GEORGE MICHAEL - INTERVIEW PUBLIEE A L'ORIGINE EN NOVEMBRE 1996 DANS BIG ISSUE !!

Publié le par Georgiafan

GEORGE MICHAEL - INTERVIEW PUBLIEE A L'ORIGINE EN NOVEMBRE 1996 DANS BIG ISSUE !!

C'était la première interview de George Michael depuis 6 ans. Dans Big Issue

Morceaux choisis et traduits par mes soins.

Et pendant ces années rien n'a changé chez George Michael

GM  -  "  Je pense que la plupart des gens seraient choqués par ma façon de vivre. Je veux dire, en termes de pop-star, ma maison est une massure. "

La maison n'a peut-être pas changé, mais son propriétaire certainement. En 1990 George disait :  "  Je ne parlerai plus tant que je n'aurai pas quelque chose à dire. "  George Michael

Maintenant à 33 ans il a le sentiment qu'il aimerait parler.

GM  -  "  Certaines choses se sont produites. Alors que mon image publique est plus éloignée du monde réel, je me sens plus.... je suis plus....humain.... Il y a quelque chose qui a changé. Je fume maintenant. Quelle chose stupide pour un chanteur..."

La pression pour écrire un album conquérant le monde a été aggravée par le procès très médiatisé du chanteur contre son ancienne maison de disques Sony.

GM  -  "  J'essayais de me mettre dans une situation où je travaillais avec une entreprise qui me respectait. "

Malheureusement George a perdu l'affaire, ce qui l'avait empêché de publier du nouveau matériel pendant deux ans, et a quitté l'entreprise. Bien que ses nouveaux contrats avec Virgin en Grande-Bretagne et Dreamworks en Amérique lui donnent désormais la liberté dont il rêvait, il y a encore de l'amertume dans sa voix lorsqu'il parle de son ancien label.

GM  -  "  J'ai été honnête avec eux et j'ai dit : J'ai 24 ans et je ne sais pas ce que l'avenir me réserve, mais je sais que si je ne fais pas quelque chose rapidement, personne n'aura rien à vendre..."

Il y a eu une rumeur comme quoi Prince a continué à téléphoner à George pendant le procès pour lui offrir conseils et soutien.

GM  -  "  Oh oui, je ne l'ai jamais rappelé. Nous n'étions pas exactement dans le même bateau. Tout ce que je voulais lui dire c'était : Enlevez ce putain de mot (esclave), vous ne me rendez pas vraiment service. La seule fois où je lui ai vraiment parlé, nous avons eu une conversation de 45 minutes sur Dieu. Peut-être que je l'ai vu un jour de congé. "

Alors que le procès avançait un incident dévastateur s'est produit en 1993 lorsque son partenaire Anselmo Feleppa est décédé... Un sentiment brûlant de perte, une guérisson progressive et une sorte de rédemption ont suivi.

GM  -  "  Je ne peux pas en parler en détail, ce n'est tout simplement pas à moi de le faire, l'album y fait référence plusieurs fois. Je dirais que c'était l'expérience la plus enrichissante que j'ai jamais eue. Dès que quelqu'un que vous aimez est irrémédiablement perdu, vous comprenez la vie d'une manière différente. Votre perspective change. Vous comprenez à quel point la vie est courte, à quel point elle peut être incroyablement douloureuse. Mais une fois que vous avez vu le pire des choses, vous pouvvez alors voir le meilleur des choses, de sorte que l'expérience a été très douloureuse à l'époque mais très positive dans son résultat. Le chagrin est toujours là et parfois il revient. Vous le ressentez aussi douloureusement que si c'était hier, et d'autres fois, vous pensez à la personne et à quel point l'expérience de la connaître a été fantastique..... La question qui vous laisse vraiment perplexe est : Qu'est-ce qui est le plus important, avoir une vie longue et saine ou profiter de chaque jour comme il se passe ? J'ai toujours investi de manière obsessionnelle dans l'avenir mais maintenant je me demande si je devrais passer autant de temps à m'inquièter à ce sujet. Il n'y a peut-être pas d'avenir ? 

Et inévitablement, au cours de l'interview, nous arrivons a la vie sentimentale de George Michael.  Comment va sa vie sentimentale ?

GM  -  "  Fantastique, absolument fantastique. C'est tout ce que je dirai. J'ai tout ce que je veux pour le moment, ce qui est une position assez effrayante pour moi. "

Cela s'est-il amélioré en vieillisant ?  "  Oh mon dieu, dans mon cas ouais... Ce n'est même pas une question d'amélioration, il s'agit de savoir enfin de quoi il s'agit et d'être avec les bonnes personnes et d'avoir les bonnes expérieuces sexuelles. "  George Michael

Ayant récolté les fruits de plus de 60 millions de ventes d'albums dans le monde avec Older en vendant un million rien qu'au Royaume-Uni, est-il à l'aise avec sa richesse ?  "  En réalité, j'en ai donné une si grande partie, je ne pouvais vraiment plus me sentir coupable. La raison pour laquelle je le fais est assez simple, il y a beaucoup de gens qui ont besoin d'argent et qui n'en ont pas et j'ai beaucoup d'argent dont je n'ai aucune utilité particulière. Je veux dire, regardez cette maison. Il ne faut pas un spécialiste des fusées pour comprendre que ce n'est pas de l'extravagance. "  George Michael.

Il donne anonymement une somme substantielle à divers organismes de bienfaisance, bien qu'il ne soit pas disposer à donner des détails. Est-ce simplement pour apaiser sa conscience ?

GM  -  "  Je le fais évidemment dans une certaine mesure. Je peux donner de grosses sommes d'argent sans que cela n'ait aucun effet sur ma vie. Vous pouvez donc faire beaucoup de bien à distance, ce pour quoi je suis sûr que les gens me critiqueront. "

Cette interview se terminera avec ces mots de George Michael...

                                                         "    Cela fait du bien d'être libre !  "

                       

Commenter cet article

P
PRINCE est le seul artiste d’envergure à l’avoir soutenu publiquement (allant même jusqu’à lui envoyer un fameux "KISS") et à mettre en pratique artistiquement sa rupture avec Sony en changeant de NOM.....Franchement pas très sympatique de le "rembarrer" de cette façon...!
"PRODUIRE POUR PRODUIRE", n’est ce pas de l’ " ESCLAVAGE"? en tous cas, ça n’est plus de l’"ART"!
GEORGE MICHAEL après la mort cruelle de son compagnon a à l’évidence perdu la foie dans la vie en ce qu’elle peut apporter de "MEILLEUR" miné par le désespoir ....Le décès inopiné de sa mère n’a fait que l’y entrainer davantage,ses amours suivants n’ayant été que des "Pansements"plus ou moins salvateurs, n’ont pas réussi à lui permettre de récupérer sa SERINITE,SA CROYANCE EN DIEU n’y a elle - même pas suffit.....Et comme il l’annonce déjà lui- même dans cette interview ,aidé en cela par les drogues qu’il a consommé plus que de raison, il a sombré progressivement et opté pour une vie courte sans perspectives d’avenir à long terme ,dans la Jouissance du moment présent .... Dieu lui a pourtant donné une 2ème chance lorsqu’il est revenu miraculeusement à la vie après sa pneumonie.....LE MAL était déjà trop profondément ancré et sans doute mal accompagné par son compagnon d’alors,après avoir tiré sa révérence artistiquement avec "Symphonica" ,il s’est laissé glissé jusqu’à sombrer, portant PHYSIQUEMENT la marque de l’ÉNORME DÉSESPOIR QUI L’A FINALEMENT TERRASSÉ....Il s’est joué de la Vie en se mentant trop souvent à lui- même et il a finalement choisi sa mort,un certain soir d’hiver....de "guerre lasse"!...Enfin en PAIX avec lui- même....envers Dieu ( PRINCE n’avait pas tout à fait tord!) et vraiment LIBRE!....
Répondre
G
Bonjour, merci de donner vos opinions à propos de cette interview. Si vous avez bien lu dans cet article, je ne relate que les morceaux que j'ai choisi, en ce qui concerne la drogue, je ne suis pas revenu dessus. Il me semble que nous en avons entendu parlé assez ici et là, George a vécu la vie qu'il avait envie de vivre. Et il "produisait" quand il en ressentait le besoin. Quant à Prince, paix à son âme, peut-être n'est-il pas un exemple pour George ?? Lui seul pouvait juger.... Espérons en tout cas que désormais il a trouvé la paix qu'il a toujours recherché sur terre....
C
Bonjour Christiane,
Dans cet entretien je retiens 2 remarques . La première , George se sentait coupable d'être riche , impression que je comprends du fait je pense de ses origines modestes . Cette richesse , il a su en faire profiter son prochain.
La deuxième c'est sa liberté. Liberté d'écrire, de produire de mener sa carrière comme il le souhaite, mais il a été prisonnier du pire.... ses addictions qui nous obligent depuis 4 ans a parler de lui au passé , je pense qu'elles ont contribué a lui ôter la vie . C'est mon petit avis.
Bon week-end, le soleil est au rdv, bise
Répondre
G
Bonjour Clara, tu as raison, George se sentait coupable d'avoir de l'argent alors que d'autres n'en avait pas ou en manquait énormément. Il était ainsi notre George il voulait que tout le monde soit heureux, et je pense que de donner le rendait très heureux. Liberté chère à son coeur, libre de choisir sa voie, libre de s'exprimer, libre de ses choix, ...... pour ses addictions, bien qu'il en parlait franchement, je n'ai pas voulu les relater dans cet article. Nous entendons assez de mauvaises choses sur lui. Les fans connaissaient très bien ses qualités et ses défauts, pour ce qui est de son "gros défaut" il ne s'en ai jamais caché, mais pas envie de revenir dessus. Nous sommes déjà assez malheureux de l'avoir perdu et peut-être bien en partie à cause de ça ?..... Bon week end et bise
L
Bonjour Christiane et les lovelies! Et merci Christiane pour aller continuellement fouiner dans tous ces articles sur George et nous les traduire ! Comme toujours il se montre humble et généreux, n'accumule pas "pour le plaisir" mais trouve plaisir et sérénité dans la créativité post évènements -tristes ou non-et la générosité envers toutes les catégories qui n'ont pas sa chance du point de vue économique. Heureusement il avait ce très bon fond de caractère pour le partage, je pense que cela lui procurait de belles sensations, "qui donne reçoit", et il a donné toute sa vie. J'aime la dernière phrase de l'article, sa liberté n'avait pas de prix, on le voyait bien aux concerts à la façon dont il scandait "Freedom" Merveilleux souvenirs... Bonne journée à tous et à toutes et prennez soin de vous !
Répondre
G
Bonjour Laurence, tu sais bien que pour moi c'est un réel plaisir, j'aime tellement parler de George Michael. Nous connaissons tous et toutes la générosité de George, mais cela fait toujours plaisir de lire ou relire ce besoin qu'il avait de partager son argent, et pourtant il récoltait les fruits de son labeur, c'était à lui, mais avec son grand coeur il voulait partager avec les plus démunis, et les associations caritatives, il en éprouvait le besoin, cela devait le rendre heureux de pouvoir faire plaisir aux autres. Oh oui la liberté pour George était quelque chose qui lui tenait à coeur..... Comme tu dis Laurence " FREEDOM "..... Bonne journée et prends soin de toi.
P
Bonjour Christiane et les Lovelies,
33 ans quelle maturité, lucidité ... dans cette interview George aborde des sujets intimes... mais pour moi c'est sa générosité qui encore une fois me bouleverse.
Naturellement puisqu'il a beaucoup d'argent (le fruit de son travail, il n'a pas à culpabiliser) il donne, il rend une partie de ce qu'il gagne à des gens dans le besoin.
Dans ce monde d'un égoïsme flagrant - déjà - en 1993 George Michael donnait .. et cela a continué jusqu'à son départ, dans la discrétion la plus totale.
C'est tout là sa grandeur d'âme. Ses propros font encore plus ressortir l'immense INJUSTICE qu'il nous ait quitté !!!
Bon week end à toutes, et Merci à toi Christiane ...
Répondre
G
Bonjour Pascaline, l'amour qu'il portait aux autres, sa grande générosité, tout est dit dans cette interview, nous avons l'impression que George s'en voulait un peu de gagner autant d'argent alors que d'autres étaient dans le besoin, toujours cette grandeur d'âme, et pourtant par son labeur il méritait ce qu'il gagnait, mais il était ainsi, il aimait donner, tendre la main vers les plus démunis. Il était bien une personne extraordinaire, et la vie a été bien injuste de nous l'enlever si tôt.... Bon week end Pascaline
C
Bonjour georgiafan
Merci beaucoup cette traduction
Comme george était généreux
Un mec BIEN
ADMIRABLE Les mots n ont pas d'équivalence pour qualifier la vie généreuse de notre george adoré
Bises a tous
Christine xx
Répondre
G
Bonjour Christine, en effet George était quelqu'un de très généreux, il possédait la richesse du coeur. Il avait de très grandes qualités en plus d'être talentueux. La vie nous l'a pris beaucoup trop tôt, quelle injustice. Bonne journée, bises
A
Ogni volta che leggo una delle sue interviste rimango sempre colpita dalla sua sincerità dalla sua semplicità e dal suo amore verso il mondo verso la vita è questo veramente mi spezza ancora di più il cuore perché penso che ci ha lasciato troppo presto troppo presto????
Répondre
G
En effet Annabelle, il possédait tellement de qualités en plus de sa générosité, il a su rester humble malgré son statut , ainsi que l'amour pour son prochain. Tu as raison, il est parti beaucoup trop tôt, la vie est parfois bien cruelle....