Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

233 articles avec interactif

GEORGE MICHAEL - AS - LADIES & GENTLEMEN !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - AS - LADIES & GENTLEMEN !!

Vous avez donné votre avis sur la nouvelle version de " As ", et j'ai pu noté qu'apparemment cette version ne plaisait pas, pour les fans rien ne vaut la version originale de George en duo avec Mary J. Blige, et je peux dire que je suis de votre avis, pourquoi changer quelque chose qui dès le départ est MAGNIFIQUE !!. C'est vrai que parfois la "nouveauté " a du bon, mais cela ne semble pas être le cas pour " As ".

Ce titre apparaît sur l'album " Ladies & Gentlemen " après  " Outside "qui sera mis en rotation sur les radios. Une reprise d'un titre de Stevie Wonder sorti en 1976. Cette nouvelle version, menée crescendo à grand renfort de choeurs gospel est plébiscité par le public. D'ailleurs les deux artistes passeront le printemps 1999 dans le peloton de tête des hits européens!

 

Mais il n'y aura pas de sortie aux USA.... Décidément les Américains semblent en vouloir à George . Refusée par la maison de disques de Mary J. Blige,  Quelques mois après l'incident à Los Angeles

Mais la jeune femme sort elle aussi un album et le risque de concurrence a été parait-il " Frontal "....

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - UNE AUTRE FACETTE DE SON TALENT - LA DANCE-MUSIC !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - UNE AUTRE FACETTE DE SON TALENT - LA DANCE-MUSIC !!

La Danse-music, une autre facette du talent de George Michael , il nous l'a démontré avec le single " Fastlove ", un single évident et imparable. Tout comme " Too Funky ", " Freedom 90 ", à leur époque, de ces airs qui s'installent d'entrée ans la tête et n'en sortent plus....

" Fastlove ", une légèreté amplifiée par le thème de la chanson, des amours d'un soir... George Michael y explique que c'est tout ce qu'il recherche désormais.

-  GM  -  "  Mes amis ont des fiancées, ils vont tous avoir des bébés, moi je veux juste prendre du bon temps. "

Il en rajoute même un peu en imaginant sa BMW transformée en chambre à coucher. Une apparente futilité qui cache mal la douleur latente de la disparition d'Anselmo. Elle transparaît au détour d'une simple phrase.

-  GM  -  "  Je n''ai pas eu de chance alors tout ce que j'ai en tête, c'est un amour d'un soir. "

Un clip magnifique, réalisé par Vaughan Arnell et Anthea Benton, qui a été nominé par la catégorie vidéo aux Brit Awards et aux trois MTV vidéo Music Awards en 1996.

Et " Fastlove "  se trouve sur l'album  " Older " qui fut lancé et grimpa très vite aux sommets du palmarès.

Avec cet album, George rompt son long silence et redonna quelques interviews, il ressentait le besoin de reprendre contact avec son public. Il refusait encore les tournées 

-  GM  -  "  Sur le plan artistique, maintenant je produis davantage, je vais m'occuper des face B et sortir tous les EP possibles des prochains singles d' Older pour que le public ait constamment de nouvelles chansons. Je vais faire quelques concerts en 97, mais pas de tournées . Cela me fait de la peine parce que je sais que les fans veulent me voir, mais je trouve que les tournées sont des expériences trop solitaires. Ce n'est pas de la paresse, je me sens vraiment très seul. "

Et concernant les gens qui se demandait au sujet de son homosexualité, et étaient intrigués par Anselmo à qui était dédié " Older ", il expliqua sans hésiter :

-  GM  -  "  Je me fous complètement des rumeurs qui circulent sur ma sexualité. Est-il homosexuel ? Est-il hétérosexuel ? Je m'en fous, tout le monde critique tout le monde. Ce qui me gêne c'est que les gens trouvent bizarre que je ne donne pas de réponse claire, comme si j'avais l'obligation de confirmer ou de nier quoi que ce soit. Et moi je me dis que c'est ma vie et que ça ne regarde personne, je n'ai rien à cacher et je ne crains pas toutes ces spéculations sur ma soi-disant homosexualité, sinon, je ne lutterais pas comme je le fais contre le sida . "

Et d'ajouter,  dans une première interview dès son retour en exclusivité pour  The Big Issue, :

-  GM  -  "  Je sais qu'il y a beaucoup d'ambiguïté autour de mon personnage, depuis ma façon de regarder jusqu'au timbre de ma voix. Je dois assumer, je ne suis pas Bruce Springsteen. "

Je vous invite à voir, revoir, et écouter sans modération " Fastlove "

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - MULTIMILLIONAIRE A 20 ANS ET ARTISTE PREFERE DES YUPPIES !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - MULTIMILLIONAIRE A 20 ANS ET ARTISTE PREFERE DES YUPPIES !!

Multimillionnaire à 20 ans. George Michael s'est vite lassé de cette image de golden-boy de la musique. Il a pris soin depuis des années de se démarquer d'un milieu qui le dérangeait, en faisant don d'une partie importante de ses revenus à des oeuvres caritatives. Comme nous le savons désormais depuis son décès, car toujours réalisé sous le couvert de l'anonymat. 

Paradoxalement, il a figuré toutefois parmi les artistes préférés des  "Yuppies "....

Le " Yuppie ", personne vivant dans une ville.... qui a du succès en affaires... et étale ses richesses et son pouvoir de Wall Street à la City. Le " Yuppie " est aussi le symbole des années Thatcher.

 

Se confiant au journaliste Melvyn Bragg en 1990, il analysera objectivement la question :

-  GM  -  "  Je comprends très bien pourquoi on m'associe à Thatcher ainsi qu'aux Yuppies. C'est sans doute un des seuls métiers où un garçon de mon âge peut réussir dans l'indépendance, en tout cas en étant son propre patron. On peut donc atteindre des positions de pouvoir mais sans faire de compromis répugnants ou piétiner les autres. Pour moi, Wham! c'était simplement cette vision de deux jeunes types plutôt hédonistes et assez détachés, mais, j'imagine que cela devait avoir l'air très thatchérien..."

Pour terminer cet article, en  ce dimanche, je vous offre un petit florilège de jolies photos de notre George ! heart

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - CE JOUR LES 11 ANS DU BLOG CONSACRE A GEORGE MICHAEL !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - CE JOUR LES 11 ANS DU BLOG CONSACRE A GEORGE MICHAEL !!

 Et oui.... 11 ans.... Jour pour jour !!  heart

 

                                              C'est un choix que je n'ai jamais regretté !!

Même si depuis son début en Mars 2009, bien des choses ont changées...

Nous avons vécu les tournées de George, c'était tellement fantastique, que de bonheur partagé. heart

Et bien sûr, il y a eu la tristesse en Décembre 2016 avec le départ de notre bien-aimé.

Mais je me suis aperçue que malgré sa disparition, vous étiez toujours nombreux à venir y flâner... Même si désormais, nous remontons ensemble le temps, on se replonge dans les souvenirs, et parfois certains d'entre-vous font des découvertes avec ces petites pépites, comme des interviews et autres....

Je dois dire que je suis assez fière d'avoir donné vie à ce blog... Même si parfois la fatigue se fait sentir je tiens bon, et je n'ai aucune envie de m'arrêter, car vos commentaires, nos échanges me donnent cette force, et hop... c'est reparti de plus belle laugh

Depuis le début voici le nombre d'articles que j'ai posté :  3.175

Nombre de visiteurs :  740.581

Pages de vues :  1.338.764

Avez-vous envie que cela continue ? wink

N'hésitez pas à donner vos réponses.

 

Pour moi la dernière fois que j'ai vu George Michael sur scène était à Bruxelles, et vous ??....

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG - SPECIALE GEORGE MICHAEL - SUITE ET FIN !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG - SPECIALE GEORGE MICHAEL - SUITE ET FIN !!

Suite de l'interview de George Michael avec Paul Gambaccini sur BBC Radio 2

-  PG  -  Un peu comme Marvin Gaye à qui Holland/Dozler/Holland disait : " Chante plus haut, les femmes adorent. "

-  GM  -  "  C'est vrai. Les femmes trouvent cela très sensuel. Dans la musique Pop, il y a des choses qui expriment certains faits, comme Last Christmas par exemple : Mon dieu, on a l'impression d'entendre une vraie grande fille ! Mais c'est presque dû au fait qu'il y avait une certaine part de moi qui voyait pratiquement cela comme un de ces vieux disques produit par Spector. Et le réel sentiment à ce propos est si faible, si vous y pensez, mais je pense que c'est de là que cela provenait. Et de l'autre côté, il va y avoir quelque chose d'autre qui, je le pense, n'a pas de place pour la sobriété et la féminité, et ce sera chanté dans un ton différent. Mais je pense que ces deux façons de chanter me représentent."

-  PG  -  Il existe un moyen qui pourrait améliorer ta façon d'écrire ?

-  GM  -  "  J'ai pensé à la possibilité d'apprendre à jouer correctement du piano car j'ai toujours laissé de côté la théorie, et ceci de manière parfaitement intuitive, et j'ai pourtant étudié la théorie musicale à l'école, mais, chose étonnante, j'ai carrément tout rejeté par la suite. De la plus étrange des manières, et je le jure devant Dieu, je ne pourrais toujours pas faire le lien, sur une guitare, entre les cordes et les notes. Je pense qu'aujourd'hui, arrivé où j'en suis, la théorie m'aiderait sans doute à explorer de nouveaux horizons. Néanmoins, je ne suis pas encore tout à fait sûr. "

-  PG  -  Tu as enregistré une version de " Praying for Time ". J'en déduirais que c'est toi au piano ?

-  GM  -  "  Tu plaisantes, non ?... Je ne peux pas jouer du piano comme cela. Non, c'est mon directeur musical. "

-  PG  -  Bon, écoutons là, ici sur BBC Radio 2 dans le " Sold on Song " spéciale George Michael .

-  PG  -  Il y a une phrase dans cette chanson sur laquelle je me suis toujours posé des questions puisque, selon moi, elle possède un double sens, c'est : " La charité est une veste que tu portes deux fois l'an ", donc c'est... ?

-  GM  -  "  Ce n'est pas le sens littéral, c'est l'autre ... Oui, la charité est une chose avec laquelle on se protège, dans le sens où cela te donne bonne conscience et te réchauffe le coeur deux ou trois fois l'an. Autrement dit, les associations caritatives telles que " Comic Relief " et " Children in Need ", par exemple, tu leur envoies un petit billet et tu dis : " Hum, n'ai-je pas bon coeur ? ". Tu vois ce que je veux dire ? Je ne crois pas en cela. Je sais de source sûre qu'il y a moins d'argent parvenant à la charité puisque celle-ci est partout maintenant, cependant, c'était aussi le cas avant qu'elle ne soit partout. Bien sûr, la charité est partout en Angleterre depuis les, Live Aid/Band Aid, et était bien établit en étant déjà au départ un aspect cynique du business Américain. Mais, en effet, la charité, selon moi, n'est pas quelque chose qui devrait être envisagé comme occasionnel, comme un événement annuel. La charité n'est même pas nécessairement une question d'argent, c'est une question de générosité. "

-  PG  -  Careless Whisper est choisi année après année comme ta meilleure chanson. Est-ce une surprise pour toi ? Ou t'es-tu dis : " Oui, c'est la meilleure que j'ai faite. " ?

-  GM  -  "  Tu sais je préférerais largement écouter Jésus to a Child, Different Corner ou même Last Christmas. Je suppose que je suis conscient de l'absolue naïveté avec laquelle j'ai écrit Careless Whisper, mais évidemment c'est devenu quelque chose de très universel, et cela, je ne le comprends pas ! Mais peu importe, je suis très reconnaissant envers cette chanson. Tu sais, si les gens me présentaient à leur grand mère, ou même à leur arrière grand-mère si cela se trouve, en tout cas un  parent qui ne me connaît pas, voir une personne qui parle de moi à son conjoint et qui dit : " George Michael, tu sais  ? Careless Whisper, Tara-tata ", et ceux-ci s'exclament : " Ah oui! "... Je pense que c'est super d'avoir une chanson de ce type, mais en même temps, c'est un peu effrayant de savoir que la chanson préférée des gens est un truc que tu as écris alors que tu n'avais que dix-sept ans ! Néanmoins, je suis très fier de Careless Whisper même si, je l'ai dis, ce n'est pas l'une de mes préférées. "

-  PG  -  George Michael, " Sold on Song ", merci beaucoup.

-  GM  -  "  Merci beaucoup également "

Lors de cette interview le 18 décembre 2004, Lesley Douglas, qui était contrôleur de BBC Radio 2 à cette époque ( 2004 - 2008 ) avait déclaré .

-  LD  -  "  C'est un vrai régal pour nous. J'ai eu la chance de le surprendre en répétition et je peux promettre à nos auditeurs qu'ils sont prêts pour quelque chose de très spécial. Il ne fait aucun doute que George est l'un des meilleurs chanteurs et auteurs-compositeurs du monde. Et pour lui, nous permettre de nous lancer dans le processus créatif est une opportunité très spéciale. Il ne peut y avoir de meilleur cadeau de Noël nulle part. "

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG - SPECIALE GEORGE MICHAEL !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG  - SPECIALE GEORGE MICHAEL !!

Nous sommes en période de confinement, pour le bien de tous, quoi de mieux que de profiter de cette occasion pour lire,... se détendre,... ou apprendre certaines choses en ce qui concerne notre talentueux George Michael...heart

Revenons sur une interview qui s'est produite sur BBC Radio 2 avec Paul Gambaccini, en 2004,  dans l'émission " Sold on Song " spéciale George Michael... Il avait enregistré trois performances  dans les Air Studios à Londres, pour être plus précis à Hampstead...  Round Here....

Voici quelques morceaux choisis et traduits .

-  PG  -  Salut George !

-  GM  -  "  Salut, comment vas-tu ? "

-  PG  -  Très bien, merci, " Round Here ", cette chanson provient de l'album Patience, et c'est l'une de mes préférées sur celui-ci, à la fois pour la qualité des paroles mais aussi pour la qualité de la musique. Au fait, peux-tu nous dire qui des paroles ou de la musique est venu en premier ?

-  GM  -  "  Je pense que c'est la musique d'accompagnement. Ces temps-ci, les paroles viennent en dernier. Autrefois, la musique et les paroles venaient " main dans la main ". Quand j'étais enfant, à peu près à l'âge de dix-huit, dix-neuf, vingt ans, la mélodie et les paroles étaient liées. Et, partant du fait que ce qui me branchait c'était les trucs qui accrochaient ainsi que cette véritable envie de marquer les esprits. J'avais pris l'habitude de conserver seulement dans ma tête l'air auquel j'avais pensé car j'avais le sentiment que si je ne m'en souvenais pas ce ne serait pas un tube. Alors que je comprends désormais qu'avec le temps tu peux oublier quelques unes de tes meilleures idées. Parce que celles-ci ne te restent pas nécessairement en mémoire, je note la musique d'accompagnement avant d'écrire une chanson...En d'autres termes, il faut que cette sensation représente 50% de la chanson. Et de par le fait que je ne suis pas capable d'autant de prouesses musicales que cela, le gros du travail est donc vocal. "

-  PG  -  Deux chansons de l'album : Round Here et My Mother Had a Brother, ces deux là sont autobiographiques. A quel moment t'es-tu dit " Cette partie de ma vie convient à cette chanson " ? 

-  GM  -  "  Pour Round Here, il me semble que j'ai juste pensé que ce petit fond de guitare avait quelque chose de légèrement poignant à propos de ma vie et se prêtait volontiers à la nostalgie. En règle générale, ce qui se passe c'est que je vais me concentrer sur diverses choses que je vois soit dans ma vie, soit à la télévision, ou peu importe, et c'est comme si j'avais une sorte de classeur de mes pensées que je ne commence vraiment à feuilleter que lorsque j'écris. Mais alors, quand je suis dans le studio, quand j'écrit la musique d'accompagnement par exemple, ce que je fais à chaque fois c'est que je fais et refais le tour de cette musique d'accompagnement et je me met à prononcer un charabia, mais réellement un charabia. C'est plus une espèce de charabia musical et lyrique, je me plonge dans une sorte de monologue intérieur jusqu'à ce que quelque chose me vienne à l'esprit. C'est ce qui s'est passé pour Jésus to a Child, par exemple, je pense que c'est mon titre préféré de tous mes albums, et ceci vient comme cela. C'est aussi le genre de choses qui n'arriverait pas s'il y avait quelqu'un dans les environs. J'envoie tout le monde dehors, je me sers de la machine qui enregistre mes paroles et je m'en sers complètement moi-même, je fais toutes mes propres retouches et le reste, j'envoie tout le monde dehors quand je commence à travailler, mon corps rempli toute la salle, littéralement, et mon monologue intérieur ou charabia serait si embarrassant si vous étiez réellement amené à l'entendre. C'est dans cet état que je commence à saisir les mélodies et les paroles, et qu'enfin je relie toutes les choses auxquelles j'ai pensé pendant tout ce laps de temps pour donner au final quelques idées pour une chanson. A aucun moment je m'assois et me dit : " Bon! qu'est-ce que je vais bien pouvoir écrire ? " Jamais ! . "

-  PG  -  Venons-en aux chansons que tu as préparées pour nous, et la prochaine que nous allons écouter est l'une d'entre elles, à savoir une reprise de Joni Mitchell.  " Edith and the Kingpin. "

-  GM  -  "  C'est cela. Je suis un enfant des Seventies et je crois que les paroles devraient être aussi importantes par rapport à ce que l'on fait, et devraient refléter la vérité et la beauté absolument telles que les gens présumaient que cela était nécessaire dans les Sixties et les Seventies, et cela ne se séparait pas de la musique. Ce qui m'a intéressé avec Joni Mitchell, c'est qu'elle venait de cet idéal des Seventies, les paroles sont absolument aussi importantes que le reste sur ses albums. De plus, ses paroles, sont, je pense incroyablement visuelles. Si vous prenez vraiment le temps d'écouter, petit à petit vous formez un environnement, ou une pièce pleine de gens, ou encore une situation particulière, et Joni en peint chaque détail, ce qui est quelque chose que je ne fais pas du tout, ce n'est vraiment pas mon style mais c'est quelque chose que je considère comme intrinsèque à Joni Mitchell et c'est absolument représentatif du style de musique avec laquelle j'ai grandit. "

 

-  PG  - Tu as réaliser une reprise de Edith and the Kingpin, une raison particulière pour ce choix ?

-  GM  -  "  The Hissing of Summer Lawns est un album étonnant qui est écrit assez majoritairement à propos de Los Angeles. J'ai acheté cet album quand je vivais justement à Los Angeles et il y a des phrases incroyables dedans, nous avons tous été, nous nous sommes tous déjà retrouvé dans notre lit en pleine nuit incapable de dormir dans un hôtel, c'est très souvent de cas dans les hôtels, à écouter le mécanisme de l'immeuble parce que vous pouvez en fait encore entendre tout ce qui s'y passe et il y a une phrase dans cet album où Joni dit : " l'engrenage dans les murs ronronne une mystérieuse chanson ", et je me suis dit : " Wouah, c'est tout à fait ça non ?. "

-  PG  -  En effet. Il y a quelque chose pour laquelle Joni est connu, et je pense que tu le fais un petit peu dans cette chanson, c'est le fait que tu parviennes à rendre ta voix chatoyante, mélodieuse.

-  GM  -  "  Ah, vraiment ?

-  PG  -  Non. En fait, si tu voulais dire quelque chose de plus modeste tu pourrais plutôt dire que ta voix tremble dans cette chanson. Tu sais, quelque chose comme : " Sous un beau jour ensoleillé, l'eau miroitait..." Peu importe, ce qui est évident, c'est que tu es compatible avec cette chanson.

-  GM  -  "  Et bien, ce que je fais en travaillant une note de chant, et encore ne pensez pas que je comprenais déjà cela avant mais aujourd'hui je pense que c'est le cas, c'est que, et c'est sans doute parfaitement et totalement représentatif de qui je suis en tant que personne, je pense que le masculin et le féminin se combattent l'un l'autre à chaque instant pour chaque parole que je chante. Et vous entendrez, littéralement dans un mot, l'intention de ce mot se situe là où je trouve cet équilibre entre masculinité et féminité. Si quelque chose est suggéré avec agressivité, cela à tendance à être chanté avec une approche beaucoup plus masculine, mais si la fin de cette phrase m'apparaît être quelque chose que je perçois plus sensible, alors ça deviendra quelque chose de beaucoup plus féminin. Je suis en effet naturellement semblable parfois à une grande fille et c'est juste la façon dont on m'entend sur les albums. C'est ma façon d'expliciter l'émotion, c'est presque identique à ce vieux truc soul où tu peux chanter une femme dans son lit pratiquement en chantant comme une femme. "

A suivre cette interview dans un prochain article....

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE GEORGE MICHAEL AU PARKINSON SHOW 2006 !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE GEORGE MICHAEL AU PARKINSON SHOW 2006 !!

La superstar de la pop musique George Michael fête  ses 25 années de succès en 2006. Il est présent au Parkinson Show et répond à une interview avec Michael Parkinson.

Revenons sur cette interview avec quelques morceaux choisis et traduits !!

 

George Michael avait crée dans la semaine l'événement en jouant aux autos tamponneuses, avec les voitures garées près de chez lui, Michael Parkinson revient sur cet incident, avec bien sûr, les applaudissements et les rires.

-  GM  -  "  Merci "

-  MP  -  Bien on peut dire que ce n'est pas dans leurs voitures que vous avez tapées .

-  GM  -  "  Bien si on y réfléchit je suis habitué aux gens si j'ai n'importe quel type d'accident de la circulation, je sais comment vont réagir les personnes, si j'ai percuté leur voiture de quelque façon que ce soit, et qu'ils me reconnaissent, ils commencent à avoir ce sourire parce qu'ils pensent qu'ils vont pouvoir gonfler un peu cet accident. Vous voyez ce que je veux dire !... Ces pauvres gens qui ont eu leur véhicule endommagés cette semaine, qui ont frappé les uns dans les autres, on leur a tous dit qu'ils pouvaient louer une voiture et je ne pense pas qu'ils ont choisi des Nissan Micra, vous voyez ce que je veux dire ? "

-  MP  -  Alors que s'est-il passé ?

-  GM  -  "  Et bien c'est très simple. Il y a deux choses, il y a ma vie et celle que la presse croit que je vis.... Et c'était vraiment très simple. Le matin du samedi dernier, pas le dimanche matin de Pâques, je me suis levé vers 8h le matin, j'ai quitté la maison d'un ami et je suis monté dans ma voiture qui était garée dans une montée très raide, je tiens à le préciser, j'ai ôter le frein à main et essayé de manoeuvrer. et j'ai touché la voiture devant moi, qui a touché la voiture devant elle, ce que je ne savais pas. J'ai pensé que je n'avais heurté qu'une seule voiture et les journaux ont dit que je ne m'était échappé sans rien dire à personne, ce qui n'est que des bêtises. Mais le temps que j'envoie quelqu'un sur place pour régler les détails de ce que je pensais n'être qu'un accident, le Daily Mail était déjà là et cette histoire a enflé, enflé, enflé et jusqu'à hier, j'ai eu des personnes qui m'appelaient à la maison, des personnes qui voulaient savoir désespérément si j'étais à l'hôpital ou pas.

-  MP  -  Mais l'avez-vous dit à la police qu'il n'y avait rien ?

-  GM  -  "  Oh oui, la police, pour être honnête devait m'interroger car les journaux disaient que j'avais pris la poudre d'escampette. A la fin d'une journée combien avez-vous de personnes qui tapent dans votre voiture et qui veulent vous dédommager pour cela ? Vous voyez ce que je veux dire ? "

 

-  MP  -  Maintenant vous vous sentez-bien ?

-  GM  -  "  Je me suis senti bien depuis l'année dernière, c'est pourquoi j'ai décidé de partir en concert à nouveau, ouais. "

-  MP  -  C'est votre première tournée depuis 15 ans.

-  GM  -  "  C'est la première fois que je vais interpréter mes propres chansons depuis 18 ans parce que ma dernière tournée datant de 15 ans, était Cover to Cover et je dois être honnête, je préfère chanter les chansons des autres plutôt que les miennes....Alors cela fait réellement 18 ans que je n'ai pas fait de tournée et je n'aurai jamais pensé en refaire ce qui montre la force que j'ai retrouvée. J'ai une relation amoureuse de 10 ans maintenant. J'ai dépassé la période de deuil que j'ai eu dans les années 90 et je ne me suis pas senti aussi bien depuis que j'étais beaucoup plus jeune, alors c'est vraiment un ras le bol étrange de continuer à regarder cette vie parallèle, que celle des journaux. Et vous n'avez pas envie de le prendre à la rigolade mais malheureusement dans mon cas, j'ai appris à m'élever contre ça, je me sens tellement mal par rapport à ma famille et tous les amis que je n'ai pas vu depuis quelques temps, qui appellent désespérément parce que vous savez, les gens pensent que j'ai été impliqué dans un crash de 4 voitures alors que je suis juste sorti un peu mal d'une place de parking. "

-  MP  -  Alors en gros, il y a eu cette période de votre vie, très documenté, le deuil avec la perte de votre amoureux, puis de votre mère.

-  GM  -  "  Une vraie dépression. "

-  MP  -  Qui est dans votre famille aussi.

-  GM  -  "  Oh oui, la dépression est dans la famille et j'y suis prédisposé et j'ai pris le deuil. Même si tout le monde le prend mal, je l'ai pris particulièrement mal et je ne savais pas si j'allais m'en remettre. Alors de m'en être sorti depuis plus de 3 ans, c'est fatiguant de devoir toujours prouver aux gens que vous n'êtes pas au sommet du désastre. "

-  MP  -  Alors parlez nous de la tournée.

-  GM  -  "  La tournée fera le tour de l'Europe parce que, pour être honnête, je suis toujours un peu nerveux pour une tournée mondiale, alors j'ai pensé qu'une tournée européenne me permettrait de rentrer à la maison si j'en ressens le besoin et c'est à peu près 50 dates sur trois mois. A peu près 3 semaines en Grande Bretagne et après ça je vais avoir l'horrible sentiment que je vais adorer ça parce que j'ai toujours dit que je ne le ferai plus. Mais j'ai le sentiment que cette fois ci je vais adorer ça et c'est une option dans ma carrière maintenant. En d'autres termes si j'arrive à établir un contact live avec mon public à nouveau, je n'aurai plus à m'inquiéter de sortir des singles et de me frotter aux médias. "

 

-  MP  -  Ce qui est incroyable c'est que vous utilisez le mot " Inquiet ", vous êtes si incertain sur votre carrière, n'est-ce pas ? Pourquoi, vous avez vendu 60 millions d'albums, bon dieu .

-  GM  -  "  80 millions " (rires)

-  MP  -  Oh pardon !. Mais c'est étrange ce doute que vous avez.

-  GM  -  "  Mais je pense que tous les vrais artistes l'ont... Je ne crois pas que l'on puisse durer 25 ans sans être rempli de doute. Qu'est-ce qui peut vous motiver ? Vous devez continuer à vous prouver à vous-même, en faisant des disques et en écrivant des chansons, je ne ressens plus ce besoin mais j'ai besoin de me prouver que je suis toujours vivant et le fait que je sois si réticent à faire des émissions de télé signifie que j'irai à la télé et une image de moi a été faite en deux ans, j'y retourne et une autre image a été faite et j'y retourne, vous êtes la seule personne à qui je parle. Vous êtes quasiment mon thérapeute... A la télé anglaise, je pense que vous êtes la seule personne à qui j'ai parlé, alors cette réticence à m'écouter avec les médias signifie bien qu'ils m'approchent d'une drôle de façon. "

-  MP  -  Qu'en est-il avec le jeune Kenny, pensez-vous que vous allez imiter votre ami Elton et formaliser votre relation ?

-  GM  -  "  Je pense que nous la formaliserons surement parce que d'un point de vue légal, il est essentiel d'avoir les mêmes garanties qu'un couple hétéro. Nous sommes ensemble depuis 10 ans, je pense que nous en avons le droit. Je dois admettre que je veux avoir plus de 50% de réussite. Alors je ne pense pas imiter le mariage dans ce sens et je ne pense pas qu'il y aura une cérémonie, nous le ferons probablement pour nos 10 ans. "

-  MP  -  Pourquoi juste une cérémonie officielle ?

-  GM  -  "  Je pense que nous ferons juste la cérémonie légale puis nous ferons une fête. Mais personne ne viendra en robe (rires). Aucun de nous n'a un corps pour cela, vous comprenez ? (rires). "

MP  -  La tournée va probablement vous rappeler des souvenirs des concerts avec Wham!. C'était des jours heureux ?

-  GM  -  "  Oh oui Wham!, en particulier, tourner avec Andrew était beaucoup plus amusant que de le faire seul. Mais j'avais 20 ans, j'avais 19, 20 ans et j'ai de très bons souvenirs de tout ça. Alors oui, j'ai des souvenirs fabuleux mais j'ai le sentiment que je vais vraiment adorer ça cette fois ci. J'ai plus confiance en moi, j'ai une relation amoureuse stable et tout le reste..."

 

Et George chante un titre de Wham!  " Everything She Wants "..... heart

 

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - IL SAVAIT COMMENT FAIRE TOURNER LES TETES !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - IL SAVAIT COMMENT FAIRE TOURNER LES TETES !!

George Michael était connu pour ses compétences extraordinaires en tant qu'auteur-compositeur et chanteur, ses choix vestimentaires étaient sacrément fabuleux ! Comme l'a tweeté le compte officiel de George Michael, : " George savait comment faire tourner les têtes. "

En plus de son talent vocal, il a toujours eu un don pour le style. Célébrer sa légende signifie également reconnaître son talent pour créer une image intrépide et totalement intemporelle. Oui, George Michael était une superstar de la pop et un génie musical, mais il était aussi une icône de la mode. 

Que ce soit bon ou mauvais, George savait que les vêtements importaient vraiment. Il avait cet immense talent pour comprendre le style et l'apparence, et comment tout cela se transformait en une image charismatique qui peut vendre des disques. Prenons par exemple toute la sexualité et la masculinité brutes du style et de l'image de " Faith "George disait que c'était tout lui.

-  "  L'image entière de Faith était tout moi. Je suis venu avec la veste en cuir et tout le reste. Je n'ai pas utilisé de styliste, je ne pense pas que j'aurais pu m'en offrir un ! "   George Michael

Son image sexy dans Wham! et les vidéos de " Faith " ont certainement contribué à son succès. Il savait que l'image d'un artiste devait dépeindre sa personnalité et son style, et qui ils étaient, leur caractère individuel. Ce qu'un artiste porte, son attitude et sa musique racontent une histoire à leur sujet et créent leur image unique.

Même lorsque son image est devenue un fardeau pour lui, George a déclaré :

-  "  Le reste, l'image vidéo entière n'était qu'une création. Quelque chose que je voulais au début à cause de tous les fantasmes enfantins concernant l'envie d'amour et d'attention. La vérité est que tout est devenu beaucoup plus gros que je ne l'avais imaginé, et beaucoup plus difficile à contrôler. En fin de compte, je n'étais pas à l'aise avec ce genre de visibilité et de puissance. Une fois que je suis devenu plus confiant en tant qu'écrivain, j'ai réalisé que je n'avais pas besoin de tout ce renforcement. "    George Michael

George a eu du mal avec l'idée que les gens le trouvent attirant. Il déclare dans une interview :

-  "  Je sais que les gens me trouvent attirant, ce que je trouvais très difficile à gérer, mais je le supporte maintenant parce que je suis plus à l'aise avec moi-même. J'accepte maintenant que les gens me trouvent vraiment attirant, à part le fait qu'ils trouvent l'idée de la renommée attrayante, donc je suis beaucoup plus confiant maintenant et cela en soi vous rend plus attirant physiquement parce que les gens peuvent le voir instantanément. "      George Michael

Pour l'image de " Faith ",  ..... Mettre la veste, mettre les bottes, se tenir comme ça avec les lunettes de soleil....

-  "  Non, personne ne m'a jamais demandé comment regarder et quelle devrait être mon image. Curieusement, le photographe qui a pris cette étrange photo où j'ai l'air de sentir mon aisselle... et je pense que le photographe comprend probablement que c'est la composition de la photo que j'aime. Mais il semble que je sens mon aisselle, c'est un peu étrange...."    George Michael

-  "  Mais ce sont les vêtements que je porte et personne ne m'a jamais dit d'acheter ceci ,  d'acheter cela, de regarder de cette façon, j'ai choisi tout cela moi-même. Et pour moi, la chose essentielle était les lunettes de soleil, parce qu'avec les lunettes de soleil, je pourrais me cacher. Les lunettes de soleil signifiaient qu'il n'y avait qu'un examen minutieux qui pouvait être fait à mon visage. Je souffrais toujours terriblement d'insécurité à propos de mon apparence. "      George Michael

Oui George était magnifique jusqu'à la fin. Et nous nous souvenons de lui non seulement pour ses incroyables cadeaux musicaux mais aussi pour être une icône de la mode. 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - SON AMOUR, SON CHAGRIN POUR ANSELMO FELEPPA !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SON AMOUR, SON CHAGRIN POUR ANSELMO FELEPPA !!

Une interview publiée le 10 novembre 1997 par  Tony Parsons dans laquelle George Michael parle de son amour et de son chagrin pour Anselmo Feleppa, et comment ce dernier a changé sa vie ...

George révèle comment ses sentiments pour le brésilien Anselmo ont changé sa vie. "  Anselmo m'a appris à me dire : La vie ne va pas te faire de mal...Il a démoli ma réserve. "    George Michael

-  "  Ma réserve était en partie à cause de la façon dont j'ai été élevé et elle était en partie là parce que j'étais une célébrité. Et ça l'est encore, dans une certaine mesure. Mais quiconque me connaissait avant de rencontrer Anselmo vous dirait qu'il m'a complètement ouvert, juste me permettant de faire confiance à mon intuition. Pour me dire, ça ne va pas faire de mal. La vie ne va pas vous blesser si vous vous ouvrez un peu plus. Et je suis tellement reconnaissant pour cela. "       George Michael

Il ne fait aucun doute que le grand amour de sa vie était Anselmo Feleppa.

-  "  Je crois vraiment qu'il a changé ma façon de voir ma vie, et je pense qu'il l'a changé parce qu'il était une personne incroyablement positive.... Il avait un amour de la vie que nous ne pouvons tout simplement pas saisir dans ce pays.... Je pense qu'il a enlevé cet aspect un peu puritain et victorien de mon éducation.... Je ne savais pas vraiment comment m'amuser avant de le rencontrer.... J'ai appris à voyager davantage, à vivre de nouvelles choses, et pas seulement avec lui.... J'ai fait de la plongée sous-marine, du deltaplane... J'ai sauté de Sugar Loaf Mountain il y a quelques années... Il m'a fait réaliser à quel point j'étais anglais.... Après l'avoir rencontré, je suis devenu beaucoup plus tactile avec les gens. "       George Michael

 -  "  C'était quelqu'un qui était là pour me montrer que je ne devais pas être comme je l'étais. "        George Michael

George livre tout cela avec une sorte d'émotion contrôlée. Les blessures ont guéri mais il portera les cicatrices toute sa vie. Il y a du mal dans ses yeux, mais de la fierté aussi, et de la gratitude.... Il se dit chanceux d'avoir connu un amour qu'il résumait dans la chanson " Jésus To A Child " ....

-  "  Passer par beaucoup de douleur, de douleur personnelle, vous fait réaliser beaucoup de choses... Je vois maintenant que chacun a son destin... Je peux voir l'équilibre en tout. Je peux regarder ces choses comme des leçons... Je crois vraiment que les gens ont leur temps... Je déteste le fait d'avoir perdu Anselmo mais je suis toujours incroyablement chanceux de l'avoir eu dans ma vie. "     George Michael

Au travers de ses chansons, George parle au public, son travail est probablement le plus autobiographique de toutes les grandes stars. Et son dernier disque, Older, était plein de références à l'amour et à la perte d'Anselmo.

-  "  J'ai été si clair sur cet album que je n'allais pas fuir tous les articles de presses sur Anselmo.... Je lui ai dédié Older.... Ne pas lui consacrer de dévouement serait ridicule, car il s'agissait en grande partie de lui. Le deuil teint tout l'album... Il fallait que ce soit dans tout ce que j'écrivais à l'époque parce que j'écris directement sur ce qui vient de m'arriver... Mais cette période est terminée. "      George Michael

Lorsque la mère de George est décédée, comme il l'avait fait avec AnselmoGeorge a répondu à son chagrin en écrivant une chanson, Walt Away Dreaming, mais l'on sent qu'il est las d'écrire des chansons sur ses proches décédés...

-  "  Sans ce changement, j'aurais été encore plus blessé en perdant la relation avec lui et ma mère.... Si j'avait été la personne que j'étais il y a sept ans, je pense que cela m'aurait achevé.... Je ne sais même pas si je serais encore là, à vrai dire.... Si je l'avais perdu et perdu ma mère tout en étant aussi replié sur moi que je l'étais, je ne sais pas comment j'aurais survécu....Je ne dis pas que je m'aurai ouvert les poignets. Je pense juste que je serais sorti de là incroyablement endommagé. "        George Michael

-  "  Je sais que certaines personnes pensent que je suis un vieil imbécile misérable... Je veux montrer aux gens que, même si j'ai eu du mal, je ne suis pas un misérable. Je suis fatigué de transmettre la douleur.  "      George Michael

Je demande à George s'il sent qu'il retrouvera jamais l'amour qu'il a trouvé avec Anselmo, il me dit qu'il ne pense pas en ces termes :

-  "  Je ne pense pas que vous perdiez l'amour quand quelqu'un meurt... Si vous avez aimé, alors l'amour que vous avez ressenti ne disparaît jamais... C'est avec toi pour toujours. "          George Michael

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - LA GENEROSITE DE GEORGE MICHAEL ENVERS TONY PARSONS !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - LA GENEROSITE DE GEORGE MICHAEL ENVERS TONY PARSONS !!

La générosité de George Michael est devenue l'étoffe des légendes.

Tony Parsonsqui a co-écrit l'autobiographie de George Michael dans le livre " Bare ", nous parle dans une interview en 2017 publiée dans Mail on Sunday.

Il raconte comment George a été incroyablement généreux envers lui.

  "  Je l'avais interviewé pour le magazine The Face et nous nous sommes bien entendus.... Un jour, j'ai dit : Nous devrions écrire votre biographie... Je voulais dire quand il aurait 65 ans, mais il a dit : "  Faisons-le maintenant. "  "      Tony Parsons

-  "  Puis je lui ai naïvement demandé si nous pouvions séparer l'argent du livre 50/50 ?... Et George a dit : "  Oui " "    Tony Parsons

-  "  Nous nous sommes serrés la main... Ce n'est pas ainsi que cela fonctionne normalement... Les Ghostwritters (nègre littéraire) ne sont généralement pas payés de la même manière que les superstars mondiales, mais c'est ce que nous avons convenu. "  Tony Parsons

-  "  Lorsque ses brillants avocats-directeurs de LA ont commencé à hurler en signe de protestation. Je l'ai mentionné à George, il m'a dit que je n'avais pas besoin d'y penser... Il n'avais que 25 ans à l'époque, mais il n'a jamais reçu d'ordre de personne. "   Tony Parsons

-  "  Il m'a fallu un an pour écrire le livre et j'en ai gagné beaucoup plus que je n'en avais jamais gagné auparavant... Une somme à six chiffres qui, en 1990, représentait un montant substantiel. "   Tony Parsons

 

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>