filles légères et aguichantes. Cela me choque énormément. C'est une des choses qui m'incitent à dire à la communauté gay qu'elle ne doit pas être trop relax. Il y a danger comme peuvent être dangereux, par ailleurs, les religieux américains ou une minorité de musulmans. Il faut être vigilant. "

-  TC  -  " Round Here " nous ramène à votre enfance et dans " My Mother Has A Brother " vous évoquez aussi la mémoire de cet oncle homosexuel qui s'est suicidé peu de temps après votre naissance.

-  GM  -  "  Je n'ai pas eu une enfance si heureuse que ça. J'ai dû l'admettre récemment. Ma mère m'a parlé de son frère quand j'avais 16 ou 17 ans. Avant cela j'ignorais jusqu'à son existence. "

-  TC  -  Cela a du être dur pour elle de révéler ce secret de famille ?

-  GM  -  "  Ma mère a beaucoup fait pour moi mais ce n'est qu'au lendemain de son décès que je m'en suis vraiment rendu compte. Quand j'étais petit, elle n'était pas très heureuse. Devant nous élever toute seule, elle travaillait plus qu'elle ne nous parlait. Mon succès a transformé sa vie, et ce fut une de mes plus grandes joies. "

-  TC  -  " Please send me someone ", qui est dédié a Anselmo, votre compagnon brésilien décédé en 1993, date-t-il de l'époque de " Older " ?

-  GM  -  "  Oui, tout à fait. Je ne me souviens plus pourquoi on ne l'a finalement pas mis sur " Older ". J'ai tenté différentes versions pour ne trouver la bonne qu'à la fin de l'enregistrement de l'album... " American Angel ", traduit davantage mon bonheur actuel avec Kenny. Je tenais à dire au public à quel point je suis heureux en ce moment avec lui. "

-  TC  -  Le public attend que vous remontiez sur scène. Vous ne vous êtes jamais produit en Belgique...

-  GM  -  "  J' adore les deux heures de la journée passées sur scène. Moins la vie qui va avec. J'ai du mal à l'expliquer. Il faut vivre cette pression pour le comprendre. Même Kenny qui m'apporte un soutien et une affection totale ne peut comprendre a quel point, en tournée, une partie de vous se retrouve isolée. Avec Andrew dans Wham! c'était beaucoup plus facile car il partageait ce que je ressentais. J'aimerai vraiment tourner, uniquement pour voir mon audience une dernière fois, avant que je me retire. Cela dépendra de ce qui se passera dans les mois à venir, si mon caractère doit encore faire face à de sérieuses attaques. Si tout va bien, je suis prêt à préparer un show pour l'année prochaine. "

-  TC  -  Pourquoi évitez-vous ainsi les interviews ? Vous semblez y prendre plaisir, vous êtes très intéressant.

-  GM  -  "  Ce n'est pas toujours aussi intéressant pour moi. Vous posez les bonnes questions, donc ça m'intéresse, mais croyez-moi c'est rarement le cas. Et puis rien que d'entendre le son de ma voix, parlant de moi, ça me fait tout drôle. Je n'ai plus l'habitude. C'est mentalement épuisant... Là je fais un effort, sans y être obligé. Non, je le fais parce que c'est mon disque le plus difficile. Je veux lui donner un petit coup de pouce avant de m'asseoir et ne rien faire. La seule obligation que prévoit mon nouveau contrat avec Sony, ce sont les 3 vidéos, mais ça j'y tiens pour promouvoir le disque..... Je ne regrette que le retard de quatre ans de ce disque. "

 

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - SOMEBODY TO LOVE - INTERPRETATION MAGISTRALE !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SOMEBODY TO LOVE - INTERPRETATION MAGISTRALE !!

Petit retour dans le temps !!

Qui pourrait oublier l'interprétation magistrale de George Michael ? ....Personne je pense, et c'était le 20 avril 1992, devant une foule à guichets fermés au Wembley Stadium de Londres. Ce concert a servi d'inspiration à George Michael pour honorer davantage la mémoire de Freddie Mercury et collecter des fonds supplémentaires pour le Mercury Phoenix Trust...

 

Le Freddie Mercury Tribute Concert a été magnifiquement préservé pour Hollywood Records Music Video. Enregistré en direct par 18 caméras devant une foule enthousiaste au Wembley Stadium ...

Un mini-album est sorti avec George Michael et Lisa Stansfield ( Five Live),  pour leur prestation avec le titre " Ce sont les jours de nos vies "...

Le mini-album contient également des morceaux live inédits enregistrés lors de la tournée Cover To Cover de George Michael en 1991, un mélange de la chanson de Seal " Killer ", avec le classique de Temptations " Papa Was A Rollin'Stone ", le thème du long métrage " Bagdad Café ". La piste de clôture du mini-album unique est .... Dear Friends, enregistré par Queen en 1974 et extrait de leur album : Sheer Heart Attack.

Voici quelques propos au sujet de ce concert par : George Michael, Brian May, Roger Taylor.

-  GM  -  "  Je pense que beaucoup de gens, pas nécessairement des gens qui ont quelque chose contre les homosexuels, prennent probablement un peu de réconfort dans le fait que bien que  Freddie soit mort du sida, il était publiquement bisexuel. L'estimation prudente pour l'an 2000 est que 40 millions de personnes sur cette planète seront infectées par le VIH, et si vous pensez que ce seront tous des homosexuels ou des toxicomanes, alors vous êtes très bien en train de faire partie de ces personnes. Alors s'il vous plaît, pour l'amour de Dieu et pour l'amour de Freddie, et pour votre propre bien. S'il vous plaît soyez prudents. "

-  BM  -  "  Ce disque capture le moment où l'un des plus grands chanteurs du monde a traversé un territoire totalement nouveau. Nous avons tous été stupéfaits par sa puissance et son superbe contrôle. George est un vrai grand, et ce fut un plaisir d'être dans son " groupe de soutien". "

-  RT  -  "  La merveilleuse performance de George Michael et sa ressemblance vocale étrange avec notre Freddie Mercury, qui nous manque beaucoup, rendent ce projet spécial tandis que la performance de Lisa Stansfield la distingue comme l'une des meilleurs chanteuses contemporaines du monde. "

Partager cet article

Repost0