Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

233 articles avec interactif

GEORGE MICHAEL - LA REINE ELISABETH ETAIT SECRETEMENT FAN DE WHAM!!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - LA REINE ELISABETH ETAIT SECRETEMENT FAN DE WHAM!!

Bryan Morrison, éditeur, gérant et agent de musique, dans une autobiographie qu'il a écrit en 1991, " Have a Cigar!" le mémoire de l'homme qui a été derrière Pink Floyd, The Jam, T Rex, et Wham!.... Il est décédé en 2008. Ses mémoires ont été publiées récemment

Bryan Morrison raconte comment sa Majesté avait rencontré Wham! lors d'un match de polo en juin 1985.

* - Bryan  -  " A mon grand étonnement, la reine connaissait tous leurs succès et avait passé beaucoup de temps à écouter leurs exploits. Elle était captivée par leur musique. "
Elle avait d'ailleurs demandé une audience avec George Michael et Andrew Ridgeley

Ils ont été invités au Guards Polo Club du Great Windsor Park lors d'un match de polo en juin 1985, où la reine les a rencontré en privé.

George Michael a déclaré après cette réunion avec la Reine.

GM -  " Nous avons pris un verre sous un chapiteau après un match de polo. Il y avait beaucoup d'autres personnes là-bas, mais elle m'a parlé. Elle m'a posé des questions sur la Chine, m'a répondu qu'elle n'y était jamais allée, mais qu'elle irait peut-être l'année prochaine... Elle était vraiment gentille, et petite.. "

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - SON IMMENSE ADMIRATION POUR AMY WINEHOUSE ET PLUS ENCORE !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SON IMMENSE ADMIRATION POUR AMY WINEHOUSE ET PLUS ENCORE !!

On remonte à nouveau le temps, nous voici en 2007, avec une interview lors d'une émission radiophonique sur Magic FM Radio, avec George Michael, dans laquelle il nous parle de se produire au Wembley Arena, ainsi que son admiration pour Amy Winehouseet bien d'autres choses....

Quelques morceaux choisis et traduits....

* -  Merci beaucoup, c'est vraiment très agréable d'être de retour pour discuter à nouveau. Et bizaremment il ne reste plus qu'une semaine avant de vous produire au Stade de Wembley ?

GM  -  " Oui, je sais que c'est incroyable, incroyable. Je veux dire, je suis... c'est probablement le plus excité que j'ai jamais été sur un spectacle. Peut-être la finale. Mais la finale, vous savez, la finale avec Andrew était aussi un peu triste. Donc ça ..donc nous avions hâte, nous nous le redoutions aussi un peu. En cette... à cette occasion, je suis vraiment ravi d'ouvrir Wembley. C'est un jour historique pour moi. "

* -  Et bien, gardez cette pensée, jouons une chanson et ensuite nous parlerons de l'ouverture. Parce que c'est...c'est un moment historique, n'est-ce pas ? D'ouvrir le nouveau stade de Wembley. Beaucoup de gens pensaient que ça irait à Bon Jovi... 

GM  -  " Cela n'aurait pas été juste "

* -  Cela n'aurait pas été juste ?

GM  -  " C'était un peu risqué qu'une banque américaine ferme le Wembley Stadium, l'ancien. Sans parler d'ouvrir le nouveau. Je pensais que c'était vraiment pousser. "

* -  Ce n'est pas très britannique, n'est-ce pas ? Et comment vous sentez-vous parce que, je veux dire, nous avons tous hâte d'aller au spectacle. Comment vous sentez-vous dans vos chaussures ?

GM  -  Vous savez, les stades sont incroyables. Ce sont tous des évènements incroyables et c'est fantastique de pouvoir jouer devant mon propre public. Mais il y aura quelque chose à ce sujet, vous savez, cette nuit à Wembley. Je souhaite que ce soit la toute fin, vous savez. "

* -  Ouais exactement et ce serait une fin de concert parfaite.

GM  -  " Oui, vraiment.."

* -  Mais je suppose que vous devez en finir avec ça. Et avec ça...il était ouvert maintenant pour la finale de la FA Cup.

GM  -  " Et bien aussi si j'attendais que ce soit la fin de la tournée, quelqu'un d'autre l'aurait ouvert (rires). "

* -  Avez-vous changé pendant la tournée pour avoir ce moment ?

GM  -  " Non, je pense que nous avons toujours...à partir de la fin de l'année dernière, quand il y avait une possibilité, même... je pense que nous avons toujours su que, quoi que nous puissions faire pour nous assurer que je me produirais à Wembley, les autres dates devraient sièger autour de ça. Mais c'est seulement ça, vous savez, c'est seulement cette semaine là que les choses se seraient déplacées. "

* -  Vous avez dit précédemment que vous n'aviez pas été aussi enthousiasmé par un spectacle depuis...enfin vous avez joué au stade de Wembley, bien que cela ait eu un soupçon de tristesse. Parce que c'était la finale Wham!

GM  -  " Et bien, le dernier spectacle de ma propre série, oui... Evidemment, j'ai joué là-bas plusieurs fois, mais toujours dans le cadre de la gamme de prestations, vous savez. Alors...alors oui, c'est très étrange. Je veux dire que le dernier concert que j'ai joué là-bas était... Wow!, laissez-moi penser ....donc tu sais, il y a 20 ans, j'ai 43 ans maintenant et je vais sur 44 la semaine prochaine. Mais c'est incroyable de penser que... combien de choses se sont passées depuis. Et être...pour que ce soit un autre jour très important de ma carrière, vous savez, rattaché au stade de Wembley..."

* -  Je suis sûr que beaucoup de fans pensaient que ce jour ne viendrait jamais. Le fait que vous ayez été en tournée l'année dernière était un miracle, n'est-ce pas ?

GM  -  " Oui, ça l'était vraiment pour moi. Pour moi plus que quiconque vraiment. "

* -  Quand vous regardez où vous étiez, en quelque sorte avant l'année dernière. Où vous étiez dans votre tête et dans votre vie...est-ce que vous y réfléchissez maintenant et pensez : Dieu, qu'est-ce que je faisais sur terre ?

GM  -  " Et bien non pas vraiment, je veux dire l'année dernière, je m'entraînais déjà pour ça, vous savez. Je veux dire...à partir de... j'ai eu une sorte d'épisode de dos au début de 2005 qui... qui m'a fait rentrer dans la salle de gym. Et à peu près à la même époque, j'ai commencé à penser que, peut-être je ne devrais pas exclure l'idée de faire une tournée. Et je ne pense pas que ceux qui sont venus voir le spectacle l'année dernière aient vraiment eu l'impression que je vivais une période misérable, vous savez. "

* -  Et bien, ce fut une excellente tournée et vous avez semblé incroyablement heureux. Et soyons honnêtes, ça doit être génial pour votre ego.

GM  -  " Et bien, vous savez quoi, vous savez quoi..."

* -  Professionnel...

GM  -  " Oui, ego professionnel, absolument, absolument. Pour pouvoir...ouais, je suis très soulagé de pouvoir faire ce que je peux faire. D'une certaine manière, c'était plus que de me prouver à moi-même que j'étais physiquement à la hauteur, vous savez. C'était en fait une nouvelle perspective et une nouvelle expérience de monter sur scène. Parce que j'ai 43 ans, je suis une personne très différente. Je suis beaucoup plus une personne entière je pense maintenant et j'ai une bien plus grande appréciation des choses que j'ai dans la vie. Donc pour sortir et recevoir ce genre de chaleur nuit, après nuit, vraiment...il faudrait être dans un endroit très sombre pour ne pas être heureux maintenant. "

* -  Oui exactement. Vous devez être un personnage étrange. Parce que ça s'est si bien passé, n'est-ce pas ? Je veux dire dans le monde. Même en Amérique maintenant, ce qui pendant des années était manifestement un endroit étrange pour vous. Ils sont désespérés pour que vous alliez là-bas et que vous donniez des concerts, et je pense que vous êtes prêt à le faire aussi maintenant. 

GM  -  " Oui, je suis tout à fait prêt et...je pense que la grande majorité des gens qui seront au concert en Amérique seront des gens qui ont acheté mes disques entre-temps, vous savez. Et puis, il est possible que je retourne chez moi et que je fasse une tournée américaine plus importante, mais ce n'est pas vraiment pour ça que je suis là. En réalité, je suis là pour jouer avec les Américains de la même manière que j'essaie de jouer avec autant de personnes que je peux cette année, vous savez. "

* -  Voulez-vous toujours faire de la nouvelle musique ?

GM  -  " Oui, mais je ne pense pas que je veuille la mettre sur le marché. Je pense que je veux le faire pour les gens qui sont déjà des fans de George Michael, qui vont venir la chercher, vous voyez ce que je dis. Donc, vous ne privez personne qui veut votre musique. Vous ne devez pas nécessairement aller là-bas et essayer de passer à la radio. "

* -  Quels sont les nouveaux artistes que vous regardez et qu'en pensez-vous ? Aimez-vous ce qu'ils font ?

GM  -  " Assez peu, je veux dire Amy Winehouse, au-delà...au-delà de la description! Je pense que je vous ai parlé d'elle il y a trois ou quatre ans, n'est-ce pas ? Son premier album est sorti. Et vous savez, j'ai été ravi quand j'ai compris qu'elle avait décidé de faire un album pop. Je pense que c'est absolument bien. Je pense que c'est probablement la meilleure voix féminine que j'ai entendue au cours de ma carrière, oui, absolument, oui. Je n'ai entendu aucune voix qui, comparée aux grandes voix des années 60 et 70, , en ce qui me concerne. Et elle a une de ces voix."

* -  Tenez-vous un journal ?

GM  -  " Non, je suis trop secret pour tenir un journal au cas où quelqu'un le trouverait. "

* -  Vous donnez l'impression... de certaines choses que vous dites, que vous êtes un maniaque du contrôle absolu ?

GM  -  " Oh totalement... Pas autant que je l'étais, parce que, vous savez, je suis beaucoup plus détendu et je pense que même les monstres du contrôle se détendent avec le temps. Je suis un maniaque du contrôle mais, en réalité, mon domaine principal de contrôle est le futur. En ce qui concerne l'avenir, je ne peux m'empêcher de le faire. Je veux dire que la raison pour laquelle j'ai fait des projets pour l'avenir est parce que j'ai peur que l'avenir ne me submerge, vous savez. C'est juste...et je pense qu'en 2007, c'est une sensation tout à fait compréhensible. Mais c'est ...je suis toujours dans le prochain... je suis toujours en train  de planifier ce qui va se passer ensuite, vous savez. Et je devrais probablement apprendre à apprécier ce qui se passe maintenant. J'essaye, j'essaye vraiment. Et les spectacles sont vraiment un bon moyen de faire ça parce que je les apprécie beaucoup, plus que jamais. "

 

Ecoutez ci-dessous cet homme d'une grande intégrité !! 

Un clin d'oeil à mon ami Wilfried, que je remercie pour cette vidéo avec la bande son de l'interview.

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - NO SEX PLEASE - GEORGE MICHAEL INTERVIEW 1987 AVEC SKY !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - NO SEX PLEASE - GEORGE MICHAEL INTERVIEW 1987 AVEC SKY !!

Nous remontons dans le temps en 1987, avec une interview paru dans le Magazine SKY, dans lequel George Michael nous parle de la Gloire, de la Chirurgie et de la Vanité.

George arrivera à cette interview avec 1h de retard pour cause d'un entraînement programmé à la hâte.

George Michael veut parler de tout sauf de sexe.

GM  -  " Je me suis réveillé ce matin et me suis dit, si quelqu'un me pose des questions sur le sexe aujourd'hui, je vais tout simplement arrêter de parler. Je pense qu'il est temps de fermer le livre sur ce sujet. "

Quelques morceaux choisis et traduits ....

* -  Comment est votre nouvel album ?

GM  -  " Il s'appelle FAITH. Non, comme l'a dit un journal, car je suis un chrétien né de nouveau. J'ai traversé un cycle. Il y a quelques années, j'étais très faible et très cynique à propos du secteur de la musique. C'était juste avant l'éclatement de Wham!. J'étais très introspectif et déprimé. Je me méfiais des gens, surtout des gens du monde de la musique. Maintenant, j'ai traversé cette période, mieux que je ne le pensais, et cela m'a donné optimisme et foi. Je sais que cela à l'air très mélodramatique mais c'est vrai. Quand tu te sens déprimé et que tu dois faire face au groupe le plus "up"du monde, c'est ce qu'était Wham!, vous vous sentez frauduleux. Je ne me suis pas aimé pendant un moment. Je regarde Wham!, les vidéos maintenant et je comprends pourquoi les gens voulaient me frapper la tête. Je pense que je m'aime beaucoup mieux maintenant. Et bien, je veux dire que je suis beaucoup plus en paix avec moi-même maintenant.... Je ne vous ai toujours pas dit à quoi ressemblait l'album, n'est-ce pas ? C'est très difficile à dire. C'est très différent de ce que j'avais l'intention de faire, c'est aussi beaucoup mieux que ce que je pensais. A un bout, des pistes de danse agressives, et à l'autre, une ballade de jazz. Il y a six singles dessus, sept dont I Want Your Sex. Je suis tellement fier des chansons que je serais bouleversé si elles n'étaient pas toutes publiées. "

* -  Qu'est-il arrivé au duo Michael Jackson ?

GM  -  " Cela a été exagéré. Nous n'avons jamais eu qu'une réunion et finalement il s'est retiré, pour des raisons politiques, je pense. Nous étions censés faire une chanson pour l'anti-apartheid.  Les gens me demandent d'écrire des chansons pour eux tout le temps, des gens pour qui je me sens flatté, mais je dois juste dire non. Je peux à peine écrire assez de chansons pour moi-même. Je dois être le compositeur le moins prolifique en vie! Apparemment, Prince a écrit environ 80 chansons pour l'album Sign " O" The Times. Ce serait impossible pour moi. Je ne peux pas travailler aussi vite. Je pense trop fort. Je veux dire, je n'ai écrit que huit ou neuf chansons au cours de la dernière année et la plupart d'entre-elles sont sur le nouvel album. Parfois, c'est facile pour moi. Ecrire Go-Go, La Liberté et je suis ton homme était absolument sans effort. Je suis très fier de ces chansons, mais il y a des éléments qui s'insinuent dans ma composition de chansons et il serait stupide d'essayer de les forcer. Ce serait également frauduleux. Tu sais essayer de rester jeune."

Mes ambitions ont toujours été d'améliorer la qualité de ma vie, mais pas de manière matérielle.

GEORGE MICHAEL

* -  Avez-vous été déçu des ventes de I Want Your Sex ?

GM  -  " Oui. La seule bonne chose à ce sujet est le fait que la chanson sera encore fraîche pour les gens qui achètent l'album. Tant de gens n'ont jamais entendu cette chanson. Je suis tellement énervé par la censure dans ce pays. Le single ne s'est vendu qu'à environ 200 000 exemplaires, c'est le disque le moins vendu que j'ai jamais eu. "

* -  Vous ne publiez que deux ou trois photos de vous-même à la presse et vous racontez comment vous passez des heures et des heures à vous préparer pour des séances photos. Certaines personnes pourraient facilement penser que vous êtes vain et précieux.

GM  -  " Je sais qu'il semble que j'essaie d'être difficile, mais honnêtement, je ne le suis pas. C'est le seul pays où des paparassi me photographient régulièrement. Il est donc facile pour tout magazine ou journal d'imprimer une photo de moi en train de sortir d'un club. Par conséquent, lorsque je peux contrôler certains clichés de moi-même, je les utilise. J'essaie de remédier au problème en faisant plus de séances, mais c'est difficile. Je déteste être pris en photo. Cela empire avec le temps. Je trouve très difficile de poser dans les prises de vue et il y a très peu de photos de moi-même que j'aime vraiment. Ma réputation est, dans un sens subliminal, en train de grandir, et comme beaucoup de gens s'effondrent, comme Duran, Culture Club, Frankie, etc... des groupes qui apparaissaient très bien résister, cela me laisse de plus en plus important dans l'entreprise. Je remarque que, au fil du temps, quand les gens me fixent, ils me fixent plus fort et plus longtemps parce que je suis en train de faire partie de quelque chose qu'ils voient tous les jours dans les journaux plutôt que d'un chanteur ou d'un interprète. Vous voyez que plus vous réussissez et plus vous êtes connu, plus vous réalisez que les gens attendent tellement plus de vous. C'est une autre raison pour laquelle je peux sembler être un peu pointilleux, est-ce que je suis vaniteux ? Je suis très conscient de mon apparence. Je ne pense pas que cela signifie que je suis vain cependant. Je ne pense pas que cela à avoir avec la vanité. Je pense que quelqu'un qui est vaniteux est quelqu'un qui ne cède pas, à propos de leur apparence, car ils savent qu'ils ont fière allure...et c'est Andrew. Il est dans une position enviable à cet égard. Etre névrotique sur la façon dont vous recherchez des photos et autres choses ne me semble pas une vanité, mais simplement une insécurité qui se manifeste. "

* -  Envisageriez-vous une chirurgie plastique ?

GM  -  " Non !.... Je ne toucherais jamais mon visage d'aucune façon. Si vous êtes en bonne santé et que tout fonctionne bien et que vous avez le genre de visage que les gens semblent aimer, je pense que commencer à jouer avec ça, c'est simplement s'attirer des ennuis. "

* -  Vous ne prenez jamais de gardes avec vous pour vous protéger lorsque vous allez dans les clubs. D'autres personnes célèbres dans votre position seraient terrifiées d'être vues sans elles. 

GM  -  " De toute façon, j'ai tendance à ne pas aller souvent dans les clubs. Je finis juste par être bouche bée. J'ai vraiment du mal à me débarrasser des gens rapidement. Je suis trop poli. Si je suis saoul, je passe toute la soirée à parler de moi avec des gens que je ne connais pas. Les gens ne sont jamais méchants, ils sont juste un peu trop fascinés. Je ne suis pas vraiment intéressé à parler de moi Ce qui me fait plaisir, c'est que je reçois un type de réaction différent de la part des fans de nos jours. Je le préfère de beaucoup. Les filles pensaient qu'on s'attendait à ce qu'elles me hurlent dessus, alors qu'elles restaient là et gémissaient un peu. Je reçois beaucoup plus d'avances sexuelles de la part de personnes de mon âge et je trouve cela moins gênant. C'est très flatteur quand ils pensent que tu es attirant. J'ai l'habitude de refuser, cependant... Je détesterais avoir des gardiens. Je ne pense pas qu'ils soient nécessaire, du tout. J'ai très peur de toute cette idée d'être protégé... même si j'en ai besoin. Je tente ma chance. Je ne veux pas vivre ma vie comme ça. Si je peux avoir une vie sociale sans gardiens, alors n'importe qui peut le faire. Cela prouve que vous pouvez le faire si vous le souhaitez vraiment. Je pense que le jour où je devrais avoir un gardien sera un jour très triste pour moi. "

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - LA PRIVATISATION DE GEORGE MICHAEL - INTERVIEW 1990 !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - LA PRIVATISATION DE GEORGE MICHAEL - INTERVIEW 1990 !!

Une interview de 1990 pour OK Magazine, elle a été écrite par Adrian Deevoy.

Voici quelques morceaux choisis et traduits par mes soins !!

 

George Michael à 27 ans et il se déclare être un auteur-compositeur discret, sans vidéos ni entrevues.

- "  Je veux que ma vie soit en ordre " déclare t-il à Adrian Deevoy

 

* -  Q  -  Pourquoi George Michael a-t-il invité Q Magazine chez lui ?

GM  -  " La raison pour laquelle je fais cette interview est essentiellement pour expliquer le fait que je ne ferai aucune interview ou vidéo dans un avenir proche. Je quitte la promotion, je me vends moi-même. Parce que c'est ce que les interviews sont toujours. C'est de la pure vente. Je m'arrête parce que je viens de me rendre compte que cela me rend malheureux. La personne que je croyais être à mes débuts n'est pas la même personne aujourd'hui. C'est une chose difficile à expliquer...mais pas la période où la plupart des gens grandissent. Je suis passé de l'école à la pop star, ce qui n'est pas réel, ma vie et ma période de croissance ont été assez tardives... Maintenant, j'ai réalisé que je ne voulais plus me vendre et pas seulement que, je ne voulais plus vraiment être visible, j'aime toujours beaucoup faire de la musique et je veux toujours que les gens aiment ma musique. Mais je veux qu'ils aiment ce qu'il est. Je ne suis pas trop préoccupé par la vente de millions et de millions de disques. "

* -  Q  -  N'est-ce pas un luxe qu'une personne qui a très bien réussi peut se permettre ?

GM  -  " Non, ce n'est pas ça. Bien sûr, je suis maintenant dans une position où j'ai le luxe de pouvoir faire ce que je veux mais je suis arrivé à la conclusion que j'ai passé presque 10 ans à essayer de me convaincre et de convaincre le monde que j'étais quelque chose de vraiment spécial..."

* -  Q  -  Et maintenant vous avez compris que vous ne l'êtes pas ?

GM  -  " Exactement (rires)... Non, en fait ce n'est pas vrai. J'ai réalisé que j'ai beaucoup plus de respect pour ma propre musique qu'auparavant. En fait, je crois en ce que je fais en tant que musicien, complètement séparé de l'imagerie. Et je suis arrivé au point où je sais que la création de cette image me rend malheureux maintenant. Ce que je n'avais pas envie de faire, c'est de m'arrêter brusquement, de faire un pas en arrière et d'essayer de créer une sorte mystique. Je veux que les gens sachent que dans un avenir prévisible, à moins d'avoir quelque chose de très important à dire, ce que je ne pense pas que cela se produira, je vais disparaître un peu. Je me suis crée une plate-forme à partir de laquelle je peux faire de la musique et c'est tout. Oh, je suis un musicien sérieux qui se prend tellement au sérieux que les gens ne devraient entendre que la musique. "

* -  Q  -  Comment votre maison de disques a-t-elle réagi à cette nouvelle ?

GM  -  " Ils ont été très bons. Mais ils n'ont pas d'autre produit, ce qu'ils appellent produit superstar pour le moment. Je pense qu'ils comprennent mon refus de faire des vidéos parce que beaucoup de disques de ce nouvel album remontent à une période, fin des années 60, début des années 70, où la vidéo n'était pas nécessaire pour accompagner les disques. Je pense que les chansons fonctionneront mieux si vous n'avez pas mon visage à affronter (rires). Cela peut-être très déroutant (rires). Si j'étais très professionnel, je réaliserais que le risque est énorme, mais je veux simplement que les gens utilisent leur imagination et ne disposent pas de la vidéo automatique avec chaque enregistrement. Faire des vidéos me rend si malheureux, vraiment, et à mon avis, si je suis malheureux, je ne peux pas faire de la musique décente. Il y avait des chansons sur Faith quand j'ai pensé, ça me fait vraiment plaisir, maintenant s'il te plaît, Dieu ne me laisse pas foutre la vidéo !. Ce n'est pas comme ça que ça devrait être. Je prends vraiment une part importante de mon public en faisant cela, mais... je dois penser à moi-même et à ma vie..."

* -  Q  -  Dans l'ensemble, seriez-vous d'accord pour dire que votre nouvel album est plus sombre que Faith ?

GM  -  " Musicalement ce n'est pas le cas, mais les paroles sont assez basses. Comme la liberté sonne vraiment . C'est plus proche d'un Wham! Faith, et c'est en partie à cause de Wham! et du passé et de ce que je ressens différemment de tout cela maintenant. Mais aujourd'hui ma façon de jouer n'est plus la même, pas du tout, je pense que je vais être un peu plus heureux. J'aime le fait que ce soit une chanson si pop que vous ne comprenez pas vraiment les paroles avant de l'avoir entendu deux ou trois fois. J'aime aussi ça parce que ça prolonge la durée de vie d'un disque, on l'apprécie à différents niveaux. Mais oui, en y réfléchissant, il y a quelques trucs misérables sur cet album. "

* -  Q  -  Une piste, Heal The Pain, commence par vous dire : Il doit vous avoir vraiment blessé. Pour vous faire dire ce que vous faîtes, et avant de vous en rendre compte, vous avez séduit la personne pour qui vous chantez.

GM  -  " Je suppose que c'est comme ça. Je n'y ai jamais pensé comme ça (rires). C'est rusé, n'est-ce pas ? Mais c'est une interprétation très cynique, vraiment cynique. Mes intentions étaient honorables!. "

* -  Q  -  Il existe une biographie officielle, Bare, écrite par Tony Parsons, publiée ce mois-ci. Comment une biographie "Officielle" est-elle réellement préparée du point de vue du sujet ? Quelle a été votre contribution ?

GM  -  " Et bien, je me suis assis avec Tony et nous avons eu des entrevues de sept ou huit entre trois et peut-être quatre heures. Nous avons commencé au début de 1988, le lendemain de ma victoire au Grammy, puis nous sommes allés jusqu'au bout. Il a interviewé par intermittence beaucoup d'autres personnes. Donc, le livre prend chaque évènement iidividuellement, c'est comme cette idée de choeur grec, et vous entendez tout sous des perspectives différentes. Ce n'est pas un motif biographique traditionnel, vous obtenez une image très claire de moi et des gens qui parlent de moi. "

* -  Q  -  Vraisemblablement, l'entretien avec Tony Parsons est devenu de plus en plus intime au fur et à mesure que vous vous connaissiez mieux ?

GM  -  " Et bien, je le connaissais très bien parce que je lui avais déjà parlé trois ou quatre fois auparavant. Ce qui est intéressant, c'est que, au moment où il s'y est vraiment pris, il avait beaucoup plus confiance en moi qu'il ne l'était initialement. Je pense qu'il m'a aimé beaucoup plus. Non pas qu'il m'ait détesté au départ, mais il y avait un réel respect et on pouvait le sentir essayer de ne pas mettre cela dans le livre. Il ne voulait vraiment pas que cela paraisse sycophante. "

*  -  Q  - Est-ce que parler de vous-même en profondeur avait un sens psychanalytique ?

GM  -  " Ce que j'ai trouvé étrange, c'est qu'après un moment, il savait presque ce que j'allais dire. Je sentais vraiment que je pouvais lui faire confiance. "

*  -  Q  - N'est-il pas arrogant d'avoir une biographgie écrite à l'âge de 27 ans ?

GM  -  " Je ne suis pas vraiment dérangé. Je voulais juste que ce soit là comme un document racontant ce qui s'était passé jusqu'ici. Comme je ne ferai plus d'entrevues, je voulais que quelque chose de définitif dise : C'est ce qui s'est passé et tout ce que vous lisez est une tonne de vieilles conneries. Il y a eu tellement de spéculations et de conneries sur les 10 dernières années, je pense qu'un récit définitif est nécessaire. "

* -  Q  - Avez-vous développé une immunité contre les histoires de tabloïd sur vous-même ?

GM  -  " J'ai développé une capacité à l'arrêter à mi chemin, je me touche la tête et le coeur. Les choses me dérangent toujours, mais je ne m'inquiète pas à leur sujet toute la journée. Ils essaient de recommencer une autre chose en ce moment. Dieu sait ce qu'ils vont trouver cette fois. Il n'y a vraiment rien d'autre à traîner. Ils ne s'arrêtent jamais. "

*  - Q  - Aimez-vous toujours être célèbre ?

GM  -  Et bien, je suppose que si je l'appréciais vraiment, je ne voudrais pas arrêter ses progrès comme je le fais, n'est-ce pas ? Mais il y a des éléments que j'apprécie toujours. Cela dépend vraiment de votre humeur. Il y a des moments où le fait que tout le monde vous regarde ne vous dérange pas et des moments où cela vous dérange. Je peux honnêtement dire que cela ne me manquerait pas. La liberté dans laquelle je me trouvais me manquerait car je pourrais faire ce que je veux la plupart du temps. Si je ne pouvais pas prendre l'avion quelque part ou trouver une table dans un restaurant quand je le voulais, ce genre d'avantages, si on me les enlevait, je suis sûr que je le remarquerais. En ce qui concerne la reconnaissance, ici, les gens me donnent un peu plus de place maintenant, mais pour le moment en Amérique, je n'en ai plus. "

* -  Q  - Qu'est-ce que les gens disent généralement quand ils vous arrêtent dans la rue ? Qu'attendent-ils ?

GM  -  " Je ne sais pas ce qu'ils attendent ? Ils disent normalement, je pensais que tu serais plus grand... Oh...Une chose qui m'a frappé récemment est que je souris constamment, parce que chaque fois que j'entre dans un magasin ou que je vois quelqu'un passer devant dans une voiture, ils se disent : voilà Michael... C'est une expérience. Par conséquent, je reçois une réaction très positive, bien que probablement tout à fait fausse, de toutes les personnes que je rencontre. Vous oubliez que ce n'est pas une expérience normale et que la plupart des gens sont accueillis avec indifférence. Je n'ai jamais rencontré d'indifférence. Les gens viennent toujours vers moi en souriant . "

*  - Q  - N'est-ce pas étrange que vous soyez constamment confronté à des réactions déformées ?

GM  -  " Cela ne me fait pas peur parce que je le comprends et je l'apprécie vraiment. Vous n'auriez une fausse perception des gens que si vous étiez stupide. Je sais pourquoi les gens sont gentils avec moi, ils rencontrent une personne célèbre et je ne suis pas assez stupide pour penser que tout le monde m'aime parce qu'ils viennent en souriant. Mais cela vous oblige à exiger beaucoup plus des individus si vous leur permettez de vous approcher de près. J'ai développé une capacité à déterminer très rapidement si les personnes sont authentiques ou non. Je pense que je dois vraiment obtenir la confiance de quelqu'un pour lui permettre même de dépasser le niveau le plus superficiel. J'ai une assez bonne intuition à propos des gens. Je n'ai jamais été pris au dépourvu ni surpris au cours des quatre ou cinq dernières années. Je me suis fait des amis et ils ont tous été de bons amis et j'ai trouvé qui je devais éviter . "

*  - Q  - Pensez-vous que vous avez tendance à trop vous analyser ?

GM  -  " Oui bien sûr. Je lis constamment l'opinion des gens sur moi et ils ne sont pas très bons en général. Je n'ai jamais vraiment été capable de travailler dans une position où les gens sont très sympathiques avec moi simplement parce que j'ai toujours réussi. Surtout dans ce pays. En gros, si vous réussissez dans ce pays, vous vous défendez constamment. Et lorsque vous vous défendez, vous constatez que vous analysez vos motivations pour cela, vos raisons pour cela. Je dois faire attention à ne pas trop absorber l'agression que je ressens dans la presse. Mais j'ai toujours été assez auto-analytique et mes chansons ont toujours été comme ça. Mais alors je suis probablement beaucoup de choses que je n'aurais pas été si je n'étais pas devenu célèbre . "

* -  Q  - Ecoutez sans préjugés, le titre est-il un message destiné au marché britannique ?

GM  -  " Je ne veux pas en parler, mais en Grande-Bretagne, on me voit encore dans certaines régions comme un petit chanteur pop léger. C'est tout le contraire en Amérique. Ils me prennent un peu au sérieux. Ils pensent que je suis ce type vraiment sérieux, de mauvaise humeur . "

 

* -  Q  - Avez-vous éprouvé un sentiment de doute de vous-même lors de la création de cet album ?

GM  -  " Oh oui. Tous les artistes ont ce doute. Si vous ne doutiez pas de vous-même, vous ne pourriez pas continuer. Mais je suis devenu plus confiant et plus prolifique que je souhaite capitaliser. Si vous êtes un artiste majeur des ventes, vous n'êtes pas censé créer un album plus de deux ou trois par an . Trois ans se sont écoulés depuis mon dernier album et je n'ai plus aucune chance de le faire. Je veux faire un  album au moins tous les 18 mois, sinon je ne pense pas que tu grandis et que tu te développe. Dans un monde idéal, l'entreprise se diviserait en artistes et musiciens, les artistes se concentreraient sur le travail en direct, vidéo et visuel, où les musiciens seraient nourris et développés au sens ancien du terme, où ils ne feraient que de la musique et ne se dérangeraient pas. Je pense que beaucoup de gens veulent écouter de la musique mais ont leurs propres images, leurs propres interprétations. Il y a trop  longtemps que les images toutes faites sont accompagnées de disques, et je crois que les gens commencent à en avoir un peu marre. C'est pourquoi je n'aime pas trop  parler des paroles et de leur contenu car cela enlève beaucoup. C'est comme quand tu as eu le coeur brisé et que tu as entendu une chanson triste à la radio, c'est à toi, pas au mec qui l'a chanté et à son dernier roman brisé. C'est ce que sont les chansons d'amour. "

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - LET HER DOWN EASY - PREMIER SINGLE DE L'ALBUM SYMPHONICA !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - LET HER DOWN EASY - PREMIER SINGLE DE L'ALBUM SYMPHONICA !!

" Let Her Down Easy " interprété par George Michael lors de la tournée Symphonica, elle est devenue l'un des temps forts et a été rapidement l'une des préférées des fans.

La voix mélodieuse de George renforce sa réputation en tant que meilleur chanteur de sa génération.

Cependant, certaines questions se posaient quand à savoir si la chanson avait bien été enregistrée en direct, ce qui a incité George à répondre sur twitter. Pour assurer aux fans que son nouveau single, " Let Her Down Easy " avait été enregistré lors du concert. Il a posté ceci.

- GM  -  " Les campeurs du matin! Juste par intérêt, Let Her Down Easy est en effet une voix en direct, mais la radio de nos jours ne sera pas tout en live ou en direct. "

Voici quelques critiques de la version de George Michael concernant ce titre .

- Radio Creme Brulee  -  " Même si " Let Her Down Easy ", n'est peut-être pas l'une des meilleures reprises enregistrées au fil des ans, cela mérite le meilleur et constitue un bon aperçu de ce que les auditeurs pouvaient espérer entendre sur Symphonica.... Indépendamment de ce que nous pensons de la plupart des chansons de George Michael, nous devons absolument lui rendre hommage, notamment pour sa capacité remarquable à les extraire de l'obscurité et à leur insuffler une nouvelle vie en y ajoutant son timbre vocal... Il ne couvre généralement pas les chansons qui ont été reprises et reprises par plusieurs artistes. C'est quelque chose qu'il a particulièrement bien fait lors de sa tournée Symphonica, tournée qui l'a amené à parcourir l'Europe entière aux côtés d'orchestre dans toutes les villes. Certaines des chansons relativement obscures (du moins en ce qui concerne le courant dominant limité américain) qu'il a donné à voir lors de cette tournée inclue FEAR ( interprétée à l'origine par le chanteur de Stone Roses, Ian Brown).... George Michael n'a jamais été un artiste ordinaire dans tous les sens du monde, ni sur le plan stylistique, ni sur le plan visuel, ni surtout sur le plan lyrique. Il n'est donc pas surprenant qu'il ai été attiré par la piste et ressente le besoin de réaliser une version de couverture de celle-ci. Sa décision d'enregistrer Let Her Down Easy correspond bien à sa personnalité aux multiples facettes et distincte, à la fois en tant que personne et en tant qu'artiste. La chanson est une ballade peu produite qui comporte un piano, des arrangements de cordes légères dans certaines parties, et la voix incroyablement belle de George... Comme une bonne bouteille de vin, la capacité vocale de George Michael ne semble que s'améliorer avec le temps. Plus important encore grâce à sa voix, il est capable de saisir à la fois la beauté des préoccupations d'un père et le sentiment d'impuissance qu'il ressent lorsqu'il tente de communiquer avec cet homme qui risque le plus de blesser sa fille. "

 

Le critique de NewNowNext.com, Louis Virtel écrit ceci :

- Louis Virtel  - " L' immédiateté de la voix de George me rappelle sa couverture fantastique de " They Won't Go When I Go " de Stevie Wonder de son deuxième album solo, mais ce morceau est en quelque sorte plus tendre. C'est un retour en forme pour un homme à la forme imbattable. Donc, rafraîchissant.."

Et vous, qu'aviez-vous ressenti lors de l'interprétation de George Michael avec ce titre ??

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - HAZEL O'CONNOR ETAIT AMI AVEC GEORGE MICHAEL !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - HAZEL O'CONNOR ETAIT AMI AVEC GEORGE MICHAEL !!

Hazel O'Connor, actrice et chanteuse britannique, dans une interview de 2017 parle de George Michael et nous raconte deux histoires étonnantes.

Hazel O'Connor a aussi été choriste de George dans le groupe Wham!, et George Michael est quand à lui apparu dans une vidéo de Hazel O'Connor en 1984 avec le titre " Don't Touch Me ".

Hazel et George sont devenus des amis proches lors de son différend juridique avec sa société de disques, car ils avaient les mêmes avocats.

Elle se souvient avoir fait de petites choses stupides, comme promener son chien ensemble dans les champs.

* - " Une fois nous sommes allés voir David Bowie ensemble à Wembley... nous sommes arrivés par le métro, mais nous sommes partis parce qu'il y avait tellement de monde. Nous avons pensé, ( comment allons-nous sortir d'ici ? )... Nous avons commencé à marcher, puis nous avons décidé de faire de l'auto-stop. Nous avons eu la première aide et le chauffeur a paniqué lorsqu'il nous a reconnus... Quand nous avons dû sortir, nous avons commencé à faire des choses stupides comme Wham!, danser le long de la route pour essayer d'obtenir une autre voiture. Je pense que c'est Pete Murphy, du Bauhaus, qui est venu nous chercher à la fin... George et moi avons eu beaucoup de moments hilarants. Il a accepté d'être dans la vidéo de mon single " Don't Touch Me ", et il y a une scène où nous nous embrassons. C'était juste une bêtise idiote, mais cela a abouti à des histoires ridicules disant que j'étais la femme la plus âgée qu'il voyait. "

Hazel nous parle d'un incident impliquant George et un seau d'eau.

* - " Il est venu à une petite fête où nous étions invîtés avec sa nouvelle démo solo sur un lecteur de cassettes. Nous avons eu un avant-goût et nous avons tous dansé et chanté dessus. Puis il est parti cette nuit là et tout le monde a quitté la fête.... A cinq heures du matin, M. George Michael me réveille en frappant à la fenêtre et disant : ' Hazel, Hazel, ouvre la porte.' ...Quand je l'ai fait, le pauvre homme était trempé, et il ne pleuvait pas.... Il avait oublié sa démo et était revenu la chercher. Il avait sonné à ma porte, mais j'avais éteint la sonnerie, je ne voulais pas que les gens assistent à une fête qui était finie. Il avait sonné chez la voisine plusieurs fois et elle n'était pas heureuse. Elle était allée dans sa salle de bain et lui avait versé un seau d'eau sur la tête. "

Hazel ne nous dit pas qu'elle a été la réaction de George, a-t-il pris cela à la rigolade ? Etait-il en colère ? Nous savons tous qu'il avait beaucoup d'humour, espérons que ce jour là il n'a pas pris froid..

Je poste la vidéo de Hazel dans laquelle George apparaît pour le titre " Don't Touch Me ", mais vous pourrez vous rendre compte qu'elle est de très mauvaise qualité, néanmoins nous pouvons apercevoir Georgece qui reste le plus important....

 

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - WEALTH, HOPE AND CHARITY - THE OBSERVER 1994 !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - WEALTH, HOPE AND CHARITY - THE OBSERVER 1994 !!

Dans l'observateur un article a été publié en décembre 1994, intitulé : " La richesse, l'espoir et la charité ", énumérant les philanthropiques les plus riches d'angleterre. Parmi les donateurs George Michael....

Donc, pour ceux qui connaissent très peu ou mal George Michael, lisez ceci et vous comprendrez quel homme il était, en plus de son talent....

 

George Michael qui a régulièrement donné un demi-million de dollars au cours des dernières années dit clairement : " Tout le monde est énervé d'écouter des célébrités se chamailler dans le dos en se disant combien ils sont généreux. Et ils ont raison. "

George Michael - 428.000 £

Handicap - Enfants - Médecine.

Sur la base des dons qu'il a fait par l'intermédiaire du Platinum Trust, George Michael peut affirmer à juste titre que : " J'ai donné un pourcentage substantiel de ce que j'ai gagné ". Il a crée cet organisme caritatif sous son vrai nom Georgios Kyriacos Panayiotou en 1990, la même année que son deuxième album solo Listen Whithout Préjudice. Au cours des 4 années qui ont suivi, il a versé 2 millions de livres sterling au fond d'affectation spéciale qui a octroyé des subventions d'un montant total de 1,3 millions de livres sterling.

Ces cadeaux ont été principalement destinés aux enfants ayant des besoins spéciaux ainsi qu'aux adultes handicapés mentaux et physiques nécessitant une attention particulière.

Par ailleurs il a fondé le Platinum Oversas Trust en septembre 1991 dans le but principal de promouvoir la recherche et le traitement de la leucémie, du cancer, du sida et des maladies associées ainsi que faire progresser l'éducation générale et les préoccupations du public concernant ces affectations.

 

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - TOO FUNKY ET SON HISTOIRE - EN 1992 !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - TOO FUNKY ET SON HISTOIRE - EN 1992 !!

La vidéo de " Too Funky " à été réalisée dans le but de collecter des fonds pour la recherche sur le sida.

" Too Funky " était gâchée par le conflit entre George Michael et Thierry Mugler.

Selon Estelle Lefèbure elle décrit l'équipe de création de George et Mugler : " Deux maîtres aux personnalités fortes et aux visions fortes .... A la fin du tournage George Michael avait hâte d'être libéré de Mugler..."  Estelle Lefèbure.

La vidéo était censée être le premier film de Thierry Mugler. Cependant, il y avait une vision contradictoire entre George et Thierry. La vidéo était dangereusement proche de ne pas être terminée. Mugler et George se sont disputés pendant le tournage raison pour laquelle Mugler n'a pas été crédité en tant que réalisateur du clip. En fait le générique à la fin de la vidéo montre un gros point d'interrogation comme nom du réalisateur. 

 

" Too Funky " c'était le summum de la mode. Tout le monde voulait être ces mannequins à la mode sur la piste, ou, comme dirait George Michael " Tout le monde veut un amoureux comme celui là. "   George Michael

A un moment donné George a pris la relève car le producteur avait dépassé le budget d'un million de dollars, il pleurait d'impuissance nerveuse et d'épuisement. George a donc pris la relève et à dit : " D'accord, j'ai eu ce dont j'avais besoin."  Manfred : " D'accord, mais je n'ai pas fini, je tire toujours et nous en avons encore pour deux jours. " George : " Non, je pense que nous avons terminé ." Manfred : " Je n'ai pas fini. " George : " J'ai dit qu'on avait fini.... Et bien, vous savez quoi ? Je suis celui qui est la superstar ici, pas vous. "

Après une réunion qui dura deux heures, ils sont sortis bras dessus, bras dessous et ils ont dit : " Nous allons continuer à tourner et nous allons finir ça. " Et George a commencé à regarder derrière l'objectif.

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - CARELESS WHISPER NOUVELLE GENERATION !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - CARELESS WHISPER NOUVELLE GENERATION !!

George Michael est IRREMPLACABLE, INEGALE, nous le savons très bien. Je tiens à préciser que pour ma part je n'aime pas que les chansons de George Michael soit interprété par d'autres il me semble qu'il manque cette émotion que  seul l'Unique George était capable de faire passer, par contre il pouvait facilement s'approprier les chansons d'autres artistes, et il faut reconnaître que souvent c'était toujours mieux que l'original....

Ce matin, j'ai reçu d'un grand fan de George, un petit cadeau, une découverte, que j'ai voulu partager avec vous et il s'agit , d'une reprise de " Careless Whisper " par Alexander Panayotov.

 

Je trouve ce "duo" virtuel génial avec George Michael en fond d'écran, les deux voix vont très bien ensembles. L'émotion passe....

Alexander Panayotov est chanteur compositeur, musicien pop russe. Lors de la finale le 30 décembre 2016 il a eu beaucoup de succès dans l'émission " Voice ", adaptation russe de The Voice. Depuis il a connu de nombreux succès, des récompenses.

Un sens de la magie s'installe dans le coeur de chaque spectateur ayant assisté a un de ses concerts.

 

Alexander Panayotov voulait-il rendre hommage à notre George Michael ?

Je pense que George serait fier de cette interprétation....

Et vous, qu'en pensez-vous ??.....

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - POUR GEORGE ELVIS N'ETAIT PAS LE SEUL ROCKER BLANC A AVOIR TOUS LES BONS COUPS!!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - POUR GEORGE ELVIS N'ETAIT PAS LE SEUL ROCKER BLANC A AVOIR TOUS LES BONS COUPS!!

Remontons dans le temps, en 1988, avec George et cette interview avec des morceaux choisis et traduits par moi-même !!

En octobre 1988, dans le magazine Interview, " Souled Out " écrit par Joseph Perkins.

George Michael est sur la route depuis près de sept mois maintenant, il est sur le point de donner trois concerts à guichets fermés au Madison Square Garden à New York. Je rattrape la pop star Britannique lors de sa tournée pour une interview. L'année dernière il a sorti son premier album, Faith, qui est devenu une sensation immédiate. 

Ce qui plaît le plus à George Michael dans son premier album, c'est qu'il a fait taire les critiques qui remettaient en cause son intégrité musicale. Le disque a été universellement loué pour sa provocité, son âme et sa profondeur. La foi, dit George n'est que le reflet du processus de maturation qu'il a connu en tant qu'artiste et en tant que personne. Son meilleur travail, dit-il, est toujours devant lui.

* - Faith a donné quatre singles numéro un : " I want your sex ", " Father Figure ", " One More Try ", "Monkey ". Dans votre rêve le plus fou, imaginiez-vous avoir autant de numéro 1 ?

GM  -  " Je ne pensais pas vraiment que ce serait aussi simple que cela. Je croyais que l'album avait une chance, parce que je pensais que le matériau était assez fort, mais les choses se sont déroulées comme sur des roulettes, c'est incroyable. "

* - Vous êtes maintenant un homme de la renaissance musicale. Vous écrivez toutes vos chansons, vous les chantez, vous jouez la plupart des instruments de votre album, vous produisez cet album, sans oubliez que vous réalisez et éditez vos propres vidéos. Est-ce une indication que vous tenez vraiment à avoir le contrôle de votre travail ?

GM  -  " Oui, je suis fondamentalement un maniaque du contrôle. Ce n'est pas parce que je veux être, je ne suis pas du tout dans le jeu de puissance qui en découle. Je suis un perfectionniste. C'est assez lourd et cela prend beaucoup de temps, mais ça va vraiment bien et je dois faire mes propres choses. En fait, cette dernière vidéo est la première vidéo en trois ans que je n'ai pas pu éditer. Je n'avais tout simplement pas le temps à cause de la tournée. "

* - Les chansons de Faith ont évidemment un aspect plus chaud que celui de votre précédent travail avec Wham! et la musique, certaines sont couvrantes, d'autres évoquent simplement des images que personne ne vous avait associées auparavant. Etait-ce toujours caché juste sous la surface ?

GM  -  " C'est un processus de croissance. Une partie était déjà là. Les choses que j'écrivais pour Wham! étaient une indication forte de ce que serait mon futur album. Mais la plupart des gens se sont tellement perdus dans notre image et l'ont trouvée assez répugnante. Pourtant, la musique était toujours là et la capacité lyrique menaçait toujours de montrer sa tête. "

* -  " Careless Whisper ", une chanson à laquelle vous allez toujours être associé, tout comme Led Zeppelin est toujours associé à " Stairway to Heaven ". Vous n'aimez pas beaucoup " Careless Whisper ", vous pensez que " One More Try " est une chanson plus forte ? "

GM  -  " Je sens juste que " One More Try " est mieux niveau lyrique. " Careless Whsiper ", comme je l'avais écrit quand j'avais 17 ans, et comme je n'avais jamais vécu une expérience aussi forte de ma vie, c'était donc un peu précoce. Pourtant cela semblait se connecter avec les gens, ce qui est une chose merveilleuse et une merveilleuse coïncidence, vous savez. Mais au fond, je vois cette chanson comme une série d'images que j'ai assemblées pour illustrer le fait qu'à l'époque, je voyais une fille et que j'ai commencé à en voir une autre, c'était la culpabilité entre ces deux périodes. Les ballades que j'ai écrites depuis ont porté sur des choses qui me faisaient vraiment mal. "

* -  Y a-t-il un thème à la foi ?

GM  -  " Pas vraiment, sauf que ça concerne ma vie, je repense à une période de ma vie où j'ai été gravement blessé, puis à un autre moment où j'ai senti que j'avais encore des ennuis, alors je suppose qu'il y a un thème . "

* -  Craignez-vous que votre futur travail sera toujours comparé à Faith, qui a eu un tel succès commercial et critique ?

GM  -  " Non, je ne doute pas que la musique que je publierai sera meilleure. J'ai 25 ans, je ne peux pas croire que j'ai écrit mon meilleur travail pour le moment. Si je le croyais, je ne prendrais plus la peine de publier de la musique. Je pense aussi que je pourrais probablement répéter le succès commercial. Que je le veuille ou non, c'est une autre affaire. Je pense qu'il y a toujours un meilleur travail en moi. "

* -  Comment as-tu commencé dans le monde de la musique ?

GM  -  " Et bien, c'est une série d'incidents très chanceux qui ont conduit à Wham!, obtenir un contrat d'enregistrement, même si nous n'étions pas Wham!, quand nous avons eu le contrat. Nous n'étions rien, nous étions juste deux amis qui avaient écrit quelques chansons. Andrew et moi avions fait une démonstration de certaines de nos chansons à très bon marché, et nous ne nous attendions pas à un quelconque contrat d'enregistrement. Nous nous sommes promener avec notre cassette de démonstration, en essayant de trouver quelqu'un pour nous donner l'argent nécessaire à la démonstration. Au lieu de cela; nous avons eu un contrat. Ce fut juste une pause incroyablement chanceuse. "

* -  Comment la météorite de Wham! est-elle passée de l'anonymat virtuel à la célébrité mondiale qui a affecté votre vie ?

GM  -  " Cela a totalement changé ma vie. Il serait très difficile de savoir comment cela m'a changé en tant que personne, vous auriez à demander à d'autres personnes . Evidemment, cela m'a rendu beaucoup plus confortable en tant que musicien. J'étais très confiant de devenir un musicien à succès, mais je ne savais pas que je deviendrais une célébrité. Je ne m'attendais pas à entrer dans des anecdotes de tabloïd ou quelque chose de ce genre. Je soupçonne donc que mon point de vue et beaucoup de mes idées ont changé de manière assez radicale. C'était aussi assez déroutant. "

* -  Quel était l'inconvénient de la célébrité ?

GM  -  " Le principal inconvénient était que cela s'était passé si vite et que je n'avais pas le temps de déterminer quel genre de personne je voulais être. Vous savez, les années entre la fin de l'école et le passage à l'âge adulte sont des années très importantes. Vous faîtes beaucoup de choix quand au type de vie que vous voulez mener et au type de personne que vous voulez être. Il y avait tellement de gens qui avaient des opinions sur moi, beaucoup d'entre eux très peu flatteurs, qu'il était difficile de décider de qui j'étais supposé être. "

* -  Selon vous, quelle est l'idée fausse la plus commune sur vous-même ?

GM  -  " L'idée fausse la plus répandue dans le passé concerne mon propre contrôle et le calcul de ma carrière. Ma musique fait partie de la musique la plus honnête qui soit parue au cours des quatre ou cinq dernières années, et je pense que c'est pourquoi les gens l'achètent. Quand j'ouvre la bouche et chante, la vérité se dégage. Quand j'écris, la vérité est révélée. Je ne peux pas mentir. C'est, je pense, l'un des éléments les plus forts de la musique. Quand les gens parlent de mon écriture comme si je le faisait du point de vue d'un comptable, ça me fait vraiment chier. "

* -  Vous avez fait des duos avec Aretha Franklin et Elton John, je sais que vous les admirez tous les deux énormément. Y a-t-il quelqu'un d'autre avec lequel vous aimeriez travailler à ce stade ?

GM  -  " Pas vraiment. Je ne suis pas un grand collaborateur à vrai dire. Plusieurs personnes différentes m'ont abordé à maintes reprises et la plupart d'entre elles veulent faire quelque chose que j'écris et que je produit, et je ne suis tout simplement pas dans cela. Quand j'écris et produit quelque chose, je sais exactement comment je veux que ça sonne et j'en ai une très bonne interprétation. Je ne peux pas vraiment penser à quelqu'un en ce moment avec lequel j'aimerais particulièrement jouer en duo. Vous ne savez jamais cependant.... Je pourrais recevoir une offre demain et dire : " Ouais, ce serait génial "... Mais ce n'est pas quelque chose qui me préoccupe. "

* -  Avec toute l'hystérie qui accompagne les tournées de concerts, y a-t-il déjà eu un moment effrayant pour vous ?

GM  -  " Pas vraiment. Je veux dire, les gens courent sur et en dehors de la scène, mais d'habitude, ils sont enlevés avant de m'atteindre. Ce n'est pas vraiment effrayant. Il y a toujours la possibilité que quelqu'un vienne vous prendre, vous prenez ce risque lorsque vous vous produisez devant des milliers de personnes. " 

* -  Votre père était-il quelque peu inquiet au sujet de votre carrière musicale au début ? 

GM  -  " Il était plus que craintif. Il ne pensait pas que j'avais une chance. Il n'avait aucune confiance en moi et était convaincu que j'allais lui demander de l'argent à 40 ans. Nous nous disputions constamment à ce sujet. Puis, à un certain âge, j'ai juste cessé de me disputer. Je me suis rendu compte qu'il ne pouvait pas le voir, car pour qu'il approuve ce que je faisais, il devait croire en moi en tant que musicien. Et il n'était pas un homme de musique. Je m'entends vraiment très bien avec lui maintenant, mais j'ai passé des moments terribles avec lui à l'adolescence. Tout ce que nous faisions était de nous crier dessus, et quand nous ne le faisions pas, nous ne voulions tout simplement pas nous parler. "

* -  Vous n'auriez pas fait de Chirurgie esthétique ?

GM  -  " Oh non, je ne toucherais jamais à rien. Je pense qu'il est imprudent de jouer avec le visage qui vous a été donné. Je pense qu'avoir une petite pince ou une petite frimousse est tout à fait obscène. "

* -  Vous sentez-vous obligé de souffrir d'une manière ou d'une autre est -ce que cela fait partie de votre art ? Allez-vous pour l'inaccessible ?

GM  -  " Cela fait partie de mon art. Il  a peu de temps, quelqu'un m'a dit qu'il me semble que tout ce qui a de la valeur dans la vie doit être difficile à atteindre. Et c'est définitivement mon attitude. Je ne pense pas vraiment que je mérite quelque chose si je n'ai pas eu me battre pour l'obtenir. Ce n'est pas une attitude consciente, c'est stupide et faux. Parfois, vous méritez des choses sans avoir a endurer l'agonie. "

* -  Avez-vous fait quelque chose que vous auriez fait différemment dans votre carrière si vous en aviez la chance ?

GM  -  " Je pense avoir obtenu tout ce que je souhaitais au cours des cinq dernières années et j'ai toujours le sentiment d'avoir beaucoup d'options à ma disposition. Je ne pouvais rien changer sans changer la position finale et je suis parfaitement heureux maintenant. Donc, tout ce que je pense d'une certaine manière peut avoir été une erreur dans le passé, d'une autre manière, ce n'est pas une erreur, car cela m'a laissé ici. "

* -  Vous avez évidemment réalisé la plupart, sinon toutes, de vos ambitions. Reste-t-il des fantasmes ?

GM  -  " Je ne suis pas vraiment sûr. Pas de fantasmes, je ne pense pas. La plupart de mes fantasmes ont déjà été réalisés. Je suppose que romantiquement certains fantasmes peuvent encore être réalisés. Mais pas professionnellement. J'espère juste que je resterai musicalement aussi longtemps que possible. J'adorerais penser que je continuerai à me satisfaire et à satisfaire les autres en tant que musicien jusqu'au jour de ma mort."

 

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>