Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

34 articles avec interview - radio

GEORGE MICHAEL - GEORGE ET L'HISTOIRE DE SON DUO AVEC SIR PAUL McCARTNEY !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - GEORGE ET L'HISTOIRE DE SON DUO AVEC SIR PAUL McCARTNEY !!

Une interview de Kristy Wark avec George Michael en juillet 2005.

George raconte l'histoire de son duo avec Sir Paul McCartney, lors du concert caritatif Live 8 - The Long Walk To Justice .

Traduit par mes soins.

George Michael a eu l'occasion de se produire dans certains des plus grands concerts caritatifs et a chanté avec certains des plus grands artistes. Il nous raconte l'histoire de son duo avec Paul McCartney sur le titre " Drive My Car "

-  KW  -  Comment s'était d'être avec Paul McCartney, étant donné que vous jouiez des chansons des Beatles lorsque vous étiez enfant ?

-  GM  -  "  Oh c'était fantastique !  Tu sais que l'homme a oublié de me présenter, tu sais, tout le monde pensait que je courais sur scène. Je possède cette superbe séquence que mon meilleur ami avait fait. Il tournait sur le côté de la scène et j'étais de toute façon vraiment de mauvaise humeur parce qu'il m'avait fait venir vingt minutes plus tôt. "

-  KW  -  Mais c'était juste 20 minutes

-  GM  -  "  Ouais, je sais mais c'est 20 minutes ! Cela enlève votre ambiance quand vous voulez juste marcher sur scène de toute façon ."

-  KW  -  Vous vous dites, que vais-faire maintenant ?

-  GM  -  "  Exactement ! Donc après les 20 minutes, j'ai entendu le début de " Baby You Can Drive My Car " démarrer. C'était juste : " Attends une minute, tu étais censé faire une chanson différente. ".... Ils ont coupé une chanson de la set sans me le dire et il a oublié de me présenter . "

-  GM  -  "  Donc, il y a ce morceau de film de moi... Personne ne m'a dit de continuer, et puis il y a mon compagnon en train de me dire cours sur scène, c'est donc ce que j'ai fait, j'ai couru juste avant d'être le premier à chanter le refrain ! Mais sinon, j'ai failli ne pas arriver à Live 8. Le pauvre Paul devait être hystérique. "

-  KW  -  Y a-t-il d'autres personnes avec qui vous aimeriez chanter et que vous n'avez pas encore fait ? 

-  GM  -  "  J'ai chanté avec à peu près tout le monde que je voulais, vraiment. Juste a propos de... Il y en a quelques-uns à faire. "

-  KW  -  Et que va-t-il se passer ? Allez-vous en faire une possibilité ?

-  GM  -  "  Et bien j'étais censé... j'ai failli faire quelque chose avec Sade parce que je pensais que ce serait génial. J'aime Sade. Mais elle ne voulait pas le faire, et en fait, je pense qu'elle était trop nerveuse pour le faire. Et elle ne l'a jamais fait, elle n'a jamais fait de duos et je suis sûr que beaucoup de gens lui ont demandé, alors je l'ai cru quand elle a dit non. J'aimerais je pense que Lauryn Hill est une ambition restante mais je ne sais pas non plus si c'est une possibilité. Il faudra voir ."

-  KW  -  Pensez-vous alors que vous sortirez un album de duos ?

-  GM  -  "  Ahhhhh.... Je veux dire, je suppose que c'est une possibilité certaine. "

-  KW  -  Ou un téléchargement de duos ? Alors, George Michael va-t-il à nouveau revenir sur le devant de la scène ?

-  GM  -  "  Nous savons que ce qui est étrange, c'est que je ne sais comment cela va... Je ne sais pas comment cela va fonctionner. Si le site caritatif connaît un succès inspirant, je ne sais pas vraiment où sont mes linites en termes de promotion. Parce que je sais quelles sont mes limites en termes de promotion quand il s'agit de vendre plus de disques ou non, c'est-à-dire que je déteste le faire et que je me sens très peu britannique et très gentil... Je vois une sorte de vente difficile promotion comme me prostituant. Je ne peux pas m'en empêcher. Même si c'est un sophisme complet, c'est comme ça que je le vois. Je suis de cette génération et c'est déroutant. Quand vous dites si je peux gagner de l'argent pour une oeuvre caritative et que je peux le faire pour d'autres personnes, alors peut-être que cela ne me dérangera pas. Je ne sais vraiment pas . "

-  KW  -  Juste un dernier point. Elton John a dit très récemment que ce que George Michael doit faire, c'est s'alléger. Est-ce un bon conseil ?

-  GM  -  "  Oh mon Dieu ouais ! J'aimerais pouvoir m'éclairer. J'ai passé toute ma vie à souhaiter pouvoir m'éclairer, tu sais. Je pense que c'est probablement ce qui était si bon pour moi avec Andrew. Et bien, Andrew est un type assez sérieux ces jours-ci. Nous avons un peu inversé les rôles ces jours-ci, et je m'amuse beaucoup plus en tant qu'homme de 42 ans qu'en tant qu'homme de 24 ans qui a énormément de succès. Il n'en est pas question. J'ai juste... c'était un voyage très solitaire à certains moments, et je pense que si j'avais été un peu moins dupe à 18 ans, vous savez que les choses auraient peut-être été légèrement différentes. Mais je le suis, comme je l'ai dit. Je ne me plains pas. Je suis incroyablement heureux des résultats de tout cela. C'est juste que ça aurait pu être un voyage différent, tu sais . "

-  KW  -  George Michael merci beaucoup

-  GM  -  "  Merci  "

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - GEORGE A-T-IL DEJA EU DES COURS DE CHANT ?

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - GEORGE A-T-IL DEJA EU DES COURS DE CHANT ?

Suite et fin de l'interview avec George Michael et Mel Everett le 30 mars 1997 sur la radio GWR FM Bristol.

-  Mel  -  As-tu déjà eu des cours de chant ?

-  GM  -  "  Non, j'ai eu des cours quand j'ai eu des problèmes comme une opération...euh....J'ai été opéré... C'est quelque chose qui m'a rendu malheureux sur le Faith Tour, j'étais à l'agonie absolue. J'ai eu une laryngite en Australie et je ne voulais pas annuler les dates, alors j'ai en quelque sorte bien chanté alors que je n'aurais pas dû le faire après une laryngite, et c'est devenu comme le début de nodules ou peu importe comment ils les appellent...euh...la chose terrible à ce sujet en fait, c'est que j'ai vu huit médecins avant que ce soit diagnostiqué et je n'arrêtais pas de dire : " Je suis vraiment à l'agonie, vous savez que ça fait vraiment mal. "... A un moment ma maman m'a dit qu'elle ne viendrait plus me voir parce que cela lui faisait mal de me voir chanter, de me voir m'efforcer, et cela dans huit villes différentes avant que quiconque ne dise autre chose que " Tour Fatigue "... Ouais, et la compagnie d'assurance refusait toujours de croire, l'assurance pour la tournée évidemment...euh...ils refusaient toujours de croire, donc, nous devions en fait avoir un médecin de l'assurance présent pendant l'opération pour regarder ça, vous savez, j'étais complètement inconscient. En fait, nous devions avoir... c'est vraiment une blague, tu peux penser ? il y avait mon manager, mes deux managers, il y avait mon avocat et le médecin des assurances, qui regardaient. "

-  Mel  -  Non !!

-  GM  -  "  Et moi, complètement inconscient, assis là sur cette table juste pour s'assurer que le médecin puisse dire, en pointant dessus,  : " Regardez, le voilà le Kyste " 

 

-  Mel  -  George, où as-tu trouvé le nom du nouveau label Aegean ?

-  GM  -  "  Je voulais juste...tu sais, j'ai ce vague, vague désir de garder tout en quelque sorte... un élément de mon héritage qui est grec, et même si j'ai toujours dit et tu sais que je ne me sens pas vraiment grec à part le fait que je suis très poilu (rires)...c'est juste quelque chose...j'aime reconnaître le fait que je ne le suis pas...même si mon personnage est assez anglais, il y a certaines choses chez moi qui ne sont pas du tout anglais et euh...et j'ai aimé ça...je pense que c'est intéressant de garder cette partie de mon histoire quelque part là-dedans vous savez, même au fait qu'en mon nom j'ai été au cours des sept dernières années, j'ai toujours eu le A et le E connectés. Je pense que ça s'appelle un  " Dipthong " .... (voyelle avec deux cibles différentes)

-  Mel  -  Quel est ton vrai nom alors. Je veux dire que George est ton vrai nom n'est-ce-pas ? Mais c'est plus long .

-  GM  -  "  Oui George, mais c'est du grec. En grec, c'est ( Georgios ). Mon vrai nom complet est :  Georgios Kyriacos Panayiotou ."

-  Mel  -  Vraiment ? !! ça a l'air vraiment cool, n'est-ce pas ?

-  GM  -  "  Ouais, vraiment ça n'a pas l'air si cool sur le papier croyez-moi, et ça n'aurait certainement pas l'air très cool de tourner dans votre collection de disques alors... c'est pourquoi j'ai dû le changer "

-  Mel  -  Donc, la nouvelle chanson est Waltz Away Dreaming, et c'est avec Toby Bourke et vous-même. Toby Bourke est-elle la première personne avec qui vous avez signée ?

-  GM  -  "  Ouais...Toby est en fait la première personne à qui j'ai été présenté en termes de...alors euh...ouais, il était le premier et en fait cette chanson Waltz Away Dreaming est en fait une adaptation de la démo originale que j'ai entendue, et la face B est en fait complètement une démo, c'est juste une guitare et Toby qui chante et c'est juste l'écrivain le plus fantastique, le chanteur fantastique. La raison pour laquelle il est arrivé en premier était simplement que j'écoutais la démo originale quelques nuits après la mort de ma mère et cela semblait être parfait... Je savais que si j'adaptais un peu les paroles et ajoutais mes propres vers, cela serait juste, ça pourrait être une chanson merveilleuse. "

-  Mel  -  C'est une belle chanson

-  GM  -  "  Juste pour rendre hommage à ma mère, vous savez, et la façon dont cela devrait être entendu est que si vous l'écoutez, la voix de Toby représente la voix de mon père, et je me représente en train de parler à mon père, et je suis très fier... J'ai toujours dit que c'était la première sortie en partie en hommage à ma mère, et deuxièment, le fait que j'y sois impliqué est évidemment une belle façon de commencer. Mais euh.. ça n'a pas été un disque particulièrement facile à la radio, je savais que ça ne le serait pas. Vous savez, si je n'y étais pas, il y a de fortes chances qu'à cause de son tempo, et à cause de son style, il ne soit pas vraiment écouté. Mais indépendamment de cela . "

Je termine cette interview avec la jolie chanson  " Waltz Away Dreaming " La valse en rêvant...

Ce titre est apparu en 1998 sur l'album " Ladies & Gentlemen ", mais uniquement version cassette...

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - QU'EST-CE QU'IL Y A DE PIRE DANS LE FAIT D'ETRE CELEBRE ? !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - QU'EST-CE QU'IL Y A DE PIRE DANS LE FAIT D'ETRE CELEBRE ? !!

Une interview de George Michael le 30 mars 1997 par Mel Everett, sur la Radio GWR FM Bristol. 

Morceaux choisis et traduits par mes soins ...

- Mel  -  George, j'ai oublié cette jupe courte que je portais dans les années 80. Vous êtes-vous remis de ce joli short blanc que vous portiez ?

-  GM  -  "  Oh je les ai tous!... Je les garde à la maison, je porte tous ces trucs des premières vidéos de Wham! à la maison juste pour me sentir plus jeune. Je le dis constamment aux gens parce que évidemment, je suis incroyablement gêné par la plupart des éléments virtuels. "

-  Mel  -  Pourquoi ! ?

-  GM  -  "  Si vous y pensez, j'avais 18/19 ans et je n'avais aucune idée de l'apparence que je devrais avoir, comme beaucoup de jeunes, je pense. "

Mel  -  Mais tout le monde t'aimait pour ça, n'est-ce pas ?

-  GM  -  "  Et bien, évidemment cela a fonctionné. Je veux dire que la moitié du pays criait, l'autre moitié riait mais...."

-  Mel  -  J'avais ton poster sur mon mur je dois l'avouer 

-  GM  -  "  Vraiment ?... Au moins il y avait quelque part où aller à partir de là. Cela n'aurait pas pu être beaucoup plus basique que cela, mais nous nous sommes amusés. J'ai juste grandi en public je suppose, ma garde-robe a définitivement grandi en public ! "

 

-  Mel  - Quand avez-vous réalisé pour la première fois que vous étiez célèbre alors ?

-  GM  -  "  Je ne sais pas. Je ne pense pas qu'il y ait eu un moment où c'est arrivé. Je me souviens avoir pensé la première fois que je suis allé sur Top Of The Pops que le lendemain je marcherais dans la rue et que tout le monde me remarquerait, je pensais que c'était comme ça que ça fonctionnait, et quand ça ne s'est pas produit, j'étais assez énervé, désactivé....Bonjour !, bonjour !,  j'étais à la télé hier soir !... J'aurais dû sortir avec le même équipement. En fait, je l'ai probablement fait !... Cela se fait un peu lentement, je pense que j'ai réalisé que les chances étaient là, que j'allais être célèbre pendant longtemps. Parce que quand j'étais enfant, tout ce que j'ai vu c'est qu'il n'y avait pas de monde au-delà de Top Of The Pops. Une fois que j'y étais, c'était tout. "

-  Mel  -  Qu'est-ce qu'il y a de pire dans le fait d'être célèbre ?

-  GM  -  "  Pas beaucoup, j'aime vraiment ça et on ne peut pas avoir de bonnes choses sans les mauvaises. Le pire en ce moment, je continue de voir ces merveilleuses maisons que j'aimerais parce que je vis dans la même maison que j'habitais il y a 10 ans. C'est une belle maison, mais en toute honnêteté pour quelqu'un dans ma position, c'est vraiment un peu un trou. C'est dans le nord de Londres, c'est une maison avec une chambre qui n'est vraiment plus assez grande. Je commence à trébucher sur les choses que j'ai collectionnées il y a 10 ans et je cherche. Je n'ai pas besoin de beaucoup d'espace et je n'ai pas besoin de me sentir dans une maison qui représente l'argent que j'ai gagné. "

Une question est posée à George par une auditrice au téléphone.

-  Linda  -  Où vous voyez-vous dans 10 ans professionnellement, que ferez-vous ?

-  GM  -  "  Au pâturage probablement ! En fait, je n'en ai vraiment aucune idée. L'une des choses pour lesquelles je me sens le plus chanceux est en fait que j'aimerais vraiment penser que je continuerai à faire quelque chose de créatif sous une forme ou une autre jusqu'au jour de ma mort . Je l'espère vraiment. Je pense aussi que parce que j'ai commencé si jeune, je pense que j'ai encore du chemin à faire avant de m'essouffler. Les gens oublient que j'avais 18 ou 19 ans quand j'ai commmencé, donc les gens qui sont considérés comme mes contemporains, j'ai environ 5 ans sur chacun d'eux même si vous ne le sauriez jamais en me regardant ! La meilleure chance est que je vais toujours faire ma propre musique avec d'autres personnes sur mon label parce que c'est une vraie passion pour moi en ce moment et à partir de là je ne sais pas, je suppose que c'est au public de décider vraiment n'est-ce pas ? 

Une autre question .

-  Jonathan  -  Ma question est, en 1990, écoutez sans préjugés Volume 1. La nature même du titre suggère qu'il devrait y avoir un tome 2 sinon ça sonne comme des oeuvres inachevées, qu'en dites-vous ?

-  GM  -  "  Et bien, j'avais vraiment l'intention qu'il y ait un Volume 2 en fait. Mais, avant qu'il puisse y avoir un volume deux, j'ai eu une brouille avec Sony. Et l'intention réelle était de sortir un tome deux assez rapidement par la suite, mais j'ai vite réalisé que ça n'aurait aucun sens parce que les choses s'étaient si mal passées entre moi et les cadres supérieurs dans la société américaine, qu'il n'y avait aucun moyen. Quand vous passez un très mauvais moment avec les gens qui sortent votre disque, vous n'avez aucune confiance en eux pour le promouvoir, alors c'est tout simplement trop difficile de faire ce que vous savez ? Donc, ça ne s'est pas produit et je pense qu'au moment où j'ai surmonté les problèmes juridiques, à ce moment-là, vous vous ennuyez, vous voulez faire quelque chose avec un nouveau titre. Mais on ne sait jamais, je pourrais juste le jeter là-bas un jour. "

-  Mel  -  George, qu'est-ce qui est arrivé ces derniers mois alors ?

-  GM  -  "  Oh, vraiment du travail dur. Je suppose que beaucoup de mes fans savent que ma mère est décédée récemment et plutôt que de me laisser ralentir, j'ai essayé de m'en inspirer d'une certaine manière. Elle était incroyablement fière de ce que je fais et je pense que les parents peuvent probablement être les seules personnes qui apprécient une carrière comme la mienne plus que la personne impliquée. Elle était incroyablement fière. Je pense donc qu'elle serait certainement fière de la façon dont j'ai travaillé dessus. L'enregistrement de Star People qui est passé à la radio récemment, cet enregistrement vocal que j'ai fait quelques jours après sa mort et c'était presque comme ma façon de mettre mon énergie dans quelque chose de positif. "

-  Mel  -  Alors ça t'a poussé ?

-  GM  -  "  Oui absolument. Je veux dire avec le label, je viens juste de commencer un nouveau label, et tout ça est vraiment à propos de... J'ai passé beaucoup d'années à faire des disques qui s'inspirent en fait de beaucoup de misère, vous savez ? Et c'est une chose étrange à dire, mais je ne me sens plus comme ça. Je me sens beaucoup plus positif sur les choses. Je pense qu'en fait certaines des meilleures musiques que j'ai faites sont vraiment positives et avec le label, c'est presque comme si c'était plus important pour moi en ce moment. "

-  Mel  -  Quand tu sors, est-ce qu'on te repère tout le temps ?

-  GM  -  "  Tant que je peux m'éloigner, ça ne me dérange pas. Cela ne me dérange pas que les gens me repèrent une fois que je les ai dépassés, ce n'est pas grave. Je suis une personne assez consciente d'elle-même en général et je suis en fait beaucoup plus confiant d'être sur scène et d'avoir l'avantage de savoir que j'ai quelque chose de valeur et quelque chose à donner aux gens que de simplement marcher dans la rue et quiconque me reconnait. "

-  Mel  -  Tu n'es pas dans les déguisements alors ?

-  GM  -  "  Non, aucun d'entre eux ne semble jamais fonctionner réellement. Dans les moments où je les ai essayés, ils n'ont pas fonctionné pour une raison quelconque. Je dois avoir une petite lumière au-dessus de ma tête ou une flèche qui dit simplement . " Regardez qui c'est ! "... Je ne suis pas sûr de mon apparence. "

-  Mel  -  Pourquoi ?

-  GM  -  "  C'est juste que je suis comme ça, ça fait juste partie de moi, même si je suis meilleur "

-  Mel  -  Mais tu es magnifique. Je sais que j'avais tellement envie de toi (rires) C'est vraiment bizarre d'être assise ici en face de toi en fait !

-  GM  -  "  La plupart des gens qui ne se sentent pas bien dans leur apparence, ou qui ne l'ont pas fait, vous diront que peu importe le nombre de personnes qui vous le disent. Tu sais que ça doit vraiment venir de l'intérieur, et je suis bien meilleur que je ne l'étais. "

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE KIRSTY YOUNG ET GEORGE MICHAEL EN 2007 !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE KIRSTY YOUNG ET GEORGE MICHAEL EN 2007 !!

Le 30 septembre 2007. George Michael accordait une interview à Kirsty Young dans les Disques de Desert Island.

Ceci est un podcast des archives de Desert Island.

"  George Michael c'est plus de cent millions de disques vendus, un nombre incalculable de disques, des brassées de prix prestigieux et une armée de fans fidèles. Sa capacité à écrire, produire et interpréter des chansons pop parfaites est incontestable. ".

Je relate pour vous quelques morceaux choisis et traduits par moi-même de cette interview. 

 

KY  -  Lorsque vous avez décidé de ne plus faire de tournée, vous avez dit : " Vous savez si je voulais l'adulation, je ferais une tournée. Je ne veux pas d'adulation. Un peu d'adulation c'est plutôt sympa ? "

GM  -  "  Et bien, ce n'est pas l'adulation qui a été sympa. C'est la chaleur absolue, en fait. C'est une générosité totale. Je crois sincèrement que vous savez le but de ce que je fais est positif. Je crois vraiment que la plupart de mes chansons affirment la vie d'une certaine manière. Et en fait, les gens qui ne se soucient pas de votre musique pensent à beaucoup de choses sur vous qui ne sont pas vraies ce qui n'a pas vraiment d'importance, vous savez. Cela n'a vraiment pas d'importance. Ce qui est merveilleux, c'est que beaucoup d'entre eux pensent que si c'est vrai ils s'en moquent vraiment. Alors tu sais, je suis un homme tellement chanceux. C'est tellement ennuyeux que des gens essaient et donnent l'impression que le monde est un endroit totalement foutu et j'avais vaiment besoin de ces gens devant moi nuit après nuit pour me dire que ce n'était pas le cas. J'en avais tellement besoin, je leur en suis très reconnaissant. "

 "  Je crois sincèrement que le but de ce que je fais est positif. Je crois vraiment que la plupart de mes chansons affirment la vie d'une manière ou d'une autre  "   George Michael.

KY  -  Parlez-moi de votre premier choix .

GM  -  "  C'est la meilleure chanteuse que j'ai entendue de toute ma carrière...et l'un des meilleurs écrivains! Donc, tout ce que je peux dire, c'est s'il vous plaît, comprenez à quel point vous êtes brillante et je lui souhaite plein de succès à l'avenir et je sais qu'elle peut dépasser les médias. Je ne sais pas si elle peut surmonter d'autres choses mais c'est un talent fantastique et nous devrions la soutenir. "

KY  -  C'est Amy Winehouse et (L'amour est un jeu perdant)

KY  -  George Michael, vous disiez...euh!, intriguant quand nous écoutions cela, votre grande admiration pour son talent. Et vous parliez du fait que pour vous-même, vous n'avez jamais vraiment été sûr de quoi que ce soit dans votre vie à part le fait que vous aviez la capacité de créer la musique que les gens voulaient. Expliquez-en plus car c'est très intéressant. "

GM  -  "  Et bien, je vais vous dire ce que c'est vraiment... Je n'ai jamais dit quoi que ce soit avant mais c'est étrange... Je suis juste ridiculement prêt à dire ces choses maintenant mais... j'ai une énorme propension pour culpabilité parce que j'étais le garçon d'une famille grecque, qui pouvait faire ce qu'il voulait...dès le plus jeune âge, et je l'ai fait. "

KY  -  Parce que la culture et la famille ....

GM  -  "  La culture était patriarcale et c'était pour faire plaisir au garçon. J'ai deux soeurs merveilleuses qui n'ont jamais réussi, en tant que jeunes filles grecques, évidemment, et j'ai grandi avec ce terrible sentiment de culpabilité. J'avais des sentiments de culpabilité en tant que petit enfant, sachant que j'étais toujours celui qui allait avoir le trajet facile. Et j'ai porté cette propension à la culpabilité des manières les plus étranges. Et je pense que j'ai finalement réalisé que l'une des raisons pour lesquelles ma vie a été si extrême et qu'elle se ressentait, à certains égards, autodestructrice, est-ce que cela semble arrogant mais je n'ai jamais eu le sentiment que mon talent allait baisser vers le bas. J'avais le sentiment que j'avais un énorme avantage sur beaucoup d'autres personnes dans l'industrie et beaucoup d'autres personnes dans ma propre vie, évidemment, que j'aime et dont je me soucie beaucoup. Et je pense que d'une manière étrange, j'ai passé une grande partie des 15 ou 20 dernières années à essayer de faire dérailler ma propre carrière parce qu'elle ne semble jamais souffrir. Je souffre comme un fou! Je souffre partout. J'ai souffert de choses terribles évidemment, des deuils et des humiliations publiques et bla, bla, bla, mais ma carrière semble toujours se redresser comme un canard dans un bain, Et je pense que, à certains égards, cela me déplaît. " 

"  Cela semble arrogant mais je n'ai jamais eu le sentiment que mon talent allait me laisser tomber  "        George Michael 

KY  Quand tu étais très, très jeune, tu as décidé que tu voulais la célébrité. C'était une stratégie très délibérée...

GM  -  Absolument ! Mais à l'âge de 22 ou 23 ans, je savais que je poursuivais quelque chose qui me rendait malheureux. "

KY  -  Parlez-moi de votre deuxième choix...

GM  -  "  Roxy Music. Aux deux extrémités du spectre, Bryan Ferry a fait une des musiques les plus sexy des 30 dernières années. C'est tellement original et tellement sexy et c'est tellement insistant, je suppose.... Roxy Music et Do the Strand.

KY  -  Tu devais avoir 9 ou 10 ans quand ça c'est sorti .

GM  -  "  Ouais, ce qui ne m'a vraiment pas empêché d'écouter les meilleurs disques d'Elton John et de Queen... mais... quelque chose d'étrange s'est produit à l'âge de 8 ans environ. J'ai eu une blessure à la tête et je sais que cela semble bizarre et improbable, mais c'était assez mauvais. J'ai été recousu et tout.. mais tout mon intérêt à changé. Tout a changé en six mois. J'étais obsédé par les insectes et les bestioles effrayantes. J'avais l'habitude de me lever à cinq heures du matin et de sortir dans ce champ derrière notre jardin et de ramasser les insectes avant que tout le monde ne se lève. Et soudain, tout ce que voulais savoir, c'était la musique. Cela semblait juste une chose très, très étrange. Et j'ai une théorie selon laquelle c'était peut-être en rapport avec cet accident à cause de tout ce truc du cerveau gauche du cerveau droit. "

KY  -  Parlez-moi de votre troisième choix Gnarls Barkley

GM  -  "  Je pense qu'il a vendu 50% de tous les singles au cours des six premiers mois de l'année dernière et c'est vraiment dire que c'est quelque chose, vous savez, une chanson incroyable. Parfois, quelque chose arrive et les gens le voient pour ce que c'est, qui est l'un des ces vieux classiques, vous savez, le genre de disque que nous entendions assez souvent, et il se tient tête et épaules au-dessus de tout le reste .

KY  -  Tout est brillant et fou. C'est très intéressant, votre sélection comme vous le verrez  en passant ici George, que vous avez choisi une musique très contemporaine. Vous ne semblez pas être quelqu'un qui rappelle le passé musical. Est-ce que vous voulez toujours être au courant des choses ou est-ce parce que vous êtes fatigué de ce qui s'est passé avant ?

GM  -  "  Pas du tout. Je ne suis pas du tout au courant. En fait je vous disais simplement que je suis assez tragique pour quelqu'un qui a vécu pour la radio. Mais comme je n'ai plus de permis, je n'écoute plus la radio parce que je l'écoute dans la voiture. Donc, pour les deux prochaines années, mon écoute de la radio est probablement un peu mince.  "

Les autres choix de George seront : Nirvana ( Smells Like Teen Spirit )... Pet Shop Boys ( Being Boring ) ... Goldfrapp ( Felt Mountain )... Kanye West ( Gold Digger )... Rufus Wainwright ( Going to Town )..

KY  -  Vous avez raison et " Going to Town ". Et donc à ce stade de l'île, je vais vous donner George Michael, la bible, les oeuvres complètes de Shakespeare et vous êtes autorisé à prendre un autre livre. Qu'aimeriez-vous prendre ?

GM  -  "  Euh! je prends n'importe quel livre de... si j'obtiens la Bible, oui, c'est vrai, j'obtiens Shakespeare que je ne lirai pas d'ailleurs. Je ne vais pas prendre un livre joyeux. Mais je pense que je prendrais un livre de nouvelles de Doris Lessing. "

KY  -  Vous pouvez avoir ça alors. Et bien sûr, vous avez droit à un luxe sur cette île pour rendre les choses plus supportables. Quel serait votre luxe ?

GM  -  "  Et bien, j'ai pensé à ça et évidemment tu n'as pas le droit d'avoir un  partenaire donc je ne pouvais pas emmener Kenny. "

KY  -  Non

GM  -  "  Alors c'est fini. Mais sur une île déserte, qui va savoir que je n'ai plus le permis de conduire ? Je peux donc conduire dans une DB9. Je vais juste faire le tour de ma petite île déserte  dans ma DB9 parce que je suis obsédé par les voitures, et vous savez que dans les deux prochaines années, je ne vais pas en conduire une. "

KY  -  C'est à vous. Et si les vagues s'écrasaient sur le rivage et menaçaient de laver ces huit disques que vous avez choisis, quel serait celui que vous voudriez sauver ?

GM  -  "  Oh mon dieu, je pense que je devrais dire Amy Winehouse "

Merci beaucoup George Michael de nous avoir fait entendre votre île déserte.

GM  -  "  Merci Kristy, merci beaucoup  "

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - EN 2003 GEORGE MICHAEL CONTRE LA CHANSON ( WAR AID ) !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - EN 2003 GEORGE MICHAEL CONTRE LA CHANSON ( WAR AID ) !!

Nous remontons dans les souvenirs, en 2003, George Michael, lors d'une interview à la BBC,  parle de la guerre en Irak et exhorte les jeunes stars de la pop a abandonner les projets d'une nouvelle chansons caricative de type Band Aid.

Il déclare, à cette époque, que les étoiles des charts d'aujourd'hui étaient trop fabriquées et insignifiantes pour qu'une chanson puisse porter du poids.

Il y avait moins d'artistes crédibles que lorsqu'il a participé au Band Aid original avec Paul McCartney, David Bowie, Bob Geldof, Sting, U2, en 1984 a-t-il déclaré au programme Hardtalk de la BBC.

 

GM  -  "  Je supplie, j'espère qu'il n'y aura pas de Band Aid 2, parce que la réalité est que très, très peu de gens dans l'industrie maintenant , que vous entendez à la radio, gagnent leur argent de leur propre coeur et de leur esprit... Ils gagnent leur argent en chantant les paroles des autres, et donc le poids de quelque chose appelé Band Aid 2 serait incroyablement léger... Les personnes impliquées dans un tel projet seraient extrêmement jeunes et extrêmement dépourvues de connaissances politiques... Ce n'est pas la même chose que de faire un record pour envoyer de l'argent en Ethiopie. "

GM  -  "  C'est différent et j'espère vraiment que l'industrie de la musique pop actuelle, la génération actuelle s'en éloignera parce que je ne pense vraiment pas que ce serait une décision très réelle ".

Toujours un plaisir de revoir l'élan de solidarité de tous ces artistes. Ils n'ont pas hésité à répondre à l'appel pour l'Ethiopie.  Et en ces temps perturbés, ça nous réchauffe le coeur 😍🙏

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - POURQUOI AVOIR ECRIT OUTSIDE ? , GEORGE EN DONNE LA RAISON !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - POURQUOI AVOIR ECRIT OUTSIDE ? , GEORGE EN  DONNE LA RAISON !!

En 1998, George Michael, accorde une interview à la Radio NRJ. Malgré qu'en 1989, 90, il avait dit qu'il ne serait plus sur la radio ou la télé, surtout s'il n'avait rien à dire. Mais apparemment George avait beaucoup de choses à dire. Il avait assoupli son attitude, 10 ans avant il était une personne différente, il en avait assez, mais désormais il se sentait pas mal à l'aise.

-  Pourquoi avez-vous écrit Outside ?

GM  -  "  J'ai lu dans un magazine, il y a environ quatre ou cinq semaines... Ils en ont parlé, ils ont interrogé les gens sur leurs fantasmes sexuels, et.... en fait, non, ce n'était pas quatre ou cinq semaines, c'était avant que j'écrive la chanson, et j'ai lu... c'était à propos d'un sondage, et même si vous ne savez pas comment ils le font, peut-être entre eux à leur bureau... mais bon. J'ai lu que le meilleur fantasme pour les femmes, c'était pour 60% d'entre elles, d'avoir des relations sexuelles dans un lieu public et cela m'a donné l'idée que je pourrais écrire : " Je sais que tu veux ". "

-  Vous êtes-vous amusé à faire la vidéo Outside ?

GM  -  "  Oh ouais, c'était très amusant! Je vais faire une version plus longue pour les clubs, dans les prochaines semaines si j'ai le temps, je vais faire un nouveau montage parce que nous avions de vraies stars du porno, certaines personnes vraiment...dans la vidéo, il y avait en fait des stars du porno et nous nous sommes bien amusés. "

-  Qu'est-ce qui est excitant dans le fait d'avoir des relations sexuelles dans un lieu public ?

GM  -  "  Oh! vous devrez le découvrir par vous-même! "

-  Pourquoi portez-vous un uniforme de police dans le clip ?

GM  -  "  Je porte un uniforme de flic pour la même raison que je danse dans les toilettes disco... parce que... je trouve que c'est drôle. "

-  Quel est le message vidéo ?

GM  -  "  C'est quelques petites choses vraiment ! Quelques messages que je veux, en premier et pour la plupart... c'est comme...non, c'est comme " fuck police ", je suis désolé, c'est mon message. Et la presse... et les gens qui essaient de détruire les personnalités publiques pour aucune autre raison que de montrer qu'ils le peuvent. Mais c'était vraiment ce que j'avais besoin de dire, c'est aussi dire deux choses.... La première est que le sexe est le sexe, que ce soit des gars, des filles, peu importe, c'est exactement la même chose. Nous en tirons tous le même plaisir...espérons-le ! ... Et la deuxième était juste la constante... l'idée que les gens voient leur vie sexuelle surveillée par d'autres personnes. Je veux dire qu'il y a eu des recherches sur la violence et les caméras en général. Et vous ne croiriez tout simplement pas l'endroit où se trouvent les caméras. Dans cette ville, il y a des caméras en place que vous n'imagineriez pas. C'est vrai, les gens vous disent : " Ok, c'est pour le bien être de la société, il faut être filmé quand nous sommes là, là et là ", et je pense que c'est incroyable, on ne sait pas ou cela s'arrête, c'est vrai que cela peut nous aider, nous protéger, mais si vous laissez cela arriver, vous ne savez pas où est la fin. Et ça concerne tout le monde, pas seulement les artistes pop, quand on est près d'une caméra, c'est pareil, et surtout ridicule. "

-  Aujourd'hui, êtes-vous plus à l'aise pour parler de votre sexuaité ?

GM  -  "  Je ne parle pas vraiment de ma sexualité, j'ai fait ça avec CNN et... je pense que les gens l'ont fait pour moi. Je l'utilise pour dire " C'est ma sexualité et ça me va parfaitement ", même si tout le monde aimerait, vous savez que la presse et les médias aimeraient que je sois un homosexuel triste et enfermé. Je suis un homme gay parfaitement heureux...alors... si je n'étais pas à l'aise avec ça,... je peux vraiment me voir danser dans les toilettes vous savez... je suis à l'aise avec ça. "

-  Est-il important de provoquer ?

GM  -  "  Pas vraiment, je veux dire que je ne suis pas ainsi, c'est vraiment dans ma nature générale, je veux dire que je n'essaye pas souvent de provoquer... Je ne pense pas. Dans ce cas particulier, c'est comme si je sentais que c'était ma seule chance d'être subversif. Je devais le faire!. "

-  Que pensez-vous de la justice américaine ?

GM  -  "  Je ne pense pas qu'elle existe vraiment. Je veux dire, d'après ma propre expérience, cela n'existe pas vraiment. Je pense que c'est un problème en Amérique. Je pense que c'est vraiment très très triste. L'Amérique a vraiment de jolies questions à se poser très rapidement, sinon, je pense qu'il va y avoir des problèmes . "

 

GM  -  "  Me reste-t-il des secrets ? Je n'ai plus rien, tu sais, je n'ai même plus besoin d'un confident. "

-  Préparez-vous quelque chose ?

GM  -  "  Alsolument, je suppose que je vais... peindre et décorer... je ne sais pas (rires). Je pense probablement.. cet album... il y a 3 singles qui sortent de cet album, donc ce sera la meilleure partie de l'année prochaine. Donc, je suppose qu'en 2001, quelque chose comme ça. Cela semble si étrange 2001. "

-  Parlez-nous de votre duo avec Mary J Blige.

GM  -  "  C'est une reprise de Steve Wonder, j'en ai déjà fait quelques-unes, c'est très spécial. Sa voix est absolument fantastique, et que dire d'autre sur l'album...achetez-le (rires).... La seule personne avec qui j'aimerais travailler pour le moment est Lauren Hill. J'ai demandé en fait, mais ils m'ont dit qu'elle adorerait, mais elle va avoir un bébé, alors...ou elle va avoir un bébé parce qu'elle ne veut pas travailler avec moi (rires) ou.... elle va avoir un bébé. "

-  Aimez-vous un artiste français ?

GM  -  "  J'adore Daft Punk. Je voulais travailler avec eux, mais ils ont dit "non". "

-  Oh vraiment ?

GM  -  "  Oui, Lauren Hill a dit non, ils ont dit non (rires)

-  A quoi ressemble la vie d'une pop star ?

GM  -  "  Comment est-ce pour moi ? La vie est comme... je passe beaucoup de temps à travailler en studio, et le temps que je ne passe pas à travailler en studio je le passe avec des amis, manger au restaurant et faire beaucoup de choses, je suis vraiment privilégié d'être en mesure de le faire, mais ce sont des endroits assez communs. Je ne passe pas trop de temps à faire des choses que les pop stars sont censées faire. Je vis une vie beaucoup plus calme . Ma vie n'est probablement pas aussi excitante que les gens l'imagineraient. Cela signifie travailler et se détendre comme tout le monde. "

 

-  Quelle est votre ambition aujourd'hui ?

GM  -  "  Mon ambition, je pense... Je n'ai pas vraiment d'ambition particulière. Mon ambition est d'être heureux, de rester heureux et les choses pour lesquelles je prie sont : Je pense que je prie pour une vie que je ne peux qu'apprécier sans qu'aucune sorte de catastrophe ne se produise. Parce que j'ai eu tellement de désastres, ces derniers temps.. que.. vraiment tout ce que j'attends avec impatience est, mon espoir est de me libérer le reste de ma vie sans avoir trop de douleur je suppose. Parce qu'en ce moment les choses vont bien. J'ai vécu des moments terribles récemment. Et je sais ce que ça fait et j'ai très peur de me sentir à nouveau comme ça. Mais pour le moment tout va bien, donc, mon ambition est que les choses puissent rester ainsi. "

-  Quel serait le message final d'aujourd'hui ?

GM  -  "  Un jour vous pourrez écouter autant de musique anglaise que vous le souhaitez (rires). C'est mon message... non (rires)... Mon message est juste je suppose :  " Merci à tous ceux qui me soutiennent encore...et... j'espère que vous apprécierez les plus grands succès. "

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - A PROPOS DE LAST CHRISTMAS PAR GEORGE MICHAEL !:!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - A PROPOS DE LAST CHRISTMAS PAR GEORGE MICHAEL !:!

Décembre 1999, le 10 exactement, George Michael était l'invité de l' émission du matin Capital FN Radio avec Neil Fox.

Je ne reviens pas sur toute l'interview, certains extraits ont déjà fait partie d'autres articles sur le blog. Je veux juste revenir sur le moment où George parle de " Last Christmas " et de Cliff Richard.

George se remémore les cheveux et fait une petite opération chez Cliff Richard.

NF  -  Il ne nous reste donc que quelques semaines avant d'annoncer la carte de Noël. Wham! " Last Christmas ", était l'un des meilleurs disques de Noël de tous les temps, vous entendez toujours cela chaque année, parce que c'est une excellente chanson de Noël.

-  GM  -  "  Ce qui me plaît le plus à propos de " Last Christmas ", c'est que c'est vraiment du fromage pur, et comme le dit un de mes amis, le fromage est notre ami!. Je veux dire que c'est du fromage, mais vous voulez du fromage à Noël, n'est-ce pas, du chocolat et du fromage ! ".

-  NF  -  Quand tu regardes la vidéo, qu'en-penses-tu maintenant ?

-  GM  -  "  Il y a tellement de "cheveux" dans cette vidéo ! . Il y a cette scène autour de la table du dîner, et l'une des raisons pour lesquelles cette scène est si belle, c'est que c'était vraiment des amis, mais mon dieu, il n'y a pas de place pour autre chose que des cheveux! Des cheveux énormes! Tous mes amis aussi, mais j'avais les plus gros cheveux avec le plus de laque. "

-  NF  -  Cela n'a pas bougé du tout ?

-  GM  -  "  Non, pas du tout. C'était comme de l'argile ! "

-  NF  -  Et bien, nous arrivons au numéro de Noël et le numéro en ce dimanche semble que ce sera à nouveau Cliff Richard, ce qui signifie qu'il a de très bonnes chances d'être là pour Noël. Des opinions à ce sujet ?

-  GM  -  "  Ouf ! dieu ouais...."

-  NF  -  La radio lui a donné du fil a retordre. Cliff est un gars adorable et le plus réussi dans les charts de tous les temps et de tout le reste, auquel vous devez lui enlever le chapeau pour....

-  GM  -  "  Mais il s'est toujours enlevé son chapeau au fil des ans, il est toujours à la radio pour vous dire combien, désolé, combien de hits il a eu. Donc oui, une réalisation absolument formidable, mais je pense que ce single et la façon dont il a été traité est en fait vil. Tout en sachant qu'il y avait une campagne de l'église pour cela. Je pense que c'est tellement exploité la religion des gens, et peu importe ce que je pense du disque, je pense que c'est dégoûtant que EMI ne l'ait pas publié. Je pense qu'ils devraient avoir assez de respect pour lui, en tant que l'un de leurs premiers artistes et un des artistes les plus anciens, même s'ils ne pensaient pas que ça allait être un succès, le sortir, avoir du respect.... Mais cela dit, je pense que c'est un record exploiteur. Je pense qu'il y a un certain nombre de gens qui pensent que c'est leur devoir en tant que chrétien d'acheter ce disque à la veille du millénaire, et je pense que c'est vraiment une raison horrible pour un disque numéro un. Je veux dire, je peux me tromper complètement, mais ce n'est que mon opinion, alors s'il vous plaît ne me poursuivez pas Sir Cliff ! "

-  NF  -  Beaucoup de gens ont été interviewés et ils ont dit, en fait, je n'ai pas entendu la chanson, je ne fais que l'acheter pour Cliff. Lundi est également sorti " Imagine " de John Lennon.

-  GM  -  "  Maintenant, ça devrait être le numéro un. "

-  NF  -  C'est un disque brillant et quand vous écoutez les paroles de celui ci, cela n'a rien à voir avec la religion, c'est juste de la " paix ", pure.

-  GM  -  "  Exactement. C'est la paix, c'est la spiritualité, c'est aussi simple qu'on pourrait le dire, une simple expression de ce que nous aimerions tous vraiment. C'est une très belle chanson et j'adorerais qu'elle soit numéro un. Ce serait un numéro un digne. Je pense que chaque personne qui écoute cette émission devrait aller acheter " Imagine ", quand il sortira , alors que nous entrons dans le prochain millénaire. "

-  NF  -  Maintenant, que vas-tu faire pour fêter le Millénaire, tu as un plan ?

-  GM  -  "  Invitez-moi à quelque chose ! En fait, je vais chez Geri, je pense que c'est la seule personne que je connaisse à faire la fête. "

-  NF  -  Ce sera amusant, je pense.

-  GM  -  "  Oui, c'est la seule personne que je connais qui a le courage de faire la fête le soir du Millenium. Je veux dire que font la plupart des gens ? La plupart des gens m'ont dit qu'ils restaient à la maison. "

-  NF  -  Mes amis et moi avons décidé que nous voulions le célébrer ensemble, donc nous allons simplement faire le tour des maisons de chacun .

-  GM  -  "  Je pense que c'est fantastique que tous ces pubs,  clubs et restaurants gourmands aient réalisé qu'ils vont être vides car la plupart des gens veulent passer le réveillon du Nouvel An avec les amis et la famille, un groupe de personnes que vous aimez et la vérité est que tout le monde n'a pas le même revenu, donc plutôt que d'embarrasser deux ou trois membres du groupe, les gens viennent à penser, ça va être un cauchemar, on va se faire arnaquer donc on reste juste à la maison ce qui est absolument la chose sensée à faire !... "

-  NF  -  Exactement, nous n'allons pas payer 200£ pour entrer dans le club qui nous coûte normalement un dixième.

-  GM  -  "  Je parie que vous trouverez au cours des prochaines semaines des gens annonçant des prix normaux. "

-  NF  -  Je pense que tu as raison George, comme toujours, c'est un plaisir de vous avoir. La musique est brillante et classe comme toujours, j'adore le nouvel album, mais les gens veulent vraiment vous voir jouer en direct, alors pensez-y...

-  GM  -  "  La chose la plus probable, s'il y a une possibilité, alors ce sera l' Albert Hall pour une sorte de passage. "

-  NF  -  Et bien nous attendons avec impatience une grande annonce alors George ! Donnez-nous simplement une date et nous serons prêts pour cela !

-  GM  -  "  Je suis sérieusement sous pression maintenant, n'est-ce pas... Je reviendrai vers vous à ce sujet.."

-  NF  -  Ok, ok. Joyeux Noël à toi. Je t'apprécie vraiment d'être venu ce matin.

-  GM  -  "  Merci beaucoup...."

 

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE 1996 TV AUSTRALIENNE - EMISSION EXPOSED AND UNPLUGGED !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW DE 1996 TV AUSTRALIENNE - EMISSION EXPOSED AND UNPLUGGED !!

George Michael rencontre Richard Wilkins a la TV Australienne pour une interview en 1996 dans l'émission : " Exposed and Unplugged ".

Une interview exclusive pour un rare aperçu de " L'homme derrière la musique ".

Morceaux choisis et traduits !!....

George sous un nouveau label sort son nouvel album " Older ". Album dédié à Anselmo, surtout la chanson déchirante de " Jésus to a Child ", écrite à l'automne 1994. Les paroles évoquent la perte de l'être aimé, qui était aussi attentionné que Jésus Christ avec les enfants.

-  RW  -  Vous n'avez pas parlé publiquement aux médias depuis un certain temps.

-  GM  -  "  C'est vrai, très vrai "

-  RW  -  Pourquoi est-ce maintenant le bon moment ?

-  GM  -  "  Et bien, l'une des dernières choses que j'ai jamais dites publiquement, c'est que je ne dirais plus rien pendant un moment, à moins d'avoir vraiment quelque chose à dire. Et quand j'ai fait ces déclarations, premièrement, je ne savais pas que j'allais être hors de combat aussi longtemps que je l'ai été, mais deuxièmement, vraiment, je devais juste dire ' MERCI ' aux gens. A la fin de la journée, cela fait six ans depuis mon dernier album, et " Older " a connu un succès incroyable. Je veux dire, je pensais que mon public resterait avec moi, mais je ne pensais pas que mon public grandirait comme il l'a fait. Et je pense juste que, même si je n'ai pas l'intention de refaire le tour et de faire tout comme je l'ai fait dans les années 80, je pensais qu'il était important de prendre au moins un peu de temps pour dire : " MERCI ", aux gens qui sont restés avec moi. "

RW  -  Même si vous avez fait le single de l'album Red Hop and Dance pour le single de Freddie Mercury, ça fait longtemps entre les albums. Craigniez-vous que votre public ne soit pas là avec vous cette fois ?

-  GM  -  "  C'est important, vous savez, et en tant qu'adulte, j'aime toujours faire de la musique pop. Je ne veux pas être vu comme quelqu'un qui ne fait rien d'ésotérique comme ça. Et je ne pense pas que le public s'en va, vous savez. Ils grandissent juste avec toi. "

-  RW  -  CBS, qui était la maison de disques à laquelle vous aviez signé lorsque vous aviez 18 ans, a été vendue au conglomérat japonais Sony. Etait-ce simplement un cas où vous avez constaté que vous aviez différents maîtres ou que le tout était trop restrictif ?

-  GM  -  "  Ahhh... ce que c'était vraiment était simplement le fait que j'ai eu une carrière très réussie. Tout s'était déroulé exactement comme prévu pour moi et pour la maison de disques pendant de nombreuses années. Ce n'est que lorsque les choses ont mal tourné que j'ai réalisé que je n'avais vraiment aucun contrôle sur ma carrière. En fait, au moment où les choses ont mal tourné, je n'ai pas eu mon mot à dire, ce qui bien sûr vous fermez les yeux quand tout se déroule de façon fantastique. Mais quand une sorte de réalité arrive à la maison et qu'il y a des problèmes, vous réalisez soudainement quelle est votre position réelle. Et ma vraie position était que peu importait le nombre de disques que j'avais vendus et le succès que j'avais. Je n'avais aucune liberté . "

-  RW  -  Esclavage professionnel, qu'est-ce que cela signifie ?

-  GM  -  "  Le mot " Esclavage" applique que vous n'avez aucune liberté". J'ai signé un morceau de papier quand j'avais 18 ans et j'étais toujours légalement lié par celui-ci quand j'avais 30 ans, 31 ans. Et je n'ai pas vu comment c'était vrai. L'esclavage Professionnel je l'ai inventé le matin où je savais que j'avais perdu le boîtier et je savais que ce serait une bonne bande sonore alors je l'ai jeté là-dedans... C'est vrai...finalement, peu importe si vous êtes riche ou pauvre, si vous m'êtes pas autorisé à quitter votre lieu de travail, vous êtes un esclave. "

-  RW  -  La période où vous avez décidé de vous retirer des vidéos et d'utiliser les mannequins et tout ça, qu'essayiez-vous de faire ?

-  GM  -  "  Je me sentais très mal à l'aise, alors j'ai pensé que parce que j'étais très confiant dans mes capacités musicales, j'ai décidé que j'allais rester loin du point de vue visuel pendant un certain temps. Je savais que je perdrais beaucoup de mon public, et donc évidemment beaucoup de ventes, mais je sentais que c'était moins dangereux que d'essayer de faire un autre album dans l'atmosphère que j'ai fait  " Faith ", et d'essayer de passer à travers un nombre d'années à vivre ce style de vie. Je ne pensais tout simplement pas que c'était possible. "

-  RW  -  Vous êtes vraiment une énigme. Vous ne faîtes pas cela tous les jours de la semaine. Vous ne parlez pas souvent aux médias, à vos fans. Les gens n'ont aucune idée de ce qui fait vibrer George Michael. Pouvez-vous nous donner un petit aperçu ? Qui est le vrai George Michael ?

-  GM  -  "  Si je le savais, je ne serais probablement pas là, non ? "

-  RW  -  Est-il vraiment différent du personnage public ?

-  GM  -  "  Il est très différent. Il est très différent. Je suis content qu'il y ait un personnage qui prend la place du vrai moi. Parce que ce personnage que la presse....autant que je déteste beaucoup de choses qui sont dans la presse et aussi que je n'aime pas les choses qu'ils ont dit de moi. Au bout du compte, la presse fait partie intégrante de ma carrière. Et ils l'ont... parce que j'étais absent d'une certaine manière, ils ont crée leur propre personnage, ce qui est très différent du personnage qu'ils avaient de moi il y a 10 ans. Et c'est très inexact, mais j'en suis parfaitement satisfait. J'en suis parfaitement satisfait car cela signifie qu'il fonctionne tout seul, vous savez. Donc, au bout du compte, l'image que les gens se font de moi n'est pas... Assez drôle, s'ils écoutent ce que je chante, l'image est tout à fait juste... Mais, en termes de me connaître, je ne pense pas qu'ils aient vraiment besoin de me connaître pour apprécier la musique. S'ils veulent me connaître, ils n'ont qu'à lire vraiment les paroles. "

-  RW  -  Heureux, content, plus âge et plus sage ?

-  GM  -  "  J'aime à le penser. Vous savez que vous pensez toujours que vous êtes plus sage. Et dans cinq ans, vous vous regardez, et je suis toujours sans idée. Je ne sais pas, je me sens beaucoup mieux, beaucoup plus sage. Je me sens beaucoup plus capable de faire de la bonne musique et c'est la chose importante je suppose. De toutes les choses que le public doit savoir sur moi, je suis capable de leur donner ce qu'ils veulent, vous savez. Et je me sens très capable de le faire dans un avenir prévisible.

-  RW  -  Merci pour votre temps. Revenez bientôt en Australie.

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG - SPECIALE GEORGE MICHAEL - SUITE ET FIN !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG - SPECIALE GEORGE MICHAEL - SUITE ET FIN !!

Suite de l'interview de George Michael avec Paul Gambaccini sur BBC Radio 2

-  PG  -  Un peu comme Marvin Gaye à qui Holland/Dozler/Holland disait : " Chante plus haut, les femmes adorent. "

-  GM  -  "  C'est vrai. Les femmes trouvent cela très sensuel. Dans la musique Pop, il y a des choses qui expriment certains faits, comme Last Christmas par exemple : Mon dieu, on a l'impression d'entendre une vraie grande fille ! Mais c'est presque dû au fait qu'il y avait une certaine part de moi qui voyait pratiquement cela comme un de ces vieux disques produit par Spector. Et le réel sentiment à ce propos est si faible, si vous y pensez, mais je pense que c'est de là que cela provenait. Et de l'autre côté, il va y avoir quelque chose d'autre qui, je le pense, n'a pas de place pour la sobriété et la féminité, et ce sera chanté dans un ton différent. Mais je pense que ces deux façons de chanter me représentent."

-  PG  -  Il existe un moyen qui pourrait améliorer ta façon d'écrire ?

-  GM  -  "  J'ai pensé à la possibilité d'apprendre à jouer correctement du piano car j'ai toujours laissé de côté la théorie, et ceci de manière parfaitement intuitive, et j'ai pourtant étudié la théorie musicale à l'école, mais, chose étonnante, j'ai carrément tout rejeté par la suite. De la plus étrange des manières, et je le jure devant Dieu, je ne pourrais toujours pas faire le lien, sur une guitare, entre les cordes et les notes. Je pense qu'aujourd'hui, arrivé où j'en suis, la théorie m'aiderait sans doute à explorer de nouveaux horizons. Néanmoins, je ne suis pas encore tout à fait sûr. "

-  PG  -  Tu as enregistré une version de " Praying for Time ". J'en déduirais que c'est toi au piano ?

-  GM  -  "  Tu plaisantes, non ?... Je ne peux pas jouer du piano comme cela. Non, c'est mon directeur musical. "

-  PG  -  Bon, écoutons là, ici sur BBC Radio 2 dans le " Sold on Song " spéciale George Michael .

-  PG  -  Il y a une phrase dans cette chanson sur laquelle je me suis toujours posé des questions puisque, selon moi, elle possède un double sens, c'est : " La charité est une veste que tu portes deux fois l'an ", donc c'est... ?

-  GM  -  "  Ce n'est pas le sens littéral, c'est l'autre ... Oui, la charité est une chose avec laquelle on se protège, dans le sens où cela te donne bonne conscience et te réchauffe le coeur deux ou trois fois l'an. Autrement dit, les associations caritatives telles que " Comic Relief " et " Children in Need ", par exemple, tu leur envoies un petit billet et tu dis : " Hum, n'ai-je pas bon coeur ? ". Tu vois ce que je veux dire ? Je ne crois pas en cela. Je sais de source sûre qu'il y a moins d'argent parvenant à la charité puisque celle-ci est partout maintenant, cependant, c'était aussi le cas avant qu'elle ne soit partout. Bien sûr, la charité est partout en Angleterre depuis les, Live Aid/Band Aid, et était bien établit en étant déjà au départ un aspect cynique du business Américain. Mais, en effet, la charité, selon moi, n'est pas quelque chose qui devrait être envisagé comme occasionnel, comme un événement annuel. La charité n'est même pas nécessairement une question d'argent, c'est une question de générosité. "

-  PG  -  Careless Whisper est choisi année après année comme ta meilleure chanson. Est-ce une surprise pour toi ? Ou t'es-tu dis : " Oui, c'est la meilleure que j'ai faite. " ?

-  GM  -  "  Tu sais je préférerais largement écouter Jésus to a Child, Different Corner ou même Last Christmas. Je suppose que je suis conscient de l'absolue naïveté avec laquelle j'ai écrit Careless Whisper, mais évidemment c'est devenu quelque chose de très universel, et cela, je ne le comprends pas ! Mais peu importe, je suis très reconnaissant envers cette chanson. Tu sais, si les gens me présentaient à leur grand mère, ou même à leur arrière grand-mère si cela se trouve, en tout cas un  parent qui ne me connaît pas, voir une personne qui parle de moi à son conjoint et qui dit : " George Michael, tu sais  ? Careless Whisper, Tara-tata ", et ceux-ci s'exclament : " Ah oui! "... Je pense que c'est super d'avoir une chanson de ce type, mais en même temps, c'est un peu effrayant de savoir que la chanson préférée des gens est un truc que tu as écris alors que tu n'avais que dix-sept ans ! Néanmoins, je suis très fier de Careless Whisper même si, je l'ai dis, ce n'est pas l'une de mes préférées. "

-  PG  -  George Michael, " Sold on Song ", merci beaucoup.

-  GM  -  "  Merci beaucoup également "

Lors de cette interview le 18 décembre 2004, Lesley Douglas, qui était contrôleur de BBC Radio 2 à cette époque ( 2004 - 2008 ) avait déclaré .

-  LD  -  "  C'est un vrai régal pour nous. J'ai eu la chance de le surprendre en répétition et je peux promettre à nos auditeurs qu'ils sont prêts pour quelque chose de très spécial. Il ne fait aucun doute que George est l'un des meilleurs chanteurs et auteurs-compositeurs du monde. Et pour lui, nous permettre de nous lancer dans le processus créatif est une opportunité très spéciale. Il ne peut y avoir de meilleur cadeau de Noël nulle part. "

Partager cet article

Repost0

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG - SPECIALE GEORGE MICHAEL !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - SOLD ON SONG  - SPECIALE GEORGE MICHAEL !!

Nous sommes en période de confinement, pour le bien de tous, quoi de mieux que de profiter de cette occasion pour lire,... se détendre,... ou apprendre certaines choses en ce qui concerne notre talentueux George Michael...heart

Revenons sur une interview qui s'est produite sur BBC Radio 2 avec Paul Gambaccini, en 2004,  dans l'émission " Sold on Song " spéciale George Michael... Il avait enregistré trois performances  dans les Air Studios à Londres, pour être plus précis à Hampstead...  Round Here....

Voici quelques morceaux choisis et traduits .

-  PG  -  Salut George !

-  GM  -  "  Salut, comment vas-tu ? "

-  PG  -  Très bien, merci, " Round Here ", cette chanson provient de l'album Patience, et c'est l'une de mes préférées sur celui-ci, à la fois pour la qualité des paroles mais aussi pour la qualité de la musique. Au fait, peux-tu nous dire qui des paroles ou de la musique est venu en premier ?

-  GM  -  "  Je pense que c'est la musique d'accompagnement. Ces temps-ci, les paroles viennent en dernier. Autrefois, la musique et les paroles venaient " main dans la main ". Quand j'étais enfant, à peu près à l'âge de dix-huit, dix-neuf, vingt ans, la mélodie et les paroles étaient liées. Et, partant du fait que ce qui me branchait c'était les trucs qui accrochaient ainsi que cette véritable envie de marquer les esprits. J'avais pris l'habitude de conserver seulement dans ma tête l'air auquel j'avais pensé car j'avais le sentiment que si je ne m'en souvenais pas ce ne serait pas un tube. Alors que je comprends désormais qu'avec le temps tu peux oublier quelques unes de tes meilleures idées. Parce que celles-ci ne te restent pas nécessairement en mémoire, je note la musique d'accompagnement avant d'écrire une chanson...En d'autres termes, il faut que cette sensation représente 50% de la chanson. Et de par le fait que je ne suis pas capable d'autant de prouesses musicales que cela, le gros du travail est donc vocal. "

-  PG  -  Deux chansons de l'album : Round Here et My Mother Had a Brother, ces deux là sont autobiographiques. A quel moment t'es-tu dit " Cette partie de ma vie convient à cette chanson " ? 

-  GM  -  "  Pour Round Here, il me semble que j'ai juste pensé que ce petit fond de guitare avait quelque chose de légèrement poignant à propos de ma vie et se prêtait volontiers à la nostalgie. En règle générale, ce qui se passe c'est que je vais me concentrer sur diverses choses que je vois soit dans ma vie, soit à la télévision, ou peu importe, et c'est comme si j'avais une sorte de classeur de mes pensées que je ne commence vraiment à feuilleter que lorsque j'écris. Mais alors, quand je suis dans le studio, quand j'écrit la musique d'accompagnement par exemple, ce que je fais à chaque fois c'est que je fais et refais le tour de cette musique d'accompagnement et je me met à prononcer un charabia, mais réellement un charabia. C'est plus une espèce de charabia musical et lyrique, je me plonge dans une sorte de monologue intérieur jusqu'à ce que quelque chose me vienne à l'esprit. C'est ce qui s'est passé pour Jésus to a Child, par exemple, je pense que c'est mon titre préféré de tous mes albums, et ceci vient comme cela. C'est aussi le genre de choses qui n'arriverait pas s'il y avait quelqu'un dans les environs. J'envoie tout le monde dehors, je me sers de la machine qui enregistre mes paroles et je m'en sers complètement moi-même, je fais toutes mes propres retouches et le reste, j'envoie tout le monde dehors quand je commence à travailler, mon corps rempli toute la salle, littéralement, et mon monologue intérieur ou charabia serait si embarrassant si vous étiez réellement amené à l'entendre. C'est dans cet état que je commence à saisir les mélodies et les paroles, et qu'enfin je relie toutes les choses auxquelles j'ai pensé pendant tout ce laps de temps pour donner au final quelques idées pour une chanson. A aucun moment je m'assois et me dit : " Bon! qu'est-ce que je vais bien pouvoir écrire ? " Jamais ! . "

-  PG  -  Venons-en aux chansons que tu as préparées pour nous, et la prochaine que nous allons écouter est l'une d'entre elles, à savoir une reprise de Joni Mitchell.  " Edith and the Kingpin. "

-  GM  -  "  C'est cela. Je suis un enfant des Seventies et je crois que les paroles devraient être aussi importantes par rapport à ce que l'on fait, et devraient refléter la vérité et la beauté absolument telles que les gens présumaient que cela était nécessaire dans les Sixties et les Seventies, et cela ne se séparait pas de la musique. Ce qui m'a intéressé avec Joni Mitchell, c'est qu'elle venait de cet idéal des Seventies, les paroles sont absolument aussi importantes que le reste sur ses albums. De plus, ses paroles, sont, je pense incroyablement visuelles. Si vous prenez vraiment le temps d'écouter, petit à petit vous formez un environnement, ou une pièce pleine de gens, ou encore une situation particulière, et Joni en peint chaque détail, ce qui est quelque chose que je ne fais pas du tout, ce n'est vraiment pas mon style mais c'est quelque chose que je considère comme intrinsèque à Joni Mitchell et c'est absolument représentatif du style de musique avec laquelle j'ai grandit. "

 

-  PG  - Tu as réaliser une reprise de Edith and the Kingpin, une raison particulière pour ce choix ?

-  GM  -  "  The Hissing of Summer Lawns est un album étonnant qui est écrit assez majoritairement à propos de Los Angeles. J'ai acheté cet album quand je vivais justement à Los Angeles et il y a des phrases incroyables dedans, nous avons tous été, nous nous sommes tous déjà retrouvé dans notre lit en pleine nuit incapable de dormir dans un hôtel, c'est très souvent de cas dans les hôtels, à écouter le mécanisme de l'immeuble parce que vous pouvez en fait encore entendre tout ce qui s'y passe et il y a une phrase dans cet album où Joni dit : " l'engrenage dans les murs ronronne une mystérieuse chanson ", et je me suis dit : " Wouah, c'est tout à fait ça non ?. "

-  PG  -  En effet. Il y a quelque chose pour laquelle Joni est connu, et je pense que tu le fais un petit peu dans cette chanson, c'est le fait que tu parviennes à rendre ta voix chatoyante, mélodieuse.

-  GM  -  "  Ah, vraiment ?

-  PG  -  Non. En fait, si tu voulais dire quelque chose de plus modeste tu pourrais plutôt dire que ta voix tremble dans cette chanson. Tu sais, quelque chose comme : " Sous un beau jour ensoleillé, l'eau miroitait..." Peu importe, ce qui est évident, c'est que tu es compatible avec cette chanson.

-  GM  -  "  Et bien, ce que je fais en travaillant une note de chant, et encore ne pensez pas que je comprenais déjà cela avant mais aujourd'hui je pense que c'est le cas, c'est que, et c'est sans doute parfaitement et totalement représentatif de qui je suis en tant que personne, je pense que le masculin et le féminin se combattent l'un l'autre à chaque instant pour chaque parole que je chante. Et vous entendrez, littéralement dans un mot, l'intention de ce mot se situe là où je trouve cet équilibre entre masculinité et féminité. Si quelque chose est suggéré avec agressivité, cela à tendance à être chanté avec une approche beaucoup plus masculine, mais si la fin de cette phrase m'apparaît être quelque chose que je perçois plus sensible, alors ça deviendra quelque chose de beaucoup plus féminin. Je suis en effet naturellement semblable parfois à une grande fille et c'est juste la façon dont on m'entend sur les albums. C'est ma façon d'expliciter l'émotion, c'est presque identique à ce vieux truc soul où tu peux chanter une femme dans son lit pratiquement en chantant comme une femme. "

A suivre cette interview dans un prochain article....

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 > >>